Bilinguisme

Mon enfant sera trilingue

Tu ne crois pas qu’elle va s’embrouiller ?

J’ai déjà eu le cas de gens qui m’ont posé cette question. Pour tout vous avouer je reste un peu stupéfaite devant ce type d’interrogations. Je ne suis pas du genre à sortir aux gens l’explication la plus scientifique qui existe, je tends à répondre d’un « mais non, voyons… ». Mais au fond de moi, je me dis « comment c’est possible qu’on me demande cela ? ». Même si les gens sont assez ouverts, reste en France cette « pensée uni-langue » héritée de l’histoire du pays et qui a la vie dure. C’est sûr, tout le monde est d’accord sur le fait qu’il faut étudier l’anglais, une langue très importante ! mais d’ici à entendre qu’un enfant peut être trilingue dès la naissance il y a une petite/grande différence.

Mais soyons sincères, dire que mon enfant sera trilingue est un peu prétentieux. Certes. Oui. (Mais c’est bien pour le titre, n’est-ce pas ? :-) !). Enfin, je m’explique : elle sera, évidemment, bilingue (français-catalan) et avec un peu plus d’efforts elle sera trilingue (espagnol). J’ai déjà expliqué que je parle indifféremment l’espagnol et le catalan mais j’ai fait le choix de lui parler catalan puisque c’est la langue la plus parlée dans ma famille, la langue de coeur (comme on dit). L’espagnol, étant une des langues les plus importantes dans le monde, il est sûr et certain qu’il faut qu’elle l’apprenne. Elle ne va pas atteindre un trilinguisme équilibré, certes, mais elle saura parler les trois langues.

Qu’est-ce que je peux bien lire ?

Ok, j’en prends deux, la langue je m’en fiche !

Comment va-t-on faire ?

Je lui parle en catalan mais, souvent, nous jouons aux marionnettes en espagnol ou je lui chante en espagnol. Aussi, quand nous partons dans ma famille, le contexte géo-socio-linguistique fait que espagnol et catalan cohabitent sans trop de problème : une page de journal est en espagnol mais l’article d’à côté est en catalan, en famille il y a celui qui parle espagnol tout en comprenant le catalan, le moniteur du centre de loisirs venu de la péninsule parle espagnol aux enfants qui lui répondent en catalan et plein d’autres exemples du quotidien d’une région où deux langues sont co-officielles. Et un paquet de plus de 100 DVD de dessins animés en espagnol nous attendent pour quand elle sera plus grande (merci les amis!).

Mais, parents d’enfants bi-tri-lingues, ne soyons pas dupes non plus, ne nous voilons pas la face : quand nos bambins vont commencer l’école, la langue du pays va vite devenir la langue dominante. Pas de panique, nos enfants ne sont pas bêtes, ils vont rapidement re-trouver un équilibre. Tout se fait de manière naturelle.

Restons dans le positivisme et parlons des avantages pour les enfants trilingues :

– ouverture d’esprit;
– facilité à créer des liens sociaux;
– plus d’intérêt envers d’autres cultures;
– le cerveau assimilera plus facilement une quatrième et cinquième langue puisqu’il lui sera plus facile d’organiser les structures et connexions;
– sensibilité de communication.

Si cela vous intéresse, vous pouvez aussi lire:

Bébé parle deux langues
 Les comptines que l’on transmet à nos enfants
 Quelle langue parler à mon enfant
 Mon bébé est bilingue

Ma mère n’arrête pas de vous embêter ? Ben, je dors!

Rendez-vous sur Hellocoton !

28 commentaires

  1. Isabelle / Mamanlune

    Article très intéressant. C’est une question que je me pose parfois. Même si je vois bien mon mari qui a eu plusieurs langues à la maison et qui s’en sort très très bien comme ça. Pour le moment la seule chose qui est instaurée c’est que le matin en allant chez la nounou nous bavardons et chantons en italien. Le papa parle indifféremment le français et l’arabe, donc nous verrons bien. En tout cas votre puce est toute belle.

    Répondre
    • Margarida

      Coucou Isabelle,

      Merci de ton commentaire ! Je pense, en effet, que la meilleure des méthodes est de laisser faire les choses naturellement, mais n’empêche qu’en tant que maman on se pose des questions. C’est bien pour cela que je fais tous ces articles. Chez nous c’est drôle, car le papa, qui est Français Français-une-seule-langue croit fortement que tout va bien se passer, qu’il faut pas se’n faire et qu’elle apprendra les trois langues naturellement. Et moi qui suis bilingue de naissance (catalan-castillan) qui parle couramment français et un peu anglais, qui ai fait des études de linguistique, etc. et bien, je n’arrête pas de me poser des questions !!!

      En tout cas et comme on dit, affaire à suivre !

      belle journée à toi !

      Répondre
  2. pomdepin

    C’est vrai, la langue scolaire prend très vite le dessus, au point parfois de supplanter complètement la/les autres pendant les premières années d’école. Il ne faut pas désespérer, continuer à leur parler dans une autre langue, et ils y reviennent naturellement.

    Répondre
    • Margarida

      Hello ma belle !

      Oui, tu as raison (encore une fois, ce n’est plus possible !!!) :-) Il faut que les choses se fassent naturellement et c’est ce que j’essaye. Au fond de moi je me pose des questions mais je suis tout de même confiante !!

      Bisous

      Répondre
  3. JuliePodecolle

    Je trouve ça tellement génial de pouvoir parler une autre langue à ses enfants, mais quel avantage pour le futur ! Ouverture d’esprit, chance pour le travail, culture différente, j’en aurai rêvé, mais chez nous ça va être franco-français avec beaucoup de voyages à côté pour compenser :)

    Répondre
    • Margarida

      coucou Julie!

      Merci d’être passée par là :-)

      En effet il y a plein de méthodes pour ouvrir les enfants à d’autres langues et d’autres cultures. Et de nos jours, avec cette « internationalisation » de la société, les chances se multiplient encore.

      Bien sûr, être bilingue de naissance est quelque chose de génial, mais comme j’ai l’habitude de dire « on ne choisit pas où on nait »! Alors, plein de beaux voyages à vous et belles rencontres avec les autres langues !

      A très bientôt,
      Belle soirée !

      Répondre
  4. Mathilde

    C’est une véritable chance d’être bilingue ou même trilingue dès l’enfance. Je connais un couple dans la même situation, lui est français, elle espagnole qui parle aussi le catalan puisque qu’elle est née à Barcelone. Ils ont trouvé un système pour apprendre ces trois langues aux enfants, elle leur parle en catalan, lui en français et entre eux (les parents) en espagnol. Aujourd’hui ces deux petits bouts sont trilingues :)
    De mon côté je suis déçue, mon père ne m’a jamais appris le portugais… une chance que ça soit une langue pas trop complexe à apprendre plus tard !

    Répondre
    • Margarida

      Coucou Mathilde et bienvenue !

      C’est super pour ton couple d’amis… malheureusement, nous, on ne peut pas instaurer ce système car mon ChériGuiri ne parle que français. C’est bien pour cela que je me sens « porteuse » des deux autres langues et, parfois, me sens un peu perdue, mais ça va le faire :-)

      Oui, le portugais n’est pas très difficile pour quelqu’un qui parle déjà une langue romane, à titre d’anecdote, moi on me demande parfois si je suis portugaise quand on m’entend parler mon catalan (de Minorque) :-) !!hihi ! Alors, il n’est jamais tard pour s’y mettre !

      Belle soirée à toi !

      Répondre
      • Mathilde

        J’essaie, j’essaie… pas toujours simple car après je veux tout faire en même temps, reprendre mon espagnol et italien mais ça va venir :)
        Je vais suivre tes futurs articles avec attention !!
        Des bises de Montréal.

        Répondre
  5. depuisquilestne

    Que razón tienes ! A mi hijo le hablo en español y su padre en francés…En lo que me corresponde, nací en Bélgica pero mis padres son españoles y el primer idioma que aprendí fue el español, ya que de aquella, me dejaban en casa de mis abuelos antes de ir al curro y que mis abuelos, del francés no entendían nada de nada…Luego, como bien dices, el cole pusó las cosas en el orden que le correspondía. Hoy cuando algunos me preguntan, en tono semi de broma, que si me hijo va a hablar castellano en el colegio, les contesto algo como « no os preocupéis, que el cole pondrá las cosas en su sitio ». Ellos se burlan pero yo sé, por mi propia experiencia, que, a mi hijo, le vendrá muy bien en su futuro y sinceramente creo que lo que tiene esa gente que comenta, son celos…

    Répondre
    • Margarida

      Hola, depuisquilestne!

      Gracias por tu testimonio, siempre es interesante saber como lo viven/hacen otras personas. Yo creo que mi niña hablará primero en francés puesto que vivimos en Francia y que su « nounou » es también francesa. Pero como tengo mucho contacto con mi familia y que vamos a menudo a España, supongo y espero que no le costará mucho hablarlo y que luego, cuando vaya al cole, no se olvide de él. La cosa está en que tengo yo que « pasarle » dos idiomas; el catalán y el español!

      Quizá tengas razón cuando dices que hay gente que puede tener celos, puede que sí o quizá sea gente que nunca haya vivido situaciones parecidas y no sepa muy bien cómo van las cosas. Es evidente que para el futuro de nuestros hijos, saber idiomas les vendrá muy bien!

      Encantada de verte por aquí!

      Belle journée à toi ! Besos!

      Répondre
  6. alice

    C’est une grande chance de pouvoir être baigné dès le plus jeune âge dans différentes cultures/langues. J’ai été élevée bilingue et je n’y vois que des avantages. Et puis avec la langue, il y a tout le package culturel qui va avec et c’est tellement enrichissant.
    Chez nous, la langue scolaire était évidemment prédominante, je refusais souvent de parler la langue de ma maman à la maison, mais les acquis étaient là, soutenus par une scolarité en école internationale. C’est plus tard, une fois sortie du système scolaire et ne pouvant pas parler mon autre langue, que j’ai un peu perdu. C’est comme une gymnastique, il faut régulièrement pratiquer.
    Donc oui, même si au début l’enfant mélange les 2 ou 3 langues, c’est normal. Tout s’équilibre naturellement avec l’âge. Il faut juste garder une constance. Et puis, cette langue étrangère devient aussi la langue complice, celle avec laquelle on s’adresse à son papa ou sa maman sans que les autres ne puissent comprendre ce qui se dit ;).

    Répondre
    • Margarida

      Coucou Alice,

      Je ne peux qu’adhérer à tout ce que tu dis. Tu as 100% raison, c’est tellement vrai! C’est évident qu’être élevée bilingue est une chance énorme et laisser que les choses se fassent naturellement doit être la meilleure des méthodes. J’aime beaucoup aussi l’idée que cette langue étrangère devienne une langue complice entre ma fille et moi, je pense que les enfants, à un certain âge, doivent être ravis de « croire » qu’ils sont les seuls, avec la maman ou le papa, à parler cette langue.
      Une fois, on m’a raconté d’une petite fille qui parlait en italien avec sa mère, elle croyait tellement qu’il n’y avait qu’elles deux à parler cette langue que quand une copine italienne de la maman est venue à la maison, la petite s’est mise à bouder 😛 C’est mignon !

      En tout cas, Alice, bienvenue ici et merci beaucoup pour ton témoignage ! cela fait toujours du bien de savoir comment les autres s’en sortent…

      belle journée à toi !

      Répondre
  7. fafa

    Super article, et tu as bien raisons de donner à ton enfant la chance de pouvoir parler plusieurs langues, je dis une chance car quand ils sont petits comme ça ils ne se rendent pas compte qu’ils « apprennent » une langue, c’est un automatisme. Ma fille a une nounou anglophone, elle a aujourd’hui 19 mois et comprends très bien l’anglais, elle peut dire quelques mots en anglais même si elle connait beaucoup plus de mots français vu que son papa et moi on lui parle en français. Comme la nounou est nigérian elle lui dit aussi des expressions en pidgin, que ma fille comprends d’ailleurs très bien aussi!! Je trouve ça chouette de la voir si à l’aise dans une autre langue, et comme nous serons mener à vivre longtemps à l’étranger ce sera tout benef’ pour elle!

    Répondre
    • Margarida

      Bonjour Fafa et bienvenue!

      Merci de ton témoignage, c’est sûr que les touts petits ne se rendent pas compte qu’ils sont en train d’apprendre une langue, c’est pour cela qu’on parle d’acquisition. C’est super pour ta fille, c’est génial de pouvoir prendre une nounou anglaise pour qu’elle lui parle dans cette langue. C’est sûr que si vous habitez à l’étranger il faut bien que la petite se baigne dans un maximum de langues, comme ça, dans le cas d’un nouveau déménagement, pas de problème !
      Je commence à me rendre compte que ma petite, qui n’a que 13 mois, comprend déjà ma langue car quand je lui dis en catalan « diguis adéu = dis au revoir » elle fait « o-a » qui correspond au « au revoir » français :-)

      Je te souhaite une belle journée et à bientôt !

      Répondre
    • Margarida

      Merci beaucoup Aloha Meenah et bienvenue !

      Oui, c’est clair que c’est une chance ! Il suffit de gérer tout cela de manière naturelle dès la naissance des petits bouts !

      Belle journée à toi !

      Répondre
  8. Betsy Boule

    Bonjour, j’ai moi aussi un « bébé » trilingue… mais elle bégaie dans deux des trois langues. Paradoxalement, elle bégaie le plus dans les langues qu’elle connaît le mieux. Je ne sais pas s’il existe un lien entre le multilinguisme précoce et le bégaiement.

    Répondre
    • Margarida

      Bonjour Betsy,

      En effet, il parait que le bégaiement peut avoir un rapport avec le bi-trilinguisme même si les experts n’arrivent pas à se mettre d’accord. Je ne sais pas quel âge a votre enfant mais, pour certains petits bilingues l’équilibre entre les deux/trois langues n’apparaît que vers l’âge de 6 ans. Mais tout est relatif, chaque cas est unique. Peut-être les enseignants vous-ont ils donné des informations supplémentaires ?

      Répondre
    • Margarida

      Bonjour Betsy,

      En effet, il parait que le bégaiement peut avoir un rapport avec le bi-trilinguisme même si les experts n’arrivent pas à se mettre d’accord. Je ne sais pas quel âge a votre enfant mais, pour certains petits bilingues l’équilibre entre les deux/trois langues n’apparaît que vers l’âge de 6 ans. Mais tout est relatif, chaque cas est unique. Peut-être les enseignants vous-ont ils donné des informations supplémentaires ?

      Répondre

Envie de me glisser un petit mot ? Merci - Gracias ♥

  • (ne sera pas publié)