Apprendre des langues

Enseigner à écrire à ses propres enfants

Vendredi dernier, je vous racontais tout ce que je ne sais pas faire, à savoir plein de belles choses DIY. Recentrons-nous maintenant sur ces choses qu’il va falloir que “je sache faire” avec ma fille, petite trilingue en construction.

Souvent, ici, nous parlons de bilinguisme, de trilinguisme, de familles multiculturelles et de vie à l’étranger. La dernière fois, nous nous sommes intéressés au fait de savoir si un seul parent est capable de transmettre deux langues en même temps. Aujourd’hui, un peu dans la même lignée, je voudrais m’attarder sur le fait qu’élever un enfant bi-trilingue comporte une assez grande implication des parents dans une partie de l’instruction donnée aux enfants. Je m’explique : votre enfant va parler allemand parce que vous êtes allemande mais comme vous habitez en France, qui va lui apprendre à écrire cette langue ? Qui va s’occuper de lui enseigner la grammaire et les fautes d’orthographe à ne pas faire ?familias multilingües: enseñar a escribir a los hijos

C’est donc par voie de conséquence que nous, parents d’enfants multilingues, devrons enfiler le costume d’instituteur (c’est une image, rassurez-vous !) et montrer tout un tas de règles grammaticales à nos enfants. Parce que nous tous le savons : parler une langue est important mais savoir l’écrire aussi ! Comment va-t-on faire ? Encore une fois, en sommes-nous capables ?

Pour aborder ce sujet, il me semble important de faire distinction entre le côté technique et le côté affectif et émotionnel.

La première question qui se pose est celle de savoir si on est capables d’avoir un rôle de professeur. En fin de compte, je vois ça un peu comme une école à la maison. Il ne s’agira pas de faire “un suivi” des travaux réalisés en classe, ni d’un “soutien aux devoirs”. Non, là, il s’agira bel et bien de tout enseigner, de A à Z. Commencer par le bas et finir par le haut (ou l’inverse, on verra bien !). Je ne fais pas l’école à la maison (Petite Princesse n’a que 17 mois, de toute façon), il y a bien d’autres gens plus expérimentés dans la matière comme Aurélie de Add fun and mix (blog en français) ou Laura de Desde Villa Kunterbunt (blog en espagnol) mais il est sûr et certain qu’il va falloir “assurer” pour enseigner les règles de lecture et d’écriture à nos enfants. Nous pouvons acheter des livres qui vont nous guider, mais il faut tout d’abord que nous aussi soyons capables de bien écrire, bien lire et SURTOUT avoir ce “quelque chose” pour transmettre à nos enfants. N’est-ce pas ?

Pour ce qui est du côté affectif et émotionnel, je pense que cela va dépendre de la nature de chacun. Ce que je veux dire c’est qu’un père ou une mère plus patiente aura plus de chances de “réussir” son travail de transmission et qu’une personne qui aime bien les langues va le faire plus facilement qu’une personne plus technique (chez Les Mots de Marguerite les rôles sont bien définis, et vous l’aurez déjà deviné !!).

Et puis, très important : le T E M PS ! Aurons-nous le temps ? Familles pressées du XXIème siècle qui courons toujours entre travail, maison et autres occupations ? Ici, pas de recette miracle, quand on veut trouver du temps, on en trouve. Et si on est vraiment engagés dans cette aventure de famille multilingue, on finira bien par la trouver cette malle qui contient la recette pour dégager du temps.

Voilà une première ébauche sur cet aspect des familles multilingues que je voulais partager avec vous. Pour ce qui est des méthodes utilisées, je vous donne rendez-vous dans quelque temps, quand nous les aurons déjà mises en place.

Vous avez déjà une expérience ? Un petit retour à partager avec nous ?

bilingüismo, enseñar a escribir a los hijos

enseigner à écrire aux enfants trilingues

4 commentaires

  1. pomdepin

    Je ne sais pas si je suis bien placée…j’ai tellement aimé apprendre à mon aîné a lire et écrire en français, que j’ai décidé de changer complètement de métier, de repartir à la fac et de devenir prof de FLE! Mais justement, enseigner à un enfant bilingue et apprendre une nouvelle langue à un éleve anglais sont deux choses complètement différentes.

    Quand l’enfant apprend une nouvelle langue, on peut construire les apprentissages de manières logique, compréhension orale et écrite vont de pair. Avec un enfant bilingue, on se retrouve souvent avec un éleve parlant couramment une langue mais étant incapable de la lire. Ça demande la mise en place de technique d’apprentissage complètement différentes. Ce n’est pas non plus l’apprentissage de l’écrit dans sa langue dominante a l’école. Il faut trouver un milieu entre les deux.

    Répondre
    • Margarida

      Hello,

      Oh que tu fais bien de relever la différence entre enseigner à un enfant bilingue et apprendre une nouvelle langue à un élève… Je n’avais pas abordé ce sujet dans l’article mais il est sûr et certain que ce n’est pas pareil. Tu dis bien aussi que les techniques d’apprentissage à mettre en place pour les enfants bilingues (qui parlent déjà la langue) sont tout à fait différentes et c’est justement ça qui “questionne”… il faudra les trouver ces bonnes techniques d’apprentissage !

      Toujours happy d’entendre tes expériences !!

      Bises,

      Répondre
  2. daljaa

    Coucou ! Je suis touchée que tu m’aies citée merci ! Faites vous confiance, vous verrez c’est mille fois plus facile que ce qu’on peut imaginer, les enfants sont incroyables et leurs parents savent toujours faire au mieux. Bises 🙂

    Répondre
    • Margarida

      Merci à toi !

      En fait, en écrivant l’article, j’ai réalisé que apprendre à écrire à ma famille mes langues, serait un peu comme une école à la maison 🙂
      Bisous,

      Répondre

Envie de me glisser un petit mot ? Merci - Gracias ♥

  • (ne sera pas publié)