Traduction

Traduction du livre “Balade en bleu” de Bernard Vinceneux (photos de Minorque) et Philippe Gicquel (textes)

J’ai toujours pensé qu’en hiver, je ressemble à une fourmi qui travaille dur et à l’ombre, dans la chaleur de la maison et que je me contente de regarder passer par la fenêtre les quelques rayons de soleil qui s’invitent de temps en temps. Je travaille souvent sur des projets qui sentent l’été, les pieds nus et la mer salée. Et dès l’arrivée des premiers soleils printaniers, tous ces projets se dépouillent de leurs vêtements d’hiver, des pyjamas et des tenues-maison pour se mettre sur leur trente-et-un et sortir se balader.

Je me réveille aussi d’une sorte de léthargie dans laquelle je me sens bien parce que, soit dit en passant, je n’aime pas beaucoup le froid et le ciel gris.

Livre Balade en bleu de Bernard Viceneux

Exposition photos de Minorque de Bernard Vinceneux au CIC Iberbanco de Nantes

Et c’est pour cela que je viens vous parler du dévernissage d’une belle exposition de photographies de Bernard Vinceneux qui a eu lieu au CIC Iberbanco à Nantes il y a quelques jours. Je pourrais vous dire que nous avons passé une excellente soirée, que nous avons été très bien reçus dans les bureaux de cette banque ibérique ouverte sur deux mondes, avec de la musique latino en live qui m’a donné des frissons et qu’il y avait de merveilleuses spécialités espagnoles et portugaises, comme la tortilla de pommes de terre, toujours aussi bonne quand on vit à l’étranger et une brandade de morue portugaise juste délicieuse. Je pourrais entrer dans les détails de cette magnifique organisation et de l’accueil du directeur de la banque, Daniel Guantes. Je pourrais.

Le photographe Bernard Vinceneux

Le photographe Bernard Vinceneux

Bernard Vinceneux et Philippe Gicquel, Balade en bleu Livre Balade en bleu de Bernard Viceneux
Livre Balade en bleu de Bernard Viceneux Livre Balade en bleu de Bernard Viceneux

Le livre Balade en bleu, ses photos, ses textes et la traduction

Mais je vous dirai plutôt que le jeudi 25 avril dernier, le photographe français Bernard Vinceneux, dont j’ai déjà parlé en d’autres occasions, a profité de la clôture de son exposition de photos, toutes prises à Minorque, pour présenter son beau-livre Balade en bleu. Un livre magnifique avec des textes de l’écrivain nantais Philippe Gicquel, que j’ai eu l’honneur de traduire. Ce fut un plaisir pour moi que Bernard Vinceneux m’ait confié la traduction à la fois des textes poétiques de Mr Gicquel et de ses belles photographies.

Livre Balade en bleu de Bernard Viceneux Livre Balade en bleu de Bernard Viceneux
Margarida Llabrés, Bernard Vinceneux et Philippe Gicquel Margarida Llabrés, traductrice et Philippe Gicquel, auteur
Le livre Balade en bleu / Paseo azul est actuellement en vente dans la plupart des librairies nantaises (Coiffard, Durance, Vents d’Ouest et Géothèque) et le sera très prochainement à Minorque aussi.

Ce n’est pas un livre de poèmes mais ce sont pour moi des textes poétiques car ils ont une musicalité et un rythme qui pénètrent au plus profond de l’âme. Un livre qui rassemble mes grands amours :

la beauté des mots
et
Minorque, mon île

De plus, cela a été un véritable travail d’équipe. L’auteur-photographe, l’auteur-écrivain et l’auteur-traducteur nous nous sommes réunis pour décomposer un à un les mots et expressions utilisés, en nous appuyant toujours sur les images que Mr Vinceneux avait prises l’été dernier pendant son séjour habituel à Minorque.

B. Vinceneux est un fou amoureux de Minorque et avec sa famille, il s’installe plusieurs fois par an dans la ville des Castell où il fréquente aussi le club local de photographie. Il aime la mer, un passe-temps qui vient de son enfance. À Minorque il a trouvé l’endroit parfait pour prendre des photos, caméra hermétique à la main, et capturer de précieux clichés au ras de l’eau. Images étonnantes, images d’une Minorque vue avec tuba et masque.

Mes remerciements à Bernard Vinceneux, Odile Létourmy et
Karen Lavot-Bouscarle (graphiste, webdesigner et photographe – www.renke.fr) pour les photographies qui illustrent cet article.

 

Minorque

Minorque à Nantes : expo photo de B. Vinceneux

Jusqu’au dimanche 14 mai, vous pouvez retrouver un petit bout de Minorque à Nantes ! En effet, Bernard Vinceneux, photographe, présente une série de photos de l’île de Minorque à l’espace Cosmopolis dans le cadre de la Fête de l’Europe.

Minorque, au fil de l’eau (à l’espace Cosmopolis)

Une exposition composée de plusieurs clichés montrant des aspects variés de cette île des Baléares, l’île la plus septentrionale de l’archipel, là où se lève le premier soleil d’Espagne. Des plages vierges ou presque, des côtes plus rocheuses et des paysages surprenants, des sables fins et blancs et d’autres plus rougeâtres, des bateaux, des grands et des petits, grands paquebots touristiques et les llaüts (la barque locale), des pierres centenaires et des monuments préhistoriques, des chevaux vêtus de noir jais… Tout y est.

Avec des photos prises au ras de l’eau, le photographe montre ce qu’il y a en dessous et en dessus de la mer. La particularité de ces photos ? Ce sont toutes des images qui ne peuvent être prises qu’en nageant, un point de vue qu’on ne sait voir que quand on est à ras de l’eau, une perspective qui nous permet de voir vers le haut et vers le bas de ces eaux cristallines de Minorque.

C’est en quelque sorte le pouvoir magique de contempler en même temps les nuages et les fonds sous-marins, autrement dit, « Un bain d’idées » sous forme de photos sous cadre et d’autres bâches de grand format avec une couleur prédominante : le bleu de Minorque.

Expo photo Minorque Nantes Bernard Vinceneux

Bernard Vinceneux, la passion photo entre Minorque et Nantes

Après avoir découvert une vraie passion pour la photographie dans sa jeunesse, B. Vinceneux évolue actuellement dans le milieu photographique entre Nantes, sa ville et Minorque, sa passion. Depuis 2008, il ne cesse pas d’exposer des photos, des photos qui lui tiennent toujours à cœur, vraie âme d’artiste. Il a eu l’occasion de montrer ses photos sur les écoliers du Mali ou encore sur la construction des ponts Senghor et Tabarly de Nantes où il a pu mettre à profit ses connaissances aguerries d’ingénieur en conjuguant technique et esthétique. Il est également connu, avec OdilE, par son exposition « A quoi joue la médiathèque Floresca Guépin ? » où ils ont su donner vie à des bonhommes Playmobil, entre le sténopé d’OdilE et l’effet de perspective de Vinceneux.

C’est en 2016 qu’il unit sa passion pour la photo avec sa passion pour cette île des Baléares avec la création de l’exposition actuellement visible au Cosmopolis de Nantes.

Prochaine exposition de B. Vinceneux sur Minorque à Nantes à la médiathèque Floresca Guépin

Pour les retardataires ou pour ceux qui n’ont pas le temps d’aller à cette exposition du Cosmopolis, ne vous inquiétez pas, une autre est en cours de préparation !

Retrouvez donc Vinceneux et Minorque à la médiathèque Floresca Guépin du 7 juillet au 25 août 2017 avec pour thème, « Au délà du Miroir… ».

Je vous invite à rester connectés pour en savoir un peu plus sur cette prochaine expo. Car, je vous assure, une exposition photos c’est aussi un très bon moyen pour se faire une idée d’une réalité inconnue, d’un lieu désiré, d’une île souhaitée !

Rendez-vous sur Hellocoton !