Vie à l'étranger

Non, je n’ai pas encore pu voter

Hier j’ai accompagné mon ChériGuiri au bureau de vote. Il faisait beau (mais très froid), nous sommes partis, lui et petite princesse carte électorale en main. J’en rêvais moi aussi d’avoir une carte à moi. Mais apparemment je n’ai pas su prier aussi fort qu’il le fallait. Car je commence à penser qu’il s’agit d’une conspiration et qu’il n’y a pas de vœux ni de prières qui marchent. J’ai le droit de voter aux municipales et c’est avec beaucoup de regret que je n’ai pas pu exercer, encore une fois, ce droit de vote.

Je m’explique : si à une administration compliquée viennent s’ajouter des erreurs d’agents municipaux le cocktail est prêt. Et là je dois vous avouer que j’en ai marre.

Cela fait quelques années que j’ai eu 18 ans (psschhhtt !!) et je n’ai voté que deux fois dans ma vie. C’est triste. Oui, je pleure dans mon coin. A mes 18 ans, comme beaucoup de jeunes, j’ai quitté la maison de mes parents. En Espagne quand tu pars dans une autre région tu peux voter par courrier. Oui mais bon c’est la galère, il faut (ou il fallait, peut-être que ça a changé) faire quatre aller-retours à Correos (La Poste). Plus tard et déjà en France j’ai été d’abord clandestine, oui vous savez, quand vous êtes jeune et que vous ne vous inscrivez pas au Consulat parce que… et ben parce qu’en fait tu en as encore ras-le-bol de faire des papiers et que de toute façon tu ne sais pas pour combien de temps tu resteras chez les Gaulois. Parce que tu restes et que tu repars et que tu reviens et que tu vas voir chez les cousins des Gaulois, les Belges… Et tout ça fait que c’est à chaque fois compliqué par cause de délais, de papiers manquants ou d’administrations qui ne sont pas tout à fait au courant des pièces à présenter.

Mais depuis quelque temps je suis devenue sérieuse. Ben oui. Il fallait. Je me suis même mariée et suis devenue maman. Alors, ça ne rigole plus et s’il faut voter il faut voter.

Quand je, ah non, maintenant c’est nous, sommes arrivés ici, là ou nous habitons nous sommes allés en bon citoyens nous inscrire à la mairie. On ne pouvait pas en échapper car Monsieur le Maire est notre voisin et on était fichés ! Nous partons donc à la mairie pour nous inscrire. Mon ChériGuiri présente sa carte d’identité et moi la/les miennes : carté d’identité espagnole + carte de séjour (oui, je n’en ai pas besoin mais en fait c’est mieux). La dame, très gentille, fait les démarches, nous remplissons des papiers et voilà que nous rentrons à la maison manger tranquillement une succulente paella.

Tout allait bien. Sauf que. Sauf que la dame gentille de la mairie a du faire une erreur. Je parle tellement bien la langue de Molière qu’elle a du oublier de cocher une case “étrangère UE” :-P. Ils s’en sont rendu compte et ils m’ont envoyé un courrier recommandé pour m’avertir de l’erreur et que si je voulais voter pour les municipales il fallait que je repasse à la mairie avant le 31 décembre. Sauf que. Sauf que le courrier ils l’ont envoyé le 26 décembre. Un peu juste surtout pour une “étrangère UE” qui à ces dates de Noël était partie en Espagne manger du turrón !

Voilà pourquoi, pour la énième fois je n’ai pas pu voter !

Voter

Vie à l'étranger

Aujourd’hui j’ai voté… Monsieurs les Présidents !

Aujourd’hui j’ai voté ! Aujourd’hui j’ai pu exercer mon droit de vote, quoique… il est un peu bizarre je trouve mon droit de vote.

Je vous explique. Dimanche prochain, le 22 mai il y a des élections régionales et communales en Espagne. Résidente en France je n’ai le droit de voter, en Espagne, que pour les régionales puisque pour les communales la loi prévoit que les citoyens puissent voter dans leur commune de résidence à l’étranger. Mais si seulement c’était si facile !

J’ai reçu donc par courrier postal plusieurs lettres m’informant de la procédure de mon droit de vote à distance, pas mal de démarches à faire, trois ou quatre enveloppes différentes et allez-hop, petit bulletin à glisser dans la petite enveloppe couleur saumon. Et lettre à poster par courrier recommandé au Consulat, il paraît que je vais même être remboursée, wow, très joli tout cela !

Mais, parce qu’il y a toujours un mais. Ou plutôt plusieurs :

1. Je n’ai pas eu le droit à tous les flyers informant sur le programme électoral… finalement les résidents à l’étranger nous n’avons pas les mêmes droits

2. Qu’est-ce qu’un parti appelé “Parti anti-taurin contre la maltraitance animal” vient faire la dedans ? ils ont perdu la tête ces politiciens ? c’est à se demander

3. C’est très classe de réfléchir à ton vote dans le calme de ta maison et d’arriver au bureau de poste avec la belle enveloppe ! On se sent même important, tout en priant à que pour une fois La Poste fasse bien son boulot et mon courrier arrive la où il faut, quand il faut

4. Et ça, c’est sérieux, Très Sérieux même : POURQUOI JE NE PEUX PAS VOTER DANS LE PAYS OU JE PAIE RELIGIEUSEMENT MES IMPÔTS ??? Bon ok, ça doit s’appeler solidarité sociale ou un truc comme ça, si je vote en Espagne où je n’ai plus de sécurité sociale, où je n’ai jamais travaillé et où j’ai à peine un petit compte bancaire avec dix euros, je veux penser que je fais cela pour que ma famille, mes amis et mes connaissances aient une belle vie, et je vous assure que mon pays en a vraiment besoin (on ne crie plus OLE L’ESPAGNE, maintenant on dit OLE LA CRISE). Parce qu’ici en France je travaille, j’utilise les trottoirs, et les parcs, et de temps en temps je vais chez le médecin, je me sens donc faire partie d’un système social et économique pour lequel, finalement, je n’ai même pas un mot à dire. C’est drôle ça. Bon ok, j’ai décidé, cette année je ne vais pas remplir ma déclaration d’impôts 🙂 naaaaan, je ne suis pas comme ça…

Parce que, Monsieur Sarkozy et Monsieur Zapatero et Madame l’Union européenne…à quand une vraie harmonisation ? a quand être européen va servir à quelque chose ? Et oui, c’est la grande question, l’Union européenne, sacré Union européenne, qu’est-ce que tu m’est invraisemblable parfois !

Bon allez, je file, je vais m’échauffer la voix un peu… oui, oui, pour La Marseillaise je veux dire, pour quand je vais demander ma nationalité, parce qu’ils vont me la faire chanter 🙂 A la clarinette je l’ai déjà jouée, un 11 Novembre, que si, c’est vrai, mais bon ça compte pas pour le droit de vote :-

5. Finalement, cette histoire de votes et d’élections sera bientôt aussi drôle que le Festival d’Eurovision 🙂 personne n’y comprend rien !

Rendez-vous sur Hellocoton !