Enfants

La magie de Noël et les enfants

Et vous, comment faites-vous avec vos enfants ? Vous gardez en secret l’identité du Père Noël où vous êtes plutôt dans l’explication de la vérité ?

Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas, petits et grands nous commençons à y penser, nous commençons à rêver de ces beaux moments partagés avec nos êtres chers. Les magasins se remplissent, les lumières des grandes et des petites villes sont allumées et des jolies guirlandes illuminent notre quotidien. Les sapins retrouvent aussi leur place.

Voilà pour le décor. Mais, où est la réalité dans tout ça ? Il y a plein de gens qui n’aiment pas les fêtes de Noël et de fin d’année. Des gens qui ont le coeur brisé et ne ressentent pas le besoin de fêter quoi que ce soit. Mais il faut, tout de même, afficher le sourire. D’autres, par contre, sont ravis et émus rien que de se projeter à ces jours à venir, aux cadeaux qu’il vont sans doute offrir et recevoir, aux voyages, aux paillettes et aux chansons de Noël… Jingle Bells Jingle Bells ! Cela c’est pour les grands.

Les petits, eux, préparent aussi à leur manière la venue de ces quelques jours de jolies étoiles, de longues matinées en pyjama et de journées à se faire gâter. Ce qui est très bien. A l’école il y a ceux qui apprennent les petites comptines de saison, les autres qui s’entrainent aux prestations de fin d’année avec pour décor l’histoire de Noël, les autres qui répètent avec leur chorale, enfin, un rythme bien soutenu, histoire d’arriver à la veille de Noël bien fatigués 🙂

Mais ça tout le monde le sait, à peu près tout le monde vit la même chose dans ce joli mois de décembre.

Je reviens donc à la question qui ouvre ce billet. Comment faut-il gérer la partie “magie” de ces fêtes de fin d’année vis-à-vis des enfants ? J’en entends de toutes les couleurs, chacun fait de son mieux où selon ses croyances. Il y a ces enfants qui dès bien petits sont au courant de qui est/sont, en vrai, le Père Noël et ces autres enfants qui ne le savent que très tard. Faut-il entretenir le rêve ? Ou bien croyez-vous que dans l’état actuel des choses, dans un monde où la naïveté n’a guère de place, est-il absurde de faire croire à ce genre de choses ?

Moi, comme à mon habitude, je pense que le mieux est de trouver un équilibre. Pour les enfants cette magie est tellement belle qu’il faut pas la rompre sans de vraies raisons, mais tout ça sans tomber dans un monde de bisounours complétement irréaliste.

La question est posée, je reste à votre écoute 🙂

noel noel

Envie de me glisser un petit mot ? Merci - Gracias ♥

  • (ne sera pas publié)