Les jolis mots

Jolis-Mots téléchargeables (et autres mots en vrac)

Le calendrier m’indique qu’on est le 10 mars et je n’ai pas vu le temps passer. C’est le temps qui me regarde passer, j’en suis sûre ! Et vous ?

Et pourtant, un mois de février plus long que d’habitude mais seulement 5 articles sur le blog. Il tourne un peu au ralenti, je le sais bien et même s’il me manque atrocement, à l’image du manque d’un amoureux parti à l’autre bout du monde, je ne m’en fais pas. Parce que je sais qu’il est toujours là, toujours à l’image de cet amoureux, et qu’en fait, après tant d’années, je connais très bien notre mode de fonctionnement. Les mots de Marguerite n’a jamais suivi un calendrier de publications et j’en suis plutôt fière, le blog n’est pas pour moi une source de pression plutôt le contraire, le blog est pour moi la place des mots, les miens et les vôtres, je viens ici raconter mes petites histoires au gré de mes envies.

Alors, aujourd’hui, je vous glisse mes Jolis-Mots téléchargeables pour ce mois de mars (au format A4 pour faire une belle petite affiche), série entamée, pour rappel, au mois de décembre dernier. Le but étant de sauver du fond de mes tiroirs, des mots écrits un jour, gribouillés aujourd’hui, hier ou demain. Les embellir. Et vous les offrir. Ils nous parlent, parfois en silence, les mots, toujours chargés de sens.

Les Jolis-Mots de Margarida à imprimer

Et les mots en vrac

Quand je ne suis pas ici sur le blog, quand vous n’avez pas de mes nouvelles c’est parce que du côté de Artilingua ça bosse dur dur. Et qu’ensuite, le temps qu’il me reste, je le consacre à mes amours. Parce que le soir, après avoir passé des heures et des heures à traduire, à écrire, à composer avec les mots, j’ai juste envie de regarder l’horizon et me laisser aller. Et aussi, de déposer de petits bisous.

Mais si j’essayais de résumer tout ce dont j’ai eu envie, à un moment ou autre, de vous parler, ça donnerait ça :

J’ai envie de printemps, j’ai envie d’été, quand est-ce qu’on peut dire au revoir à l’hiver ?

Je voulais juste vous remercier de l’accueil que vous avez donné à mon dernier article sur le bilinguisme. C’était juste fous de voir le débat que ça a créé, ici ou ailleurs. C’est un sujet qui me tient très à coeur, de par mon métier, de par ma vie tout court… Et je ne suis pas prête d’arrêter d’en parler car il y a encore du chemin à faire et que c’est une très belle aventure !

J’aurais aussi envie de vous dire ô combien je suis contente de tout ce que ma petite activité pro m’apporte en termes de connaissances et de savoir-faire. Un jour j’ai écrit que ma devise pour être free-lance c’était de O S E R et bien, je pense que c’est toujours le cas.

Je rencontre dernièrement des gens, free-lance comme moi qui expriment leur désir de sortir de la maison, de voir du monde et de trouver, pourquoi pas, un espace de travail autre que le bureau chez soi. Et je me sens bizarre, je doit être un “rat casanier” car je ne ressens pas du tout ce besoin. Est-ce normal, docteur ?

Ces dernières semaines un joli projet personnel avance à grands pas et ça nous prend aussi du temps…

ça y est, j’ai pris les billets d’avion pour faire un saut à Minorque avec PrincesseThelma, encore quelques semaines à attendre. Je suis joie et en même temps, comme à chaque fois, je ne veux pas partir, je ne veux pas “quitter” mon amoureux de ChériGuiri. La #vieàlétranger, c’est ça aussi. On en reparle ?

Ah oui ! J’ai envie d’été, je ne vous l’ai pas encore dit, non ? Même que toutes ces photos d’instagrameuses parties à la montagne lors de ces dernières vacances ne m’ont fait ni froid ni chaud (enfin, oui, elles m’ont donné froid !). On ne me refait pas, moi, je suis une fille de la Méditerranée !

Dernièrement, à force de bosser comme une dingue en trois langues, le soir je n’arrivais plus à parler correctement le français. Je vous jure ! C’est fou ! Le problème c’est que je ne trouvais pas non plus les mots dans ma langue maternelle. Alors, ça donnait un charabia pas possible.

Il serait temps que je vous parle de mon #nouveauprojet2016 sur lequel j’ai travaillé une bonne partie de 2015 qui a, enfin, vu le jour et qui est déjà en librairie. Chhuutt, bientôt je vous explique tout ça.

 Je me pose la question, de temps en temps, d’une éventuelle ouverture d’un blog associé à Artilingua où je ne parlerai que de sujets professionnels mais j’ai peur de “m’ennuyer” à parler tout le temps de la même chose. Et je me dis qu’ici, finalement, je peux parler de tout mais bon, peut-être que cela dérange certains de mes lecteurs… Vous voyez, je suis aussi une de ces blogueuses à questions ! Dites-moi ce que vous en pensez !

Les Jolis-Mots de Margarida

J'espère que vous allez tous et toutes bien ! Dites, ils vous plaisent mes petits mots ?

Téléchargez les Jolis-Mots à imprimer

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les jolis mots

Beaux visages et sourires (Jolis-Mots à imprimer)

J’ai décidé que les beaux visages se définissent par les sourires. Les sourires en majuscule. On m’a appris que la beauté vient des sourires et des rires et des rides du visage et des expressions de vie.

J’ai décidé de tendre des mains et de vivre la sympathie. La sympathie en majuscule. On m’a appris que les mains tendues et entrelacées sont signe de beaux visages et de sourires. De sympathie, aussi.

J’ai décidé de trouver ce nous qui est en je. Parce que c’est en réveillant le NOUS que nous retrouverons les beaux visages, la sympathie, les mains tendues… car on m’a appris que c’est ainsi que le JE pourra vivre pleinement.

Les Jolis-Mots téléchargeables de Margarida (Janvier)

Les Jolis-Mots de Margarida à imprimer

Ce sont mes deuxième Jolis-Mots, un défi entamé au mois de décembre 2015 et auquel j'y tiens beaucoup. Des mots qui sommeillent en moi, de Jolis-Mots déjà glissés sur un papier, une joli cahier. Les Jolis-Mots c'est comme les sourires, il faut les faire vivre, les partager et les faire danser ! Voici l'heure de vous laisser ces Jolis-Mots pour les afficher sur un mur, pour les glisser dans vos agendas, pour les offrir ou tout simplement pour les regarder et les savourer ♥ ♥ !  Je vous ai préparé deux formats, un classique A4 en guise d'affiche et un autre au format carte postale, à imprimer sur du beau papier un peu épais.

Les Jolis-Mots à imprimer de MargaridaLes Jolis-Mots à imprimer de Margarida

Les Jolis-Mots de Margarida à imprimer

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les jolis mots

Les Jolis-Mots téléchargeables (NEW !)

Les mots et moi, vous le savez, c’est une longue histoire. Je ne vais pas vous la re-raconter. Les mots et les belles choses. Petite, j’aimais les mots et les tutus. Les tutus, les chignons, les rubans, les cerceaux, et les justaucorps. J’ai un peu laissé de côté les tutus mais je continue avec les mots.

Avec cette fin d’année qui approche à grands pas, entre valises et cartes de voeux, j’ai pensé qu’il serait trop chouette de redonner une seconde vie aux milliers de jolis mots que j’ai écrit au long de ma vie, ici ou ailleurs. Je me suis dit que j’avais envie de les embellir davantage ces jolis mots, de les dépoussiérer et de leur donner une chance de voler, d’aimer et d’embrasser les gens !

Je vous présente donc un des nouveaux défis 2016 !

Une série de jolis-mots téléchargeables rien que pour vous, pour vos amis, vos copines, vos mamans, vos chéris, vos voisines ! Désormais, une nouvelle rubrique s’affiche sur le menu, où, de temps en temps, je vais venir y déposer ces jolis-mots rescapés et visuellement embellis. Vous aurez le droit de les prendre, de les afficher sur votre mur, de les glisser dans vos agendas, de les envoyer par courrier à une copine…

Les jolis-Mots téléchargeables de Margarida

La réalisation de ces Jolis-Mots est une première pour moi alors, excusez-moi d’avance si des imperfections s’y sont glissées, je vais faire de mon mieux pour m’améliorer et pour qu’ils soient toujours plus beaux plus beaux plus beaux, jour après jour, mois après mois ♥ ♥ !

Téléchargez les Jolis-Mots de Margarida

UN DERNIER MOT ET MERCI : A 13 ans, un prix littéraire de poésie en espagnol et à 14 ans un autre en catalan (qui m'a permis sous forme de prix de mettre les pieds pour la première fois en France -bonjour Eurodisney !). Depuis, je ne me suis jamais arrêté d'écrire. A 15 ans, j'ai commencé à balbutier le français, à 20 ans je me suis lancée dans les dissertations en français. A 28 ans, le français est devenu la langue majoritaire de ce blog, c'était un  grand défi : le défi d'écrire en langue étrangère ! Vous présenter ces Jolis-Mots est une façon de vous dire M E R C I de me suivre, merci pour vos commentaires, merci pour vos petites attentions... tout simplement M E R C I d'être là !

Rendez-vous sur Hellocoton !