Vie à l'étranger

Habiter à l’étranger : c’est un choix ? ~ Viure a l’estranger: és una elecció?

C’est souvent que les gens me demandent si j’ai envie de rentrer en Espagne ? La famille te manque ? Vous venez de Minorque, oh mais, que faites-vous ici ? Vous n’en avez pas marre de ce temps ? Tu es ici depuis combien de temps ? Pourquoi as-tu décidé de vivre en France ?

Et à vrai dire, parfois souvent, je n’ai pas de réponse à toutes ces questions. Il y a seulement une chose qui est assez claire pour moi : je n’ai pas le sentiment ni le souvenir d’avoir décidé d’habiter en France. Ce n’est pas un choix, ce n’est pas une décision, c’est simplement la vie qui a fait que… Qui a fait qu’un jour je découvre ce pays, cette langue et au fur et à mesure que les opportunités se présentaient à moi je les prenais. Une chose en entraîne une autre : on part pour 1 an et un jour on relève la tête et on s’aperçoit que cela fait déjà 5, 8, 10, 12 ans qu’on a quitté notre pays.

Je n’ai pas de famille qui habite à l’étranger, tout ma famille habite et est bien enracinée à Minorque, je n’avais pas d’exemples d’expatriation et déménagements devant moi, simplement une envie de découvrir et un respect pour les études que j’avais entreprises (Philologie Française) qui ont fait qu’à un moment donné il a fallu partir en France pour découvrir tout cela en vrai.

Et quand cela fait longtemps (très) que vous habitez à l’étranger, dans ce pays que vous aviez découvert à 14 ans, vous ne savez plus quelle est votre appartenance. Les gens vous prennent parfois par un étranger et à d’autres occasions ils l’oublient.

Cela donne une sensation de dichotomie, d’être coupé en deux, d’être un seul en étant deux.

Rigolettes

Sovint la gent em demana si no tinc ganes de tornar a Espanya? No trobes a faltar la família? Vosté és de Menorca, oooh, ohh, i que fa aquí? No està farta de la pluja? Quant de temps fa que vius aquí? I per què vas decidir venir/anar viure a França?

I he de confessar que de vegades, sovint, no trobo resposta a totes aquestes preguntes. Només tinc clar un punt: no tinc el sentiment ni el record d’haver decidit, un dia, viure a França. No és una elecció, no és cap decisió. Simplement la vida ha fet que… La vida ha fet que un dia descobrís aquest país i aquesta llengua i a mesura que les oportunitats se’m presentaven jo les agafava. I ja es sap que una cosa en porta una altra : te’n vas per 1 any i un dia aixeques el cap i te n’adones que ja han passat 5, 8, 10, 12 anys des de que vas deixar el teu país.

Photo 001

No tinc família que visqui a l’estranger, tota la meva família viu i està ben arrelada a Menorca, no tenia exemples d’expatriació ni de moltes mudances, tenia únicament ganes de descobrir i ganes de no mancar de respecte envers els meus estudis (Filología francesa), això és el que va fer que partís cap a França per descobrir en primera persona tot el que m’explicaven.

I quan ja fa temps (molt) que vius a l’estranger, en aquell país que vas decobrir als 14 anys, no saps quina és realment la teva pertinença. La gent et veu de vegades com un estranger i d’altres ocasions ho oblida.

I llavors tens una sensació de viure en dicotomia, d’estar dividit en dos.

 

15 commentaires

  1. Clémence

    Bonjour ! Je vous suis depuis peu et en tant que jeune traductrice ayant vécu en Italie puis en Catalogne, revenue à mes racines nantaises, je retrouve un peu de moi, de mes diverses expériences dans chacun de vos billets… Merci et à bientôt !

    Répondre
    • Margarida

      Bonjour Clémence et bienvenue!

      Dis-donc, nous habitons la même ville ! J’ai également vécu en Catalogne au tout début de mes études… Je suis contente si tu te retrouves dans mes billets, c’est toujours agréable de savoir que “ça parle” aux lecteurs.

      Je te souhaite une excellente journée et à bientôt !

      Bisous,

      Répondre
      • Clémence

        Bonjour Margarida,
        Oui, Nantes, quelle belle ville ! 🙂
        Ne sens-tu pas un “manque” de certaines régions où tu as eu l’occasion de vivre quelques temps ? Moi, je le ressens souvent, que ce soit pour l’Italie (j’ai vécu à Milan et à Lecce), ou pour la Catalogne (Matarò), c’est comme si j’avais laissé une partie de moi là-bas…
        Et d’ailleurs, je retourne en vacances la semaine prochaine en Catalogne ! Tellement hâte d’y retrouver mes endroits fétiches !

        Bon après-midi sous le soleil nantais !

        Répondre
        • Margarida

          Coucou Clémence,

          Oui, souvent, je me sens prise par une espèce de nostalgie, je n’ai pas encore trouvé de remède 🙂 Et plus le temps passe, plus je regarde en arrière et je sens le besoin de me dire “oui, oui, c’est bien toi qui a vécu ici et ici et ici, et tu a fait ceci et cela…” incroyable ! parfois on a l’impression d’avoir eu 15 vies en 1 !
          Dis-donc, moi aussi j’ai habité à Mataró, l’espace de six mois ! Drôles de coïncidences !

          Belle journée ensoleillée !

          Bises,

          Répondre
  2. pomdepin

    J’espère que tu vis cette dichotomie comme une chance, pas un handicap. De mon côté c’est différent, j’ai toujours voulu partir, n’importe où. Mais c’est vrai qu’on se retrouve entre deux cultures, deux identités. Et ça me plait beaucoup!

    Répondre
    • Margarida

      Coucou,

      C’est bien ce que tu dis, je vis cette dichotomie comme une chance, je pense que si je la vivais comme un handicap je serai déjà rentrée. Moi aussi quand j’étais toute jeune je voulu partir mais en fait ce que je voulais dire c’est que j’étais partie mais sans savoir que j’allais rester :-). Je partais pour une expérience, un laps de temps à durée déterminé qui s’est transformé en indéterminé !

      Belle journée à Mme Pom de pin !

      Répondre
  3. Clémence

    Hello,
    Oui, nos chemins semblent se croiser ! 🙂
    Et depuis combien de temps vis-tu à Nantes, tu aimes cette ville ?

    biz

    Répondre
    • Margarida

      Bonjour Clémence,

      Je suis à Nantes depuis début 2010. J’avais connu cette ville à 15 ans lors de mon premier séjour linguistique en France, le hasard de la vie, trop drôle ! C’est une belle ville, oui, mais j’ai l’impression de ne pas bien la connaître… Et toi, c’est ta ville natale ?

      Bizz

      Répondre
  4. guide vietnam

    Merci , j’aime bien ce que tu raconte dans ton blog , moi, a l’etranger, j’ai pris couchsurfing et c’est super, toujours bonnes experiences

    Répondre
    • Margarida

      Merci pour ce point de vue.
      En effet, le couchsurfing est une méthode pour voyager et connaitre du monde et la vraie vie du pays.

      Répondre
  5. Circuits au Vietnam

    Merci pour votre article très intéressante et votre partage très sentimentale. J’ai beaucoup d’émotion, quand j’ai lu votre article. Par contre, la vie est belle ! Vivre à l’étranger nous donne des expériences autrement ! Bonne chance !

    Répondre
    • Margarida

      Merci beaucoup pour votre commentaire.
      Vous avez totalement raison, vivre à l’étranger nous donne d’autres expériences qui sont tout à fait fascinantes !

      Belle journée à vous,

      Répondre

Envie de me glisser un petit mot ? Merci - Gracias ♥

  • (ne sera pas publié)