Les jolis mots

Le temps pour soi (et petites cartes à recevoir)

Une envie irréfrénable de trouver du temps pour soi. En cette période de fin d’année, je suis sûre que nous sommes nombreux à avoir comme une envie de rester dans un cocon, protégés et dorlotés.

La course de fin d’année comme celle du mois de juin, ai-je envie de dire. Un tas de choses à faire, à boucler, à finir, des endroits où être présents. Et puis, cette fatigue due à la saison hivernale, au manque de lumière, aux journées qui sont bien courtes.

En ce moment, je me sens un peu à bout de souffle, un peu je-ne-vais-pas-arriver-à-tout-faire et aussi un peu j’aurais-envie-de-me-mettre-dans-une-petite-grotte. Et quand cette envie d’avoir du temps pour soi est omniprésente mais que nous ne pouvons pas complètement le prendre, ce temps pour nous, nous pouvons toujours le serrer fort dans nos bras, ce temps, et l’aimer et le chérir. Et surtout, prendre soin de nous.

cartes-postales

Le temps pour soi

Alors voilà, j’ai des articles en attente, des milliers de choses à vous montrer, à vous raconter. Un chéri resté là-bas, vigile de cette future maison qui nous attend pour la fin du mois de janvier. Un amour qui vit à distance. Des parents, ici, pleins de joie de nous avoir retrouvées. Plein de projets sur lesquels je travaille, jour après jour, lundi ou dimanche, un peu ou beaucoup, en France ou en Espagne. Des dizaines de cartons à faire qui m’attendent à mon retour. Des valises à ouvrir et à fermer. Des cadeaux à préparer, ici et là-bas, valser entre les dates du Noël ici et du Noël là-bas.. Un mois de novembre et de décembre passés sur les chapeaux de roues avec une tonne de choses à faire avant cette parenthèse minorquine de trois semaines. S’être essayé à la confection de petites cartes postales qui ont été vendues au marché de Noël de l’école de Thelma, une première pour moi, l’occasion de mettre un tout petit peu en valeur les Jolis-Mots. Une petite intervention en classe de Petite Section, aussi.

cartes-de-voeux

Toujours loin de quelque chose, de quelqu’un

Courir, dans tous les sens et savoir que l’esprit et le corps sont à bout de souffle. Sentir que je n’ai plus le temps pour mes copines adorées, celles qui sont loin trop loin. Et cette impression d’être toujours loin de quelque chose, de quelqu’un. S’attacher très fort à ce qui reste au plus près, à ce petit filleul nouveau-né, aux petites doses de bonheur quotidien, même minuscules quand on court un peu partout.

Et souffler, penser à soi et oublier un peu les autres. Aussi. Cela peut faire du bien. Retrouver ce temps pour soi. Et se recentrer.

Dites-moi si cela vous tente de recevoir une de ces petites cartes postales aux Jolis-Mots (pas celles au masking-tape qui ont été vendues) c’est avec un grand plaisir que je vais vous les envoyer, chez vous, à partir de la deuxième semaine de janvier. C’est pour moi une manière de donner vie, même si minuscule, aux Jolis-Mots, parce que je sais que les mots peuvent être GUIDES DE NOS PETITS BOUTS DE VIE et que, parfois, le simple fait d’avoir un petit joli mot ou une petite phrase mignonne en tête, peut nous faire sourire, faire sourire le coeur !
Pour cela il suffit de cliquer sur la case juste en dessous et remplir le petit formulaire de contact.

Je souhaite recevoir une carte aux Jolis-Mots

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les jolis mots

LES MOTS DE L’EN-VIE (imprimable)

Quand les mots et la beauté peuvent marcher ensemble sur un seul et unique chemin, je suis plus que ravie.

Voici les nouveaux Jolis-Mots imprimables que j’ai concoctés pour vous (très humblement). Ils n’attendent qu’à être pris ! Comme vous le savez, ce sont des mots déjà publiés, des mots que je suis venue poser ici ou ailleurs il y a quelques mois, quelques années… Des mots à moi rien que pour vous ! Cette fois-ci, j’ai voulu remettre ces Jolis-Mots en premier et en exclusive aux abonnés à la newsletter du blog. J’ai voulu leur faire une surprise et vos retours et vos mots me vont toujours directement au coeur.

Parfois, souvent, je suis un peu trop prise par mon travail et mon quotidien. Souvent, mon coeur me dit de me presser de venir vite-vite vous préparer d’autres Jolis-Mots, de vous raconter de belles choses, d’aligner des phrases pour vous, de me vider de mes idées et de mes brouillons qui virevoltent dans ma tête. De faire danser tous les mots.

Et caresser les mots pour faire danser les langues

Mais je sais que pour que mes mots dansent il faut qu’ils soient aimés. Pour que mes mots soient aimés, il faut être bien entourée. S’aimer soi-même et avoir envie. Envie de la vie, envie d’écrire, envie de voyager.

L’en-vie, aujourd’hui, pour vous !

 

Jolis-Mots de Margarida

 Faites clic ici pour télécharger les Jolis-Mots de Margarida

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les jolis mots

Jolis-Mots de mai téléchargeables (et autres mots en vrac)

Cela fait quelques mois que j’ai un peu de retard : retard avec mes articles (enfin, pas vraiment car je n’ai jamais de planning, ils sont juste là, ici, vous ne voyez pas ? Ouiii, dans mon cerveau !), retard avec la newsletter, enfin envoyée vendredi dernier, retard avec certaines mises à jour, du retard aussi avec mes Jolis-Mots téléchargeables que j’ai commencé au mois de décembre 2015. Mais comme il vaut mieux tard que jamais, je viens de confectionner une petite carte postale avec ces Jolis-Mots que j’affectionne tant et cette fois-ci ça parle de rêves, de ces rêves qui nous font avancer, de ces rêves qui nous poussent à aimer, à ne pas aimer, à jongler, à se projeter, à imaginer un monde meilleur, à vivre !

Le fichier est prêt à être imprimé au format carte postale (pensez aux réglages de votre imprimante), si vous prenez un joli papier un peu cartonné, vous pouvez l’envoyer à vos êtres chers ! Et hop ! On reprend la belle habitude du courrier ordinaire !

Les Jolis-Mots téléchargeables de Margarida

Et les mots en vrac

Sinon voilà, la vie passe à une vitesse folle et par ici, comme chez tout le monde, nous avançons, nous reculons, nous nous aimons, nous hésitons, nous vivons et j’ai envie de vous dire que :

Il fait toujours trop frais ici, quelques rayons de soleil mais pas de mal de pluie en ce mois de mai… heureusement dans un petit bocal je garde toujours un peu de ce soleil précieux pour réchauffer nos coeurs ! Mais bon, n’empêche, j’aimerai ranger un peu mon blouson d’hiver et ne plus le ressortir !

Notre projet M de maison commence vraiment à prendre forme… et c’est joli, bizarre, je ne sais quoi, enfin, il va falloir que je vous en parle…

PrincesseThelma continue de nous épater avec son débit de parole et sa maîtrise des deux langues ainsi que sa débrouillardise dans son troisième idiome.

A ce sujet, je suis en train de lire un livre très intéressant : Le défi des enfants bilingues, Grandir et vivre en parlant plusieurs langues de Barbara Abdelilah-Bauer.

ça y est, les billets d’avion, de bateau et tout le tralala est prêt pour l’installation estivale de mon bureau à Minorque, voilà, comme tous les ans, quelques jolies semaines passées là-bas avec sans doute, cette année, un aller-retour pour moi pour suivre un peu de près ce projet M : un pied ici, un pied là-bas !

Mais tout ça, comme tous les ans, ça implique aussi de “vivre” séparés quelques semaines avec ChériGuiri, on s’y fait, on s’y fait pas mais c’est comme ça.

Le blog et mes articles sur Minorque (d’ailleurs, je vais reprendre d’ici peu une belle série de textes) me donne toujours de très bonnes surprises. J’aime répondre aux mails gentils des lecteurs de l’ombre qui osent enfin frapper à la porte pour demander des informations sur des lieux touristiques, sur les sandales minorquines et même sur le fait de célébrer un mariage à Minorque !

En plus, cette année, c’est aussi sur l’île que je vais pouvoir rencontrer, en vrai, Anissa du blog Nomad’s Heart, cela doit faire deux ans qu’on échange des messages, des mails, etc. et enfin, on pourra se voir en chair et en os !

Voilà, voilà, je vous fais plein de besos et hop, petite case pour télécharger ces Jolis-Mots !

Jolis-Mots de Margarida à télécharger

Rendez-vous sur Hellocoton !