Inspiration

Qu’est-ce que la mode ?

Aujourd’hui je ne sais pas pourquoi je me suis dit que j’allais écrire sur la mode, c’est peut-être ce beau soleil qui donne envie de passer aux vêtements d’été, mais bonne méfiante que je suis je préfère encore enrouler ma grosse écharpe et me résigner aux habits d’hiver même si j’ai vraiment envie d’être en mode printemps.

La mode, pour moi, c’est quelque chose d’assez vaste. Je ne suis pas une experte, bien loin de là, je m’y connais à peine, mais j’ai bien envie d’en dire quatre mots puisque passé un certain âge, disons, passé le stade de l’adolescence on porte un autre regard sur tous ces effets de mode, surtout sur ces codes vestimentaires en quelque sorte imposés par notre société de consommation.

Je suis donc allé chercher une définition de mode, et Wikipedia m’a donné cela : La mode (ou les modes), et plus précisément la mode vestimentaire, désigne la manière de se vêtir, conformément au goût d’une époque dans une région donnée. C’est un phénomène impliquant le collectif via la société, le regard qu’elle renvoie, les codes qu’elle impose et le goût individuel.

La mode concerne non seulement le vêtement mais aussi les accessoires, le maquillage, le parfum et même les modifications corporelles. Les facteurs déterminant la mode sont parfois une recherche esthétique (notamment pour les grands créateurs). Néanmoins, la mode est aussi déterminée par d’autres facteurs, pour ceux qui la suivent : un moyen d’affirmer son rang social, son groupe social, son pouvoir d’achat et sa personnalité ; ou bien pour les créateurs qui imitent, un moyen commode de gagner de l’argent et du succès.

L’une de ses caractéristiques vient de son changement incessant, incitant par là-même à renouveler le vêtement avant que celui-ci ne soit usé ou inadapté.

 

Dans l’ensemble je peux être d’accord avec cette définition mais je voudrais m’attarder un peu plus sur la partie qui parle d’appartenance à un rang social, à un groupe et à un pouvoir d’achat. Bien sûr que j’étais déjà au courant de cela, je sais que ce sont des facteurs (classe sociale et pouvoir d’achat) qui jouent un rôle important sur le choix des vêtements et la manière de s’habiller mais je trouve cela bien dommage. Pourquoi dois-je m’habiller d’une manière spécifique si j’ai plus de frics qu’un autre ? Pourquoi je ne peux pas m’acheter de beaux vêtements (beau ne veut pas dire cher) si je ne suis pas madame la reine ? Bref, je pense que la question de la mode devrait plutôt reposer sur les goûts, ce qu’on aime et ce qu’on n’aime pas, point final. Une personne d’un rang social peut avoir les mêmes goûts que quelqu’un appartenant à un tout autre rang, je pense…

Les jugements de par la manière d’habiller, je n’aime pas du tout cela, je déteste cela. Je considère que les personnes qui font un tri, une sélection des gens en fonction de la manière d’habiller sont superficiels, et malheureusement il y a des gens comme ça. On dit qu’on est pas comme ça, mais on l’est. De même qu’on dit qu’on est pas racistes mais on l’est. C’est aussi simple que cela.

Par contre, la vie m’a montré qu’il y a un facteur qui détermine un peu, beaucoup, la manière de se saper : le boulot ! Et oui, en fonction de nos métiers on est “obligés” de suivre un code vestimentaire ou autre. Parfois cette obligation est d’ordre pratique, pour certains métiers c’est plus confortable de s’habiller d’une manière ou d’une autre, des questions de sécurité, etc, mais pour d’autres métiers c’est le code social qui s’impose. On aurait peut-être pas besoin d’une cravate mais on la met, le tailleur pourrait rester dans l’armoire mais on le met. On connait tous les Casual Friday ou Friday Wear gentillement “imposés” aussi par beaucoup d’entreprises tout en suivant une mode américaine…

Et vous, qu’est-ce que vous en pensez, on suit la mode ou pas ?

Rendez-vous sur Hellocoton !