Bilinguisme

3ème rencontre d’enfants bilingues franco-espagnols à Nantes

Notre Troisième rencontre d’enfants bilingues franco-espagnols à Nantes a eu lieu dimanche dernier, le 30 avril 2017. Cela faisait un petit moment qu’on ne s’était pas vus, depuis la Deuxième qui avait eu lieu au tout début du mois de février. En même temps, c’est cela qui nous plait, cette absence d’obligations et d’engagement au niveau des dates. Dans nos têtes, on est déjà bien engagés avec cette aventure qu’est celle d’être une famille bilingue, biculturelle, avec un pied ici et l’autre là-bas avec beaucoup de rires mais aussi pas mal de questionnements.

Comment se déroulent les rencontres d’enfants bilingues franco-espagnols ?

Je sais qu’il y a de plus en plus de familles qui cherchent ci et là des informations sur d’éventuelles activités pour leurs petits bilingues. C’est pour cela que je tiens à faire un petit rappel de comment se passent nos rencontres. Je peux même le dire en trois mots : en toute simplicité !

Au préalable

a. Un email est envoyé aux familles participantes avec la proposition de plusieurs dates. Un sondage Doodle est créé. En même temps, on commence à évoquer le lieu de la prochaine rencontre.
b. La date est fixée en fonction des réponses de chaque famille et le lieu précisé.

Le jour de la rencontre

a. Jusqu’à présent, les rencontres ont toujours lieu dans l’après-midi, un jour en week-end. Les familles arrivent.
b. Nos familles hôtes ont toujours la gentillesse de préparer quelques petites gourmandises. Mais attention, tout le monde arrive avec quelque chose sous le bras !
c. Les enfants se mettent à jouer tranquillement, à leur aise, au gré des jouets et des affinités.
d. Pendant ce premier temps de jeu, les parents en profitent pour échanger sur le bilinguisme. Plusieurs aspects sont souvent abordés : le bilinguisme à la maison, dans quelle langue l’enfant a le plus tendance à répondre, comprend-il tout et surtout, on partage quelques astuces lecture, musique ou dessins animés.
e. Un petit moment lecture est souvent offert aux enfants. Une maman prend le rôle de conteuse et met tout son coeur à la lecture d’un livre. Les enfants sont ravis ! Même que eux aussi, soudain, ils ont envie de raconter leurs histoires !
f. La rencontre ne s’achève jamais sans commencer à évoquer la suivante.

Rencontres enfants bilingues francoespagnols NantesRencontres enfants bilingues franco-espagnols Nantes

La continuité des rencontres d’enfants bilingues franco-espagnols à Nantes

Cette fois-ci a été longuement question de l’avenir de ces rencontres qui, en réalité, sont très récentes. En effet, il y a quelques mois, j’ai été contactée par le Centre culturel franco-espagnol de Nantes afin de mutualiser les efforts, en quelque sorte et organiser des activités pour les enfants une fois par mois. Après discussion aves les familles participantes aux rencontres, nous avons tenu à garder ce format très distendu, “sans pression ni prétention” car on pense que c’est vraiment ce qui nous caractérise le plus et ce à quoi nous tenons assez fort. Également, nous apprécions ces moments qui, en plus d’être un lieu d’échange en espagnol pour les enfants est devenu aussi un lieu de partage entre parents sur de sujets concernant le bilinguisme en famille.

Nous avons décidé de rester tout à fait ouverts à des activités organisées par des associations nantaises mais tout en gardant notre petit refuge à nous. C’est déjà le cas, certaines familles qui participent à nos rencontres, assistent aussi à des activités organisées par EVALAP (Eveil aux Langues Approche Pluridisciplinaire), par exemple.

Nous souhaitons garder cette complémentarité entre l’offre existante à Nantes.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bilinguisme

2e rencontre d’enfants bilingues franco-espagnols à Nantes

C’était fin novembre quand nous nous sommes rencontrés pour la première fois. A la base, on ne se connaissait pas vraiment ou même, pas du tout, mais quand on élève des enfants dans le bilinguisme on est prêts à tout (ou presque !) pour qu’ils puissent s’épanouir (aussi) dans sa langue minoritaire. Notre première rencontre d’enfants bilingues franco-espagnols fut un succès, tout le monde y a trouvé son compte, les enfants ont parlé, les parents ont pu échanger sur le sujet ! Voilà donc deux des objectifs remplis.

C’est tout naturellement que nous avons voulu renouveler l’expérience. Si la première rencontre a eu lieu chez nous, cette fois et pour des raisons de déménagement, nous nous sommes réunis chez Emma et sa petite famille. Tout le monde est prêt à jouer le jeu, toutes les familles sont prêtes à jouer aux hôtes ! Encore une fois, cela prouve qu’on a envie d’avancer dans notre rôle de parents d’enfants bilingues (ou trilingues).

En plus, cette fois-ci, trois nouvelles familles se sont jointes au groupe. Des familles de nationalités variées et aux parcours différents : Espagnols, Français, Colombiens, Equatoriens, Chiliens.

enfants bilingues Nantes

 

enfants bilingues franco-espagnols

Un lieu de partage sans prétention, ni pression pour nos petits franco-espagnols

Ces rencontres sont nées du désir de trouver un lieu de partage, sans prétention, ni pression. Un moment convivial où les enfants soient libres de jouer. La première fois, une des mamans avait fait la lecture d’une histoire, cette fois-ci, les enfants ont décidé de jouer entre eux, qui sait, la prochaine fois il y aura peut-être des comptines ? Mais, justement, ce qui est bien c’est cette non-pression, cette envie de vouloir que les choses coulent naturellement… parce que la vie d’un couple mixte – bilingue -multilingue – avec – une – vie – à -l’étranger  est loin d’être tous les jours simple, alors pourquoi nous rajouter des contraintes ?

niños bilingües Nantes

Les écouter parler, en cachette 

Pour ma part, je dois vous avouer que lors de ces rencontres, j’adore écouter les enfants parler entre eux. Les écouter sans qu’ils s’en rendent compte. Il y a de tout, il y en a qui parlent plus facilement en espagnol, d’autres pour qui la langue de jeu reste le français, d’autres qui mélangent allègrement… Ils sont tous encore assez jeunes, ils ont entre deux ans et quatre ans, à cet âge-là, même chez les enfants monolingues il y a des différences importantes dans le niveau de communication car certains sont plus bavards que d’autres, les uns ont commencé à parler plus tôt, etc.

A chaque fois, on constate les différences. Des parents qui disent que son enfant répond toujours en français même si on lui parle en espagnol, d’autres enfants qui mélangent les langues, d’autres qui font mieux la différence…

Et à chaque fois, je suis ô combien contente de voir qu’il n’y a pas 1 solution miracle, que chaque famille est une histoire et que chaque enfant, jeune soit-il, a un bagage qui fait que certaines compétences langagières se développent à une vitesse ou à une autre. Alors, comme à chaque fois aussi, j’ai envie de finir sur une note positive et même si cela peut paraître bizarre de prononcer cette phrase, j’ai envie de dire…

…Heureusement qu’il y a les enfants pour effacer les barrières langagières !

A très vite pour d’autres aventures sur le bilinguisme !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bilinguisme

Les enfants parlaient un peu “bonjour” et un peu “hola”

Il y a un peu plus d’une semaine a eu lieu la Première rencontre d’enfants bilingues franco-espagnols à Nantes. Aujourd’hui, avec un peu plus de retard que prévu, je publie enfin cet article, petit retour sur notre rencontre.

enfants bilingues franco-espagnols à Nantes

Le samedi 19 novembre, nous avons eu le plaisir d’ouvrir les portes de la maison à cinq autres familles qui élèvent leurs enfants en espagnol et en français (ou du moins, en partie comme c’est le cas pour nous), étant l’espagnol la langue minoritaire ici, en France. Le groupe était composé de deux familles franco-colombiennes et quatre autres familles franco-espagnoles, avec la particularité que pour chaque famille présente, c’est la maman qui transmet la langue espagnole. Surprenant, me suis-je dit, après coup. Cela m’a fait quelque peu cogiter :

– Est la transmission d’une langue une histoire de mamans ?
– Est-ce que les mamans se soucient plus de cette éducation bi(tri)lingue ?
– Il n’y a pas de papas de langue espagnole à Nantes à la recherche d’activités linguistiques stimulantes pour leurs enfants ?

enfants bilingues franco-espagnols à Nantes

Après les présentations de rigueur, nous avons laissé les enfants jouer à son rythme. Bien sûr, avec nos oreilles toujours bien tendues afin de comprendre dans quelle langue ils étaient en train de jouer. Si nous tenons compte du fait que les enfants avaient entre 2 ans et demi et 3 ans et demi, je pense qu’aucun parent a été déçu.

Alors que les enfants jouaient, chantaient, rigolaient… nous, pères et mères, nous en avons profité pour discuter sur comment on mettait en place cette éducation bilingue, si on suit ou pas une méthode en particulier, qu’est-ce que nous ressentons face à cette particularité en tant que famille bilingue, si les enfants nous répondent toujours dans notre langue ou pas. Enfin, il y aurait des milliers de conclusions à en tirer car on sait très bien qu’il peut y avoir autant de théories que d’enfants. En effet, nombreux sont les facteurs qui influent sur le développement du langage chez un enfant qui grandit dans un environnement bilingue par transmission maternelle (parce que ce n’est pas pareil chez les enfants qui sont élevés dans le bilinguisme mais dont les parents ne le sont pas ; il va falloir, un jour, que je traite le sujet).

On est tous habitués à entendre parler de pédagogie différenciée quand on parle d’éducation, alors, quand il s’agit de l’acquisition d’une langue, il y a aussi beaucoup d’éléments qui entrent en jeu : sociaux, contextuels, affectifs, moeurs, modes de vie, etc.

Et comme d’habitude, parler d’une langue signifie aussi parler d’une culture. C’est pourquoi nous avons abordé ce sujet même si, par manque de temps, nous n’avons pas pu approfondir beaucoup. Mais tous les parents qui sont loin de leurs pays d’origine se demandent comment faire pour que les petits sachent que “dans l’autre pays” il y a des coutumes différentes, des festivités différentes, des manières de faire différentes.

Un autre des sujets qui intéresse toujours les parents d’enfants bilingues est celui des outils utilisés afin de favoriser la pratique et la contextualisation de cette langue maternelle qui est minoritaire dans le pays où l’on vit. Nous avons donc parlé de supports musicaux, de dessins animés, de flaschards et des moments de jeux qui s’avèrent être idéaux pour encourager la pratique de la langue.

Ensuite, nous avons fait un moment lecture pour les enfants, les aventures de la grande Peppa Pig. Et enfin, pour finir, un petit DVD de Ben y Holly qu’ils ont aussi adoré.

enfants bilingues franco-espagnols à Nantes

Voilà, un après-midi très agréable où nous avons vu plein d’idées fleurir, plein de doutes atterrir sur la table et plein d’autres idées à mettre en place. Je crois que nous avons du fil à retordre !

Et comme l’a dit Emma à sa maman alors qu’elles venaient de rentrer chez eux…

“c’était une fête et ici les enfants parlent un peu “bonjour” et un peu “hola”.”

Que la fête ne s’arrête pas y hasta la próxima!

Rendez-vous sur Hellocoton !