Enfants

Quand la langue étrangère prend le dessus ~ Cuando la lengua extranjera se impone

Nous sommes arrivées et on m’a demandé si je comprennais ce que ma fille disait, en sachant que, hormis quelques mots, elle émet des sons incompréhensibles… je réponds en disant que pour l’instant ce qu’elle parle ressemble plus à du chinois qu’à autre chose.

Actuellement tout tourne autour de la communication et langage de Petite Princesse. Et elle est très “bavarde”, ça je peux vous l’assurer!

Mais il y a des gens qui n’oublient pas la maman et constatent que “j’ai un accent français” ! cela fait bizare d’entendre dire ça… je ne sais même pas si c’est vrai. Rappellez-vous que j’avais déja eu l’occasion de vous parler des mes différents accents.

Par contre, une chose est sûre : j’ai remarqué que parfois la langue étrangère prend le dessus. Oui, parfois, lorsque je m’exprime dans ma langue maternelle, mon cerveau envoie des informations pour que ce soit des “déjà”, des “ben oui”, des “oui”, des “pas vrai”… qui ressortent de ma bouche pour y rentrer aussitôt. C’est un mécanisme bien drôle. Parfois les gens ne se rendent même pas compte de cette interférence linguistique puisque c’est un processus qui va vite, très vite. Ma bouche émet ce son “ben oui” (par exemple), mon cerveau doit se rendre compte de l’erreur et comme si d’une machine s’agissait, le “ben oui” rentre aussitôt dans la bouche pour en ressortir l’expression équivalente dans ma langue maternelle.

Et vous, multilingues du monde entier, vous aussi vous avez droit à ces interférences linguistiques ?

poupéeCette jolie poupée un peu vintage parle très bien toutes les langues! ~
¡Esta muñequita al estilo un poco vintage habla muy bien cualquier idioma!

Desde que hemos llegado me han preguntado varias veces si comprendía lo que mi hija decía. Partiendo de la base que por ahora, y excepto algunas palabras, lo que dice es incomprensible… siempre respondo que de momento lo que habla se parece más al chino que a otra cosa.

Actualmente, pues, todo gira entorno a la comunicación (¡y madre mía como es comunicativa!) y al lenguaje de la princesita.

Pero hay gente que se fija también en la mamá y constata que “tengo un acento francés”! Me suena raro cuando escucho alguien decir eso, ni siquiera sé si es verdad. Aunque hace algún tiempo ya escribí un artículo sobre mis diferentes acentos.

Eso sí, hay algo seguro: me he podido dar cuenta que a veces la lengua extranjera se impone a mi lengua materna. Mi cerebro manda informaciones para que sean palabras como “déjà”, “ben oui”, “oui”, “pas vrai”… las que salgan de mi boca para volver a meterse en ella muy rápidamente. Es un mecanismo extraño y divertido a la vez. A veces la gente no se da ni cuenta de esta interferencia lingüística porque es un proceso que ocurre de manera muy rápida. Mi boca emite ese sonido “ben oui” (por ejemplo), mi cerebro se da cuenta del error cometido y como si de un robot se tratara, el “ben oui” entra de nuevo en la boca para que pueda salir justo después la expresión equivalente en mi lengua materna.

¿Y a vosotros, multilingues del mundo entero, también os ocurren esas interferencias lingüísticas?

21 commentaires

  1. Clémence

    C’est tellement fréquent et inconscient ! Le pire est, selon moi, de ne plus trouver un mot (ou une expression) dans sa langue maternelle, alors qu’on le trouve dans toutes les autres langues !!

    Répondre
    • Margarida

      Oui, c’est vrai, tu as raison, en plus parfois cela arrive sans savoir pourquoi… je crois que ça dépend aussi de notre état de fatigue!

      Répondre
  2. pomdepin

    Oui, ça m’arrive aussi souvent. Et comme les enfants préfèrent l’anglais et que Marichéri en fait aussi, on en arrive à un sabir franglais assez bizarre. Le pire, c’est quand j’ai un trou de mémoire en cours, impossible de trouver un mot tout bête (dernièrement pas moyen de dire cuillère, je n’avais que spoon dans la tête), ça fait bien devant mes élèves!

    Répondre
    • Margarida

      Oooh! les trous de mémoire! Grands moments de solitude… on a l’air c** quand cela nous arrive, n’est-ce pas ?
      Je comprends que tes enfants préfèrent l’anglais mais entre Marichéri et toi ce n’est pas plutôt le français ? (il est français, n’est-ce pas?): En tout cas, le franglais chez vous doit être bien amusant !!

      Répondre
      • pomdepin

        C’est du français, avec plein de mots anglais, d’expressions intraduisibles au milieu, on est tellement habitués qu’on n’y fait plus attention!

        Répondre
  3. La Berlinoise

    Ça m’arrive desfois dans ma tête, mais en général j’arrive à éviter de les dire. Par contre, quand je suis vraiment fatiguée ça m’arrive de parler dans une langue pensant que je m’exprime dans une autre.

    Et quand je pense/rêve, ça peut être les 4/5 langues à la fois… Une m^me phrase que je pense peut avoir des mots dans les différentes langues. Des fois, je trouve que pour certains concepts une langue a un terme plus clair qu’une autre et je pense ce concept dans cette langue. Bref, ça peut être le bordel des fois dans ma tête ! 😀

    Répondre
    • Margarida

      Oui, sacré bordel dans ta tête! 🙂 Moi plus que croire que je parle dans une langue alors que je m’exprîme dans une autre c’est plutôt croire entendre parler une langue alors que les gens en parlent une autre…!
      C’est sûr que pour certains sujets on a l’impression d’être plus à l’aise dans une langue que dans une autre. C’est dròle tout ça, les mystères du langage!

      Répondre
  4. fafa Expat

    Moi aussi j’ai parfois des réflexes “anglophones”, ça sort tout seul hehe, puis il m’arrive d’avoir l’expression anglaise et pas l’expression française. Par contre quand je parle anglais je n’ai jamais de mots français qui viennent interférer du genre ” bah, ouais, ohlala, bon, heu…” alors que l’amoureux qui parle un peu mieux anglais que moi lui il a ses tics bien français!

    Répondre
  5. Isabelle / Mamanlune

    Ca ne m’arrive pas à moi, du moins pas en ce moment où je parle moins italien qu’avant (ma langue maternelle restant le français). Cependant j’ai remarqué que pour Papalune et le dialecte marocain en général , beaucoup de mots français transparaissent, et cela dépend aussi des familles…. Chez Papalune le berbère intervient aussi (je commence à faire la différence à l’oreille), et hop un mot berbère par ci et hop un mot berbère par là. De mon côté je deviens une éponge à expressions arabes : Bébélune a bien compris que “Aji” veut dire “viens” ou “viens me voir”, et bien il y a des moment où je pense “Aji” mais je dis viens : et oui l’arabe c’est Papalune et sa famille. Si je commence moi aussi à le parler ça ne va pas le faire pour ma puce.
    Pour l’italien ce sont vraiment les comptines qui viennent plus facilement que les françaises.
    Donc pas trop d’interférences pour moi.
    En tout cas très chouette cet article.

    Répondre
    • Margarida

      Je pense, en effet, que quand on parle plusieurs langues et qu’on essaye aussi de transmettre plusieurs langues, nous ne pouvons pas échapper à certaines interférences et autres “drôleries” mais tout cela ne fait que nous enrichir!
      Bébélune a déjà bien compris les différentes expressions, ils ne sont pas bêtes nos petits!

      Répondre
  6. Maman Raconte

    C’est vrai que c’est très perturbant tout ça ! Il suffit que je passe plus de cinq jours en Italie pour que l’italien prenne parfois le dessus et que je cherche mes mots en français quand il s’agit de traduire un menu, une conversation ou un texte a Chéri Chéri. Quand j’étais étudiante en Suède, c’était encore plus drôle : je faisais parfois des phrases en anglais avec des mots en italien au milieu, mais jamais en français va savoir pourquoi… Le français est pourtant ma langue maternelle alors que l’italien est ma langue “grand-parentale”. Quant a mon lutin, j’ai commencé très tôt à lui faire écouter des comptines italiennes et maintenant je lui apprends des mots, des phrases, des expressions italiennes tout en douceur pour que l’apprentissage reste naturel… Mais quand Chéri Chéri met son grain de sel en tentant à son tour de lui apprendre fièrement un mot italien et qu’il se trompe de syllabe ou d’accent tonique… Je corrige mais en réalité ça m’amuse ! On verra bien ce que retiendra Lutin de tout cet imbroglio !!!

    Répondre
    • Margarida

      Je suis persuadée que Lutin va bien s’en sortir et il parlera tout à fait correctement ! L’imbroglio va se désimbroglier 🙂 En tout cas, on vit toujours des situations sympathiques quand on jongle d’une langue à l’autre !

      belle journée !

      Répondre
  7. La Carne

    je me souviens qu’après mon époque anglaise de quelques mois, je rêvais en anglais. ça avait été un choc! 🙂 je m’étais dit “t’es sur le bon chemin!” 🙂

    Répondre

Envie de me glisser un petit mot ? Merci - Gracias ♥

  • (ne sera pas publié)