Traduction

Mytranslation ou une autre manière de penser la traduction

Je ne parle pas souvent de comment je travaille ni de mes méthodes de prospection. Certes, ceux qui suivent Les mots de Marguerite savent que je suis traductrice – rédactrice – community manager et que je travaille dans trois langues, à savoir le français, l’espagnol et le catalan. Ce blog n’a pas vocation à parler de mes clients car il me semble que ce qui relève des affaires doit rester dans le panier des affaires. En revanche, vous savez que j’aime bien parler de mes ressentis, de comment je vis ma vie de freelance, d’auto-entrepreneuse et de maman freelance qui travaille à la maison…J’aime bien rédiger des articles pimentés d’une sorte de freelance lifestyle !

Mais force est de constater que quand on se retrouve entre confrères, que ce soit virtuellement ou dans la vraie vie, on est souvent amenés à parler de : Pour qui tu travailles ? Tu as des clients directs ou par agence ? Tu préfères quoi ? Qui paie mieux ?… C’est un peu la réalité qui nous rattrape.

mytranslation.com traducteurs

Il y a quelques semaines de cela, Mytranslation.com est venu frapper à ma porte. Une rencontre fortuite. J’aime tout savoir de mon métier. Bien sûr. J’aime découvrir comment les gens travaillent et j’aime, surtout, connaitre toutes les possibilités qui s’offrent à moi. Mytranslation peut en devenir une. Pour en savoir plus sur le mode de travail de cette plateforme online pour traducteurs, j’ai décidé de poser quelques questions à Becky Prior, responsable marketing :

Pouvez-vous nous présenter votre service ? Qu’est-ce que Mytranslation ?

Mytranslation est une plateforme en ligne de mise en relation directe entre deux communautés : les personnes ayant un besoin de traduction et les traducteurs free-lance. L’objectif de notre site internet est d’offrir de la traduction réalisée par des traducteurs professionnels, à un coût moindre par rapport aux agences de traduction classiques dans la mesure où les différents intermédiaires sont supprimés. Nous proposons deux services aux clients afin de répondre au mieux à leurs attentes en termes de prix et de délai : l’un, express, avec un prix et un délai fixes, l’autre, enchères, avec un prix et un délai proposés par les traducteurs.

À quelle cible s’adresse votre plateforme ?

Notre service s’adresse principalement aux particuliers, qui ont par exemple besoin de traduire un CV, une lettre de motivation ou tous autres documents, mais nous visons également des TPE-PME. Ainsi, nous recevons de nombreuses demandes de la part d’entreprises ayant des budgets de traduction limités et recherchant de la traduction de qualité. Nous captons donc deux marchés clairement identifiés, ce qui intensifie les flux de traduction sur la plateforme pour notre communauté de traducteurs.

Quels sont les avantages d’un service comme le vôtre ?

Tout d’abord, nous fournissons de la traduction professionnelle à un coût bien moins élevé que les prix pratiqués en agence. Ensuite, nous travaillons uniquement avec des traducteurs professionnels, ce qui garantit un niveau de qualité élevée dans les traductions réalisées. Nous offrons également aux clients la possibilité de choisir le traducteur avec lequel ils souhaitent travailler, via le mode enchères. Notre réseau international de 3 500 traducteurs nous permet de répondre 24h/24h aux demandes des clients et d’offrir 8 langues de traduction, soit une multitude de combinaisons de langues.

Et pour les traducteurs ?

Les traducteurs constituant notre réseau étant en free-lance, nous leur apportons une clientèle directe via la plateforme, gratuitement et sans engagement. Les traducteurs peuvent donc travailler de chez eux. Il leur suffit simplement, après la création de leur compte, de prendre en charge un projet dans leur combinaison de langues lorsqu’il est posté sur la place de marché, ce dont ils sont alertés par mail. Via le mode enchères, les traducteurs peuvent fournir leur propre devis, avec un prix et un délai personnalisé, valorisant ainsi leur expertise auprès des clients. De plus, les traducteurs peuvent correspondre avec les clients dans l’espace de travail ce qui permet de simplifier les échanges et éviter les problèmes inhérents au contenu des documents à traduire.

Quelles sont les enjeux de Mytranslation en 2015 ?

2015 s’annonce comme une année pleine de défis pour Mytranslation ! Après avoir conclu l’année 2014 sur une croissance de 250% de notre chiffre d’affaires, nous avons commencé l’année 2015 sur des bases encore plus élevées. Grâce à la mise en place de nombreux partenariats, les demandes de traduction ont considérablement augmenté sur la plateforme. Par ailleurs, et non des moindres, nous travaillons actuellement sur une nouvelle version du site, avec de nouvelles offres pour les clients (urgent, premium, professionnelle), de nouvelles combinaisons de langues, une nouvelle ergonomie et une tarification adaptée, source de gains supplémentaires pour les traducteurs. Cette nouvelle plateforme verra le jour très prochainement donc restez à l’affût de nos actualités ou rejoignez-nous au plus vite !

***

Alors, traducteurs, entreprises ou particuliers : seriez-vous tentés par une expérience Mytranslation.com ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires

    • Margarida

      Coucou !

      Et bien, je viens juste de la découvrir cette plateforme… pour l’instant je dois finir quelques missions, après je me pencherais sur le sujet. Pour l’instant je m’y suis inscrite pour voir le fonctionnement !

      PS. Au fait, tu reçois finalement les articles dans tes mails ?

      Bisous bisettes !

      Répondre
  1. christine

    bonjour
    je vous suis depuis quelque temps et ose mon premier commentaire. J’aime bien et je me retrouve dans votre vision des langues, de leur apprentissage pour les enfants. Je suis moi-même traductrice et j’aurai tendance à rejeter cette plate-forme immédiatement. Quand on lit “Tout d’abord, nous fournissons de la traduction professionnelle à un coût bien moins élevé que les prix pratiqués en agence. ….. Nous offrons également aux clients la possibilité de choisir le traducteur avec lequel ils souhaitent travailler, via le mode enchères”, on peut se poser quelques questions. Nous savons pertinemment que les agences ne sont pas connues pour payer très chers les traductions (je travaille pourtant avec des agences mais pas avec celles qui veulent toujours un tarif low-cost), donc comment arrivent-ils à offrir des traductions encore moins chères? D’autre part, le principe des enchères me laisse perplexe. Je ne me vois pas mettre mon travail aux enchères, je vends une prestation, un travail de qualité qui doit s’acheter à un prix justifié et non via des enchères. Car le principe des enchères pour le client, c’est bien de remporter le marché le plus économique possible, non? donc aucune possibilité de partir sur des critères de choix comme spécialisation, ancienneté, travail de qualité, etc. Tout ceci va pour moi à l’encontre d’un travail sérieux et professionnel, même pour moi qui ai bien du mal à me vendre, je ne veux pas travailler dans cette optique. Après, tout dépend des prix pratiqués…. je veux bien continuer la discussion en MP.
    Christine

    Répondre
    • Margarida

      Bonjour Christine et bienvenue sur ce blog. Je suis contente que vous ayez enfin osé commenter.

      Tout d’abord, merci pour les compliments. En effet, je pense qu’on doit partager une passion : les langues ! Dans mes écrits, j’essaye toujours de relever le côté positif des choses et parler avec le coeur sur la main, parfois on laissant un peu de côté les aspects plus professionnels.

      Mais je suis surtout contente que vous ayez commenté cet article que j’ai accepté de rédiger afin de voir plus clairement ce que les gens “du milieu” en pensaient. Je pense pouvoir dire que j’adhère 100% à ce que que vous dites. Le “combat” (oui, entre guillemets) entre traducteurs et agences est un “combat” éternel qu’on est pas prêts de voir disparaître; c’est un peu une sorte de ni avec toi, ni sans toi.

      Pour l’instant, je travaille plus avec des clients directs et quand je travaille pour des agences, j’essaye de ne pas accepter n’importe quoi. Il est vrai, en revanche, qu’il y a tellement d’agences que c’est un peu la “foirefouille” (terme que je viens d’inventer :-)!).
      Je suis d’accord aussi avec vous. Je suis fortement scandalisée de voir passer certains prix. C’est juste incroyable. Pour de la rédaction c’est pareil ou pire.

      Voilà en gros… si vous voulez, j’accepte bien les MP.

      Merci encore !

      Belle journée,

      Répondre

Envie de me glisser un petit mot ? Merci - Gracias ♥

  • (ne sera pas publié)