Minorque

Les meilleures plages d’Espagne, à Minorque

Je sais que vous aimez voyager. Je sais que vous rêvez de vos prochaines vacances. Je sais que vous adorez aller à la plage. Le temps est venu d’enfiler sandalettes et maillots de bain, de planter le parasol dans le sable chaud, de piquer une tête, de bouquiner, de lire vos magazines préférés, d’oublier tout et de profiter de tout.

C’est la pause estivale. Cette pause tant attendue, tant rêvée !

Ce titre, là-haut, je ne l’ai pas inventé. Ce titre, c’est Géo, le magazine de la photo et du voyage qui l’a trouvé. Quand j’ai vu, hier, passer l’info, j’ai su qu’il fallait que je la partage avec vous, vous qui voulez vous évader.

En effet, Géo Espagne vient de publier un numéro extraordinaire consacré aux plages espagnoles. Il en a fait un classement des 100 meilleures. C’est une sorte d’hommage photographique aux presque 8 000 kilomètres de plages recensées en Espagne. Les dix premières plages du ranking ont été votées par les lecteurs du site web du magazine. Les autres plages ont été élues par la rédaction de Géo qui a tenu compte de plusieurs facteurs : esthétiques, environnementaux, services…

Les dix premières plages de ce classement sont :

Cala Mitjana (Minorque), plage de Rodas (Pontevedra), plage de Ses Illets (Formentera), Cala Macarella (Minorque), plage de Caños de Meca (Cadix), Cala Saona (Formentera), plage de La Concha (Guipuscoa), plage de Santa Marina (Asturies), Cala Jugadora (Creus) et plage de los Escullos (Almería).

Comme vous le voyez, Minorque est deux fois présente.

La première place remportée par Cala Mitjana (à côté de chez moi, là où on allait avec l’école, les premières fois de plage avec les amis, beaucoup de souvenirs, une grande beauté!). Cala Mitjana a une petite soeur, Cala Mitjaneta, une mini-piscine naturelle. A la quatrième place on y trouve Cala Macarella (où j’ai passé tous mes étés de petite fille, où je descendais à pied, à peine que je savais marcher, je passais mes étés dans une ancienne ferme en haut de la plage, nous étions privilégiés, nous avions un accès semi-privé à cette perle qu’est Macarella.) Tout comme Cala Mitjana, Cala Macarella a aussi une petite soeur, encore une toute petite crique, d’une eau on ne peut plus turquoise !

J’arrête mes paroles, je vous laisse mes images

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 commentaires

    • Margarida

      Coucou Amélie,

      Merci pour ce petit message, j’ai envie de te dire que si ça te donne envie d’être là, il va falloir réserver pour les prochaines vacances :-) !!!

      Belle fin de journée,

      Répondre
  1. vachefollette

    C’est super joli, Miss Daisy. Quelle chance de grandir tout à côté. Par contre, perso j’en profiterais plutôt en Septembre, ou carrément hors saison – je ne suis pas une adepte de la plage en été. Je ne tiens pas en place et je m’ennuie (sauf quand j’observe l’espèce humaine dans toute sa gloire). Du coup, tu m’as donné une idée pour un prochain billet… Big poutoux du sud, ma belle !

    Répondre
    • Margarida

      Hello !

      Ravie de te revoir par ici. Tout as tout à fait raison, mai-juin et septembre sont deux mois très jolis pour visiter l’île, il fait déjà/encore beau mais pas la chaleur du mois d’août et moins de touristes, ce qui signifie accès plus facile aux plages et toussa toussa. Avant, j’aimais bien aller à la plage, maintenant c’est un peu comme toi, ce qui me plait c’est d’observer les gens et comme il y en a qui crient, de les écouter aussi :-)

      J’attends ton idée transformée en article !

      Belle fin de dimanche !
      Bisous

      Répondre
    • Margarida

      ¡Muchas gracias Casa rural rioja!

      ¡Estos comentarios tan agradables nos alegran el día! Y gracias igualmente por compartir en las redes sociales….
      Si me paso por Aguilar del Río, haré una paradita :-)

      Saludos,

      Répondre

Envie de me glisser un petit mot ? Merci - Gracias ♥

  • (ne sera pas publié)