Bilinguisme

Mon petit jeu bilingue

Mon petit jeu bilingue de Little Menina

Au fur et à mesure que les enfants bilingues grandissent, les besoins changent. En effet, plus ils ont acquis des compétences langagières dans leurs différentes langues (deux ou plus), les jeux, les ressources et les outils que nous utiliserons en famille vont évoluer.

Il y a un âge assez précis, et en même temps assez large, où l’on observe bien souvent une série de caractéristiques au niveau de leur bilinguisme précoce simultané. Ces caractéristiques peuvent aussi être nommés “étapes” logiques dans l’acquisition du bilinguisme :

– vocabulaire dans la langue minoritaire qui peut être plus restreint en faveur de la langue du pays, de l’école
– limiter l’usage de la langue minoritaire à certaines situations du quotidien
– la famille privilégie de plus en plus (et inconsciemment) la langue majoritaire

Quand on observe une palette assez large d’enfants qui ont tous grandi dans un contexte familial de bilinguisme précoce simultané, on en déduit rapidement que la majorité va traverser au moins une des trois étapes précédemment citées. C’est ce que je constate lors de nos Rencontres d’enfants bilingues franco-hispanophones à Nantes.

Les parents d’enfants bilingues sommes très conscients de l’existence de ce que l’on appelle « effet balancier ».

L’effet balancier est le développement à un rythme différent des deux langues. Ainsi, on peut observer que pendant certaines périodes, une langue va prendre le dessous par rapport à l’autre. Jusqu’à ce que l’équilibre soit à peu près atteint vers l’âge de 4-5 ans.

Oui mais, que se passe-t-il alors entre les 4 et 5 ans ?

L’école !

Alors qu’un équilibre certain peut être atteint, ce moment coïncide avec l’entrée à l’école et le plus courant, c’est que les enfants aient une légère préférence pour la langue de l’école, en définitive, leur langue de socialisation.

Que faire ?

C’est alors le moment parfait pour mettre à portée de nos enfants des jeux et des astuces qui les incitent à utiliser la langue dite minoritaire.

 

“Mon petit jeu bilingue” de Little Menina

J’ai récemment découvert « Mon petit jeu bilingue ». Pour ne rien vous cacher c’est Marion, fondatrice de la boutique Little Menina qui m’a fait découvrir ce jeu qui est tout plein de bon sens.

Alors, je me suis dit que oui, que le « bon sens » en bilinguisme précoce simultané rejoignait mon « sans pression ni prétention » que je prône partout où je vais en termes de bilinguisme.

“Mon petit jeu bilingue” a été crée par et pour les familles mixtes, pour les aider à transmettre leurs langues maternelles, quelles qu’elles soient. Et c’est là que c’est juste parfait !

Mon petit jeu bilingue de Little Menina

Le jeu

Le jeu vise à favoriser des échanges privilégiés et réguliers dans la langue minoritaire entre parents et enfants. Les règles sont très simples, le jeu est pensé pour des enfants à partir de 3 ans.

Le jeu est composé de petites cartes (faites en tissu, donc facilement lavables) autour de 4 thèmes : quotidien, culture, vocabulaire, émotions/corps humain. Le meneur du jeu est le parent porteur de la langue minoritaire. Il pioche une carte et engage une conversation qui sera adaptée au niveau et à l’âge des enfants. Le but n’est autre que de créer du lien avec la culture minoritaire, de créer un prétexte pour parler cette langue et de développer et enrichir le vocabulaire et les capacités de communication.

Ce que j’en pense ?

Marion m’a envoyé le jeu avant Noël, la veille de notre départ à Minorque. J’ai glissé le petit (et mignon) sachet dans la valise licorne de ma fille de 5 ans et hop, nous l’avons testé pour la première fois pendant notre escale à l’aéroport de Madrid. Il s’est avéré un jeu efficace et dont la durée de la partie peut être courte ou longue. C’est un jeu dont les règles sont facilement adaptables à l’histoire de chaque famille. Etant donné que notre fille est un petit moulin à paroles, je n’ai eu aucune difficulté à la faire parler. Je me souviens que nos discussions ont beaucoup tourné autour des sujets d’ordre culturel.

Le jeu est conforme aux normes CE, lavable en machine à 30°, le tissu utilisé est certifié Oekotex et imprimé en France et il est fabriqué dans une entreprise nantaise d’insertion.

Envie d’en gagner un ? (CONCOURS)

Vous savez que vous êtes des petits chanceux ? Oui, oui, car je vous en fais gagner un ! Directement dans votre boîte aux lettres ! Pour participer au concours, je vous donne rendez-vous sur ma page Facebook et sur Instagram.

4 commentaires

  1. Aurelie

    Coucou Margarida
    Il a l’air choupi ce jeu de cartes, je vais y jeter un coup d’oeil, moi qui suis toujours à la recherche d’occasions pour utiliser le français avec mon fils de 3 ans!
    Je suis en train de relire tes archives, voir les phases passées avec Princesse Thelma. C’est super intéressant et je me retrouve dans beaucoup de tes réflexions – un peu moins complexe dans mon cas, avec seulement une langue à “défendre”.
    Je voulais aussi te dire que bientot notre première rencontre d’enfants – et petits-enfants – bilingues va avoir lieu dans la bibliothèque de notre petite ville qui met une salle à notre disposition. Le début d’une aventure franco-italienne qui je l’espère, sera longue et inspirante. A suivre… Lire tes articles sur le sujet m’a motivée et inspirée, alors je voulais te remercier de tout mon petit coeur de maman.
    A bientot, un bacio! Aurélie

    Répondre
    • Margarida

      Coucou Aurélie,

      Tu ne sais pas à quel point tes mots me touchent. Je suis tellement contente de voir que les Rencontres en inspirent d’autres, contente de voir qu’on se mobilise pour nos enfants, qu’on fait comme on peut avec ce qu’on a, avec nos moyens de bord, dans nos petites ou grandes villes, loin de nos familles. N’hésite pas à me donner des nouvelles de vos Rencontres franco-italiennes.

      Je t’embrasse et te souhaite plein de belles choses pour cette nouvelle aventure.

      Et puis, un beso de petit coeur de maman à petit coeur de maman !
      Bacio, petons, bisous.

      Répondre
  2. Victor Hijar

    Bonjour,
    Je m’appelle Victor et ma femme et moi, nous sommes péruviens. Nos avons 2 enfants (4 et 2 ans) auxquels je leur parle seulement en français, grâce à une expérience de 4 ans en France (Paris et Bordeaux). Nous habitons en Espagne depuis 7 ans et là, depuis le début de l’année, je suis venu travailler à Bressuire (1h de Nantes). Ma famille est encore en Espagne mais au mois d’août on va tous s’installer définitivement en France. Concernant mes enfants, l’aîné comprends bien le français, il le parle et malgré son petit accent (pareil que moi) il se débrouille bien; de plus il adore regarder des dessins animés en français. Le plus petit par contre, il ne parle même pas l’espagnol, donc je ne peux pas encore évaluer son niveau de langues, mais comme je lui parle seulement en français, il repère bien ce que je suis en train de lui dire. A cause de mon départ, je trouve que l’aîné commence à perdre un peu son niveau de français, puisqu’il n’y avait que moi pour lui en parler et maintenant seulement de temps en temps quand je vais en Espagne pour les voir. J’ai découvert votre site web et votre groupe de facebook et ça m’a donné beaucoup d’envies pour que l’on puisse avoir des relations avec d’autres familles franco-hispanophones. J’aimerais bien que ma femme et mes enfants s’habituent à la langue et culture françaises, et au même temps, que les petits ne perdent par leur espagnol.
    Saludos…..!!!!!

    Répondre
    • Margarida

      Bonjour Victor,

      Encore une fois, votre histoire de famille bilingue montre qu’il s’agit toujours d’aventures passionnantes et que le bilinguisme familial ne fait qu’enrichir l’histoire de vie de nos enfants. Je suis persuadée que quand votre femme et enfants seront à leur tour installés ici, en France, vous n’aurez plus besoin de leur parler en français car cette langue deviendra leur langue majoritaire (pays, école, socialisation). Et avec l’espagnol il n’y aura sans doute pas de problème non plus car ce sera la langue de la maison.
      Je sais que Bressuire fait un peu loin, mais à Nantes nous avons des Rencontres d’enfants bilingues franco-hispanophones. Ce sont des Rencontres parents et enfants, on se retrouve tous les mois ou tous les mois et demi, environ. C’est un moment de partage, un lieu où les enfants peuvent jouer-chanter-parler- en espagnol et ça leur fait un grand bien car ils voient que cette langue existe aussi en dehors de la maison.

      Un abrazo,

      Répondre

Envie de me glisser un petit mot ? Merci - Gracias ♥

  • (ne sera pas publié)