Freelance

Rédacteur Web – Copywriter – Créateur de contenus (une histoire de fourneaux)

Écrire, écrire et écrire encore. À longueur de journée. Pianoter sur le clavier. Gribouiller quelques mots sur un papier. Rayer, effacer, recommencer. Reprendre la phrase et changer le point virgule. Réfléchir. Chercher dans un dictionnaire et trouver des synonymes. Transposer et traduire, en fin de compte, écrire aussi.

Rédacteur web- Créateur de contenu - CopywriterLe travail d’écriture est une tâche ni simple ni simpliste, écrire relève de l’intellect, de l’âme et de la technique. Un pot-au-feu à cuire à feu doux, à saupoudrer, à faire goûter aussi parfois.

Les enfants écrivent, les médecins aussi, les artisans et les avocats, les scénaristes et les facteurs. Quel bonheur de savoir aimer écrire ! Et sur ce fond sonore de notes saltimbanques de piano-jazz-ballet qui m’accompagnent pour l’écriture du jour, j’ai envie de vous dire que je le chéri plus que tout mon pot-au-feu.

L’histoire du pot-au-feu

C’est un pot-au-feu aux ingrédients changeants, un bon morceau de veau pour le chef d’industrie, un peu de poulet au goût plus délicat pour l’amatrice de pâtisserie et pourquoi pas un peu de chou agrémenté de quelques carottes et oignons pour réussir le masque facial de cette cliente dans le cosmétique.

Parce qu’il y en a qui se demandent ce que c’est que ce métier de rédacteur à l’ère du numérique. Traducteur, c’est plus clair, cela pose toujours moins de problème et pourtant pour traduire c’est une autre mayonnaise qui doit prendre ! Mais rédiger, écrire des articles, faire des pages web, c’est parfois un tantinet bizarre tout cela.

C’est tellement divers qu’entre confrères on choisit des étiquettes différentes. Les uns sont rédacteurs web, les autres webrédac, d’autres créateurs de contenu web, d’autres encore copywriters. Certes, il y a des nuances, comme celui qui préfère le pot-au-feu plus salé et l’autre qui y met un peu de thym, mais en gros, on es tous amenés à faire à créer à rédiger la même chose. Certes, à chacun son style et fort heureusement ! À chacun ses préférences et ses spécialités et fort heureusement ! Oui, parce qu’en vrai, parfois, une bonne bouillabaisse est bien meilleure qu’un pot-au-feu !

On travaille tous dans la communication, l’objectif étant d’atteindre et de toucher un public cible afin de vendre, parler, communiquer, faire du marketing sur un produit, une entreprise ou une idée. Pour ce faire, on va distinguer plusieurs étapes, d’abord on va au marché remplir notre panier, c’est la rencontre avec le client, il nous faut des informations pour élaborer notre pot-au-feu texte. Ensuite, on passera à éplucher et à préparer ces ingrédients, on fait notre veille documentaire, on prépare un plan, un schéma, on sait quels ingrédients il faut ajouter en premier au pot-au-feu pour qu’il soit plus savoureux et plus consistant. Comme la règle de la pyramide inversée, cet héritage du journalisme, qui va nous permettre de raconter en premier l’essentiel. On parlera aussi de phrases d’accroche, de slogans, on pourra faire des fiches produits ou des textes publicitaires. Bien sûr, il ne faut pas oublier de servir tout cela avec un peu de référencement naturel (SEO).

Rédacteur web - Créateur de contenu - CopywriterEt voilà, le pot-au-feu sera prêt à être consommé mais attention, contrairement à ce que l’on peut croire, être rédacteur, copywriter, créateur de contenu web ne se fait pas en deux jours. Généralement, les rédacteurs web sont issus d’écoles de communication ou de publicité, de journalisme ou des filières littéraires. Il faut de la rigueur, une extrême connaissance de la langue, une certaines diplomatie, savoir se mettre à la place de l’autre et surtout, aimer jouer avec la langue !

Alors, vous l'aimez le pot-au-feu ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires

  1. la Cigale ou la Fourmi

    Ah ah, belle métaphore…je ne m’étais jamais vue comme une cuisinière, et pourtant…
    Il faut d’ailleurs que je te laisse, j’ai un pot sur le feu.
    Plat du jour: éditer le site web d’une agence d’archi.
    Mosaique, bleu turquoise et colonnes seront les ingrédients de ce midi!

    Bises chère collègue.

    Répondre
    • Margarida

      Merci la Cigale et la Fourmi d’avoir un peu goûté à mon pot-au-feu ! J’espère que le tien, il a bien cuit et il a été bien apprécié :-)

      Belle journée ma collègue !

      Répondre
  2. Vigneronne

    Bravo pour ce texte très évocateur et très réaliste.
    J’ajouterai le sel (le choix des mots), le poivre (la syntaxe), le persil (la culture générale) et l’os à moelle (le sens du texte) à la recette.
    Salutations confraternelles (ou consoeurales ???)

    Répondre
    • Margarida

      Bonjour Vigneronne !

      En effet, un peu de sel, de poivre, de persil et d’os à moelle sont essentiels à la réussite d’un excellent pot-au-feu 😛

      Belle journée, consoeur ! et que ton os à moelle de la journée soit goûteux et intéressant !

      Répondre

Envie de me glisser un petit mot ? Merci - Gracias ♥

  • (ne sera pas publié)