Vie à l'étranger

Aujourd’hui j’ai voté… Monsieurs les Présidents !

Aujourd’hui j’ai voté ! Aujourd’hui j’ai pu exercer mon droit de vote, quoique… il est un peu bizarre je trouve mon droit de vote.

Je vous explique. Dimanche prochain, le 22 mai il y a des élections régionales et communales en Espagne. Résidente en France je n’ai le droit de voter, en Espagne, que pour les régionales puisque pour les communales la loi prévoit que les citoyens puissent voter dans leur commune de résidence à l’étranger. Mais si seulement c’était si facile !

J’ai reçu donc par courrier postal plusieurs lettres m’informant de la procédure de mon droit de vote à distance, pas mal de démarches à faire, trois ou quatre enveloppes différentes et allez-hop, petit bulletin à glisser dans la petite enveloppe couleur saumon. Et lettre à poster par courrier recommandé au Consulat, il paraît que je vais même être remboursée, wow, très joli tout cela !

Mais, parce qu’il y a toujours un mais. Ou plutôt plusieurs :

1. Je n’ai pas eu le droit à tous les flyers informant sur le programme électoral… finalement les résidents à l’étranger nous n’avons pas les mêmes droits

2. Qu’est-ce qu’un parti appelé “Parti anti-taurin contre la maltraitance animal” vient faire la dedans ? ils ont perdu la tête ces politiciens ? c’est à se demander

3. C’est très classe de réfléchir à ton vote dans le calme de ta maison et d’arriver au bureau de poste avec la belle enveloppe ! On se sent même important, tout en priant à que pour une fois La Poste fasse bien son boulot et mon courrier arrive la où il faut, quand il faut

4. Et ça, c’est sérieux, Très Sérieux même : POURQUOI JE NE PEUX PAS VOTER DANS LE PAYS OU JE PAIE RELIGIEUSEMENT MES IMPÔTS ??? Bon ok, ça doit s’appeler solidarité sociale ou un truc comme ça, si je vote en Espagne où je n’ai plus de sécurité sociale, où je n’ai jamais travaillé et où j’ai à peine un petit compte bancaire avec dix euros, je veux penser que je fais cela pour que ma famille, mes amis et mes connaissances aient une belle vie, et je vous assure que mon pays en a vraiment besoin (on ne crie plus OLE L’ESPAGNE, maintenant on dit OLE LA CRISE). Parce qu’ici en France je travaille, j’utilise les trottoirs, et les parcs, et de temps en temps je vais chez le médecin, je me sens donc faire partie d’un système social et économique pour lequel, finalement, je n’ai même pas un mot à dire. C’est drôle ça. Bon ok, j’ai décidé, cette année je ne vais pas remplir ma déclaration d’impôts 🙂 naaaaan, je ne suis pas comme ça…

Parce que, Monsieur Sarkozy et Monsieur Zapatero et Madame l’Union européenne…à quand une vraie harmonisation ? a quand être européen va servir à quelque chose ? Et oui, c’est la grande question, l’Union européenne, sacré Union européenne, qu’est-ce que tu m’est invraisemblable parfois !

Bon allez, je file, je vais m’échauffer la voix un peu… oui, oui, pour La Marseillaise je veux dire, pour quand je vais demander ma nationalité, parce qu’ils vont me la faire chanter 🙂 A la clarinette je l’ai déjà jouée, un 11 Novembre, que si, c’est vrai, mais bon ça compte pas pour le droit de vote :-

5. Finalement, cette histoire de votes et d’élections sera bientôt aussi drôle que le Festival d’Eurovision 🙂 personne n’y comprend rien !

Rendez-vous sur Hellocoton !