Minorque

Minorque au-delà de… Minorque ! expo photo de B. Vinceneux

Mise à jour du 25-07-2017

Alors que je suis en mode bureau estival à Minorque, Nantes, ma ville d’adoption depuis plus de sept ans fête aussi l’été avec une exposition qui donne envie de s’évader à la mer, à la plage, dans l’eau, sous le soleil… une exposition qui donne envie de… Minorque ! Une espèce de boucle bouclée !

J’ai déjà eu le plaisir de vous parler, il y a peu, de Bernard Vinceneux, un photographe qui aime jouer avec les photos depuis sa jeuneuse, tout d’abord en argentique et ensuite avec le numérique.

Actuellement, il évolue dans les PhotoClubs de Nantes et de Minorque, dans la belle ville de Es Castell, tout près de Mahón.

À Minorque, des photos à ras de l’eau !

C’est à Minorque qu’il a redécouvert un plaisir d’enfance : celui de nager avec des palmes, masque et tuba et c’est ainsi que sont nées la plupart des photographies actuellement exposées à la médiathèque Floresca Guépin (du 7 juillet au 24 août). Vinceneux se balade au fil de l’eau avec son appareil photo et son caisson étanche, faisant ressurgir un souvenir d’enfance en même temps qu’il trouve la possibilité d’exploiter son plus grand plaisir d’adulte : la photo.

Expo photos Minorque Bernard Vinceneux Expo photos Minorque Bernard Vinceneux

Les photos de Bernard Vinceneux

Les photos, magnifiques, sont un fidèle reflet de cette union entre le ciel et la mer, entre l’air et l’eau, toujours à ras d’eau, au fil de l’eau ! Des prises de vue réfléchies mais tout en laissant faire le hasard.

Se mettre face à une de ces œuvres photographiques est se situer sur l’eau mais aussi au-dessous, c’est une espèce d’entre-deux, cet espace où les reflets de l’eau et du soleil cohabitent à la perfection pour donner des images belles, réelles, époustouflantes… des images très estivales avec, parfois, un soupçon de déformation !

Si vous êtes à Nantes et que vous avez envie d’aller Au-delà du miroir, n’hésitez pas une seule seconde.

Vinceneux aime bien faire le lien entre ses photographies et les paroles de la chanson Un petit poisson, un petit oiseau de Juliette Greco :

Un petit poisson, un petit oiseau
S’aimaient d’amour tendre
Mais comment s’y prendre
Quand on est dans l’eau
Un petit poisson, un petit oiseau
S’aimaient d’amour tendre
Mais comment s’y prendre
Quand on est là-haut

 

Informations d’accès
du 07 Juillet au 24 août
Médiathèque Floresca Guépin
Route de Ste Luce, Place du Commandant Cousteau
(ou adresse officielle 15 rue de la Haluchère)
Tram ligne 1 ou Chronobus C7 : arrêt : Souillarderie

 L’exposition aura également lieu à Minorque du 8 au 30 septembre 2017 à la Sala Xec Coll, Carrer des Seminari, Ciutadella.

Les photos illustrant cet article ont gentiment été prêtées par Bernard Vinceneux et elles se trouvent également sur sa page Facebook.

Mise à jour du 25 juillet 2017

Interview publié sur l’Ouest-France à propos de l’exposition de Bernard Vinceneux

Interview Ouest-France Bernard Viceneux

Rendez-vous sur Hellocoton !

Minorque

Minorque à Nantes : expo photo de B. Vinceneux

Jusqu’au dimanche 14 mai, vous pouvez retrouver un petit bout de Minorque à Nantes ! En effet, Bernard Vinceneux, photographe, présente une série de photos de l’île de Minorque à l’espace Cosmopolis dans le cadre de la Fête de l’Europe.

Minorque, au fil de l’eau (à l’espace Cosmopolis)

Une exposition composée de plusieurs clichés montrant des aspects variés de cette île des Baléares, l’île la plus septentrionale de l’archipel, là où se lève le premier soleil d’Espagne. Des plages vierges ou presque, des côtes plus rocheuses et des paysages surprenants, des sables fins et blancs et d’autres plus rougeâtres, des bateaux, des grands et des petits, grands paquebots touristiques et les llaüts (la barque locale), des pierres centenaires et des monuments préhistoriques, des chevaux vêtus de noir jais… Tout y est.

Avec des photos prises au ras de l’eau, le photographe montre ce qu’il y a en dessous et en dessus de la mer. La particularité de ces photos ? Ce sont toutes des images qui ne peuvent être prises qu’en nageant, un point de vue qu’on ne sait voir que quand on est à ras de l’eau, une perspective qui nous permet de voir vers le haut et vers le bas de ces eaux cristallines de Minorque.

C’est en quelque sorte le pouvoir magique de contempler en même temps les nuages et les fonds sous-marins, autrement dit, « Un bain d’idées » sous forme de photos sous cadre et d’autres bâches de grand format avec une couleur prédominante : le bleu de Minorque.

Expo photo Minorque Nantes Bernard Vinceneux

Bernard Vinceneux, la passion photo entre Minorque et Nantes

Après avoir découvert une vraie passion pour la photographie dans sa jeunesse, B. Vinceneux évolue actuellement dans le milieu photographique entre Nantes, sa ville et Minorque, sa passion. Depuis 2008, il ne cesse pas d’exposer des photos, des photos qui lui tiennent toujours à cœur, vraie âme d’artiste. Il a eu l’occasion de montrer ses photos sur les écoliers du Mali ou encore sur la construction des ponts Senghor et Tabarly de Nantes où il a pu mettre à profit ses connaissances aguerries d’ingénieur en conjuguant technique et esthétique. Il est également connu, avec OdilE, par son exposition « A quoi joue la médiathèque Floresca Guépin ? » où ils ont su donner vie à des bonhommes Playmobil, entre le sténopé d’OdilE et l’effet de perspective de Vinceneux.

C’est en 2016 qu’il unit sa passion pour la photo avec sa passion pour cette île des Baléares avec la création de l’exposition actuellement visible au Cosmopolis de Nantes.

Prochaine exposition de B. Vinceneux sur Minorque à Nantes à la médiathèque Floresca Guépin

Pour les retardataires ou pour ceux qui n’ont pas le temps d’aller à cette exposition du Cosmopolis, ne vous inquiétez pas, une autre est en cours de préparation !

Retrouvez donc Vinceneux et Minorque à la médiathèque Floresca Guépin du 7 juillet au 25 août 2017 avec pour thème, « Au délà du Miroir… ».

Je vous invite à rester connectés pour en savoir un peu plus sur cette prochaine expo. Car, je vous assure, une exposition photos c’est aussi un très bon moyen pour se faire une idée d’une réalité inconnue, d’un lieu désiré, d’une île souhaitée !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bilinguisme

Enfants bilingues (franco-espagnols) à NANTES

AVIS aux NANTAIS !
(et si vous connaissez des gens à Nantes)

Après une longue réflexion et quelques mails de la part de certain(e)s d’entre vous, je me décide, enfin !

Je me décide à vous proposer qu’on se rencontre avec nos enfants bilingues franco-espagnols pour jouer, lire, écouter de la musique, regarder des dessins animés…

-> POURQUOI ?

Depuis que je suis arrivée à Nantes, en 2010, j’ai cherché des associations franco-espagnoles. Dans un premier temps pour rencontrer des gens mais hélas je me suis retrouvée à bien faire baisser la moyenne d’âge de la seule assos que j’ai fréquentée 2 fois ! Ensuite, je suis devenue maman et pareil, j’ai un peu recherché. Encore une fois, en vain.

Plus honnêtement, au fil de mes recherches, je me suis rendue compte qu’il y avait un vide notamment pour les enfants de 0 à 3 ans mais aussi jusqu’à 6 ans. Alors que c’est dans ces premières années que l’acquisition linguistique est dans sa période cruciale. Oui, vous avez raison, on connaît tous une ou deux associations qui oeuvrent dans ce sens mais nous savons tous, aussi, que pour des raisons qui nous échappent, les familles franco-espagnoles ne les fréquentent pas beaucoup. Elles sont où déjà ces familles ? (petit sourire !)

Nous sommes tous très occupés, nous sommes tous un peu débordés mais il s’avère que de temps en temps, nous avons envie de pouvoir offrir un petit moment à nos enfants pour qu’ils jouent avec d’autres enfants en espagnol. C’est important !

Bilinguisme à Nantes : activités franco-espagnol

-> LES OBJECTIFS

J’ai donc pensé à lancer cette bouteille à la mer, sans prétention ni pression. J’ai pensé que ce serait chouette de mettre en place un moment de partage pour eux, nuestros pequeñitos !

Quels sont les objectifs que j’envisage ?

Sans ordre ni désordre, voici à quoi j’ai pensé :
– des jeux de société
– des comptines et chansons en espagnol
– des lectures
– des films et/ou dessins animés (pourquoi les interdirons-nous ?)

Et tout ceci, accompagné d’un goûter convivial. Et je le répète (car j’y tiens) sans prise de tête et sans chichi !

-> COMMENT

Comme je l’ai dit précédemment, le lieu du premier rendez-vous pourra être fixé entre ceux qui répondent présent.

Ensuite, je n’ai pas envie non plus qu’on sente la pression de devoir fixer une date par mois. Non, je le dis encore une fois, pas de pression, pas de prise de tête… de temps en temps, quand on en ressentira le besoin !

Si vous êtes intéressé, je vous invite à répondre à cette newsletter et me le dire, vous pouvez aussi m’écrire à hola@lesmotsdemarguerite.com. Ensuite, je vais envoyer un email avec un sondage pour qu’on se mette d’accord sur la date.

Mais le comment veut aussi dire sous quelle structure, quel type d’organisation. Et bien, c’est simple : sous la forme d’une bande d’amis ! Vous l’aurez compris, je n’ai pas envie d’une association ni d’un cadre juridique qui nous oblige à des choses. Pour moi « obligation » ne se marie pas bien avec amour des langues. Alors, retrouvons-nous pour jouer (enfin, eux, nos petits) comme si on se rencontrait à la plaza del pueblo !

-> OÙ

J’ai pas mal réfléchi au lieu. C’est important. Vu que l’objectif est de se retrouver comme on le ferait sur la place de la ville, il me semble que le plus confortable (enfin, surtout pour nos enfants) est qu’on se donne rendez-vous à la maison. Oui ! C’est là qu’ils sont le plus à l’aise et c’est aussi le seul lieu où l’on puisse regarder un dessin animé à la télé, par exemple… Mais pas de panique, on peut alterner et aller, de temps à autre, dans l’un des 2 ou 3 « bars pour enfants » qu’il y a à Nantes (Café Marmaille, Le P’tit Qu’à fait…).

Qu’en pensez-vous ?

-> QUAND

Nous fixerons le premier rendez-vous une fois que vous aurez levé votre petit doigt pour dire présent ! Mais, vu le calendrier, il me semble assez pertinent d’envisager un samedi après-midi ou dimanche après-midi courant du mois de novembre.

Ensuite, comme je l’ai déjà dit précédemment, aucune obligation de fixer un rendez-vous tous les mois, non, non ! L’idée est qu’on se sente bien libres et qu’on fixe les rendez-vous en fonction de nos envies et de nos ressentis !

Alors, voilà, un grand MERCI d’avoir lu ce long pavé et maintenant… A vous de jouer !

¿Quién se apunta?

Merci de partager autour de vous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vie à l'étranger

Le temps d’un week-end à Nantes ~ Un tranquilo fin de semana en Nantes

imágenes de Nantes

Le temps d’un week-end, laisser le téléphone portable dormir dans son sac et se promener les mains ballantes. Le temps d’un week-end, savourer les doux rayons de soleil de l’arrière-saison, et se laisser émouvoir par les premières gouttes de pluie de ce mois d’octobre encore naissant. Le train est arrivé et le temps s’est arrêté, comme si ces années écoulées n’étaient plus qu’un joli clin d’oeil. Elle et lui, elle et moi.

De deux à quatre…

vista de nantes el loire

Quand l’amitié évolue et que la vie s’installe et court son temps. Parce que c’est un peu ça. Un doux week-end passé à flâner, à s’émerveiller, à découvrir et ré-découvrir la jolie ville de Nantes. Avec son design et son architecture, ses bijoux historiques, ses espaces verts, ses petits délires, ses couleurs, ses fleuves, l’eau et le soleil, son ciel éblouissant.

Deux amies et une petite famille…

la fabrique artistes Nantes

Des rires, des partages, nous nous sommes écoutées, nous nous sommes racontées. Nous avons profité de ces sourires tout mignons et bien tendres. Autour d’un plat, avec une tasse de thé et un peu de chocolat chaud. Savourer, déguster les histoires et se régaler de petites attentions. Pas après pas. Marcher, parler. Papoter amour et travail, famille et enfants. Rêver, toujours, parce que les rêves deviennent un jour réalité. Et que la vie se construit tous les jours.

fachadas Nantes

A Nantes, ce week-end, une histoire d’amour, une histoire d’amitié, une histoire de famille.

Et puis, ce train, de nouveau là, fait entrée en gare pour clore une parenthèse plus qu’enchantée.

Elefante Nantes

Un fin de semana tranquilo, un momento de paz. Dejar dormir el móvil en el fondo del bolso y pasearse los brazos colgando. Durante un fin de semana saborear los dulces rayos de sol de este final de verano y dejarse conmover por las primeras gotas de lluvia de este mes de octubre aún naciente. El tren llegó y el tiempo se paró, como si estos años que han pasado no fueran nada más que un entrañable guiño de ojo. Ella y él, ella y yo.

Castillo de los Duques de Bretaña

De dos a cuatro…

Cuando la amistad evoluciona y que la vida se instala y vive sus días. Porque es un poco eso. Un dulce fin de semana callejeando, maravillándose, descubriendo y re-descubriendo la bonita ciudad de Nantes. Con su diseño y su arquitectura, sus joyas históricas, sus espacios verdes, sus pequeños delirios, sus colores, sus ríos, agua y sol, un cielo deslumbrante.

arquitectura en Nantes

Dos amigas y una familia…

Risas, momentos de compartir, nos escuchamos, nos explicamos. Gozamos de estas sonrisitas tan monas y tan tiernas. Alrededor de un plato, con una taza de té y un poco de chocolate caliente. Saborear, degustar las historias y disfrutar de los mimos y atenciones. Un paso detrás de otro. Caminar, hablar. Hablar de amor y de trabajo, de familia y de niños. Soñar, siempre, porque todos los sueños acaban haciéndose realidad. Y sobre todo, porque la vida se construye todos los días.

En Nantes, este fin de semana, una historia de amor, una historia de amistad, una historia de familia.

QUai Antilles

Y luego, ese tren, otra vez ahí, que entra en la estación y da por acabado un paréntesis más que encantado.

Tiovivo Nantes

Vie à l'étranger

Balade dans les rues de Nantes ~ Paseo por las calles de Nantes

Aujourd’hui plus d’images que de mots. Le temps d’une balade nantaise. Le temps de reprendre le souffle après un long week-end férié et avant un départ prévu pour la fin de la semaine. Une semaine plus courte que d’habitude qui nous permettra de revivre les souvenirs de ces jours passés entre amis ou en famille.

À Nantes, pour savourer ces heures d’été, prémices d’un soleil à venir, pour voyager le long du château, pour vivre des expériences uniques. À Nantes à la découverte de modernité et pour contempler les joyaux du passé.

Hoy, más imágenes que palabras. Instantáneas de un paseo por Nantes. Momentos para retomar el aire después de un largo fin de semana y antes de las despedidas previstas para dentro de unos días. Una semana que se anuncia más corta que de costumbre y que nos permite rememorar los recuerdos de estos últimos días pasados entre amigos o con la familia.

En Nantes, para saborear el verano, indicios de un sol aún por llegar, para viajar cerca del castillo, para vivir experiencias únicas. En Nantes, para descubrir modernidad y para contemplar las joyas del pasado.

 

vanNantes CastilloLieu UniqueTour Lieu UniqueestatuaLa CigaleUne rueFaçadedrapeau franceexpo lieu unique