Voyages

S’évader près de chez soi : Pornichet

Pornichet plage

Le temps d’une journée froide mais ensoleillée. Le temps d’un instant. Le temps d’un rayon de soleil dominical. Le temps d’une journée pascale.

Partir pour revenir dans la journée. Une rencontre. Des rencontres. Une journée très franco-espagnole avec quelques touches allemandes et italiennes. Des sourires d’enfants. Des bla-blas d’adultes. Des langues qui s’entremêlent.

Mais surtout courir sur le sable. Pêcher des crabes et des coquilles. Sentir le vent sur le visage. Se décoiffer et rigoler. Tout ceci, à Pornichet. Rouler quelques kilomètres, suffisamment pour s’évader mais raisonnablement peu pour savourer chaque instant. Arriver et voir la mer. Le bleu. Ce bleu tant attendu tout l’hiver. Croire vraiment au printemps. Un petit air atlantique. Une façade d’immeubles et des villas extra-ordinaires. Les contrastes.

Une paella partagée. Un restaurant espagnol. Un peu de tortilla et de jamón. Parfois, il suffit d’être tout près pour se sentir bien loin !

PornichetPornichetVilla PornichetVilla Pornichet

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires

    • Margarida

      Coucou !! Ah, j’imagine bien ton ciel anglais, ici il fait beau depuis samedi dernier, il parait que ça va durer une bonne semaine… on est trop contents 🙂 !!

      Répondre
    • Margarida

      Bonjour Marie,

      Et oui, Pornichet 🙂 ! En effet, ça fait du bien de revoir la mer et faire de belles rencontres !!
      J’espère que tu vas bien,

      Bisous et bon week-end !

      Répondre
    • Margarida

      C’est vrai ? Ta ville d’enfance ? Le ciel était tellement bleu et la mer tellement belle que c’était obligé de faire de jolies photos 🙂

      Joli week-end, Lou !

      Répondre
  1. Borja

    Fue muy agradable pasar el día con vosotros. Nos encanta tu blog. Un abrazo muy fuerte. RBT

    Répondre

Envie de me glisser un petit mot ? Merci - Gracias ♥

  • (ne sera pas publié)