Bilinguisme

Elle a deux pays

Elle n’a que 30 mois ou alors 2 ans et demi et elle a déjà deux amours. Deux amours, deux patries, deux pays et trois langues. Un amour immense qu’elle embrasse avec effervescence. Notre PrincesseThelma a deux amours et elle ne peut pas choisir. Et cela se voit, parfois elle s’emmêle les pinceaux.

Double culture des enfants bilingues

 

♥♥♥♥♥♥♥♥   ♥♥♥♥♥♥♥♥

- PrincesseThelma, où habites-tu ? Moi Thelma Machin Pitruc, deuz ans z'habite Ferreries
 - Eehhm, non ma chérie, tu habites à Grancampo de las Fuentes
 - Non moi Ferreries
 - PrincesseThelma, c'est "iaia" et "l'avi" et Olga et oncle D et tante L et .. et... qui habitent à Ferreries, ta maison est ici.
 - Ah oui, z'est où mon ballon ?

 conversation en catalan, bien sûr. ChériGuiri au loin en train de se demander si on ne comploterait pas un déménagement immédiat !

Bon voilà. Comment vous dire ? Ce n’est pas facile tous les jours d’avoir un pied ici et l’autre là-bas. Parce que nous avons la chance de partir plutôt souvent et d’y rester plutôt longtemps à chaque fois. C’est voulu, aussi. C’est voulu car nous tenons à que PrincesseThelma baigne vraiment dans les deux cultures, les deux pays et les trois langues.

Double culture des enfants bilinguesDouble culture des enfants bilingues

Les deux amours au quotidien

Les samedi on mange de bonnes galettes bretonnes de mamie Anne et les dimanche c’est paella de maman (à défaut de celle de “l’avi Tomeu” qui est la meilleure du monde, je m’entraîne, je vais l’attraper !) ;
⊃ A Minorque, elle dit qu’elle va à l’école quand elle explique ses aventures chez la nounou car elle sait qu’en Espagne la figure des nounous n’existe pas. Je ne sais pas comment mais elle l’a déjà appris : z’ai zoué aux légo à l’école, z’ai mangé poulé à l’école – là, les catalans comprennent “puré”, ça arrange tout le monde, voilà, deux amours, il faut contenter tout le monde et elle le sait !
  Chez nous c’est Père Noel et Rois Mages ;
Maman, veux donner bisous à “iaia”. Comment ça ma chérie ? mais elle n’est pas là, tu le sais… Ah ouais, attend maman vais zerzer un avion ! Wow, là, elle m’a épatée ! Deux ans et demi et elle sait ce que c’est que d’être îlienne ! Un avion, bien sûr ma chérie, j’en ai un dans le garage… (cela fait 18 ans que j’essaye d’en acheter un mais tu sais, la vie est dure !) ;
  Mamaaaaaaaaan, vull (sa)’bates. Maman répond pas. Paaaaapaaaaaa, zauzures veux metr’ zauzures. Oauis, ma fille, t’as déjà compris que ton papa parle moins bien que toi la catalan (c’est lui qui le dit !) et de là l’intérêt des traducteurs (future gérante de Artilingua ?)

Double culture des enfants bilingues

 Alors, quand j'ai trouvé ce livre magnifique, je me suis dit que c'était trop bien pour elle ! Il s'agit de Clara a deux pays / Clara tiene dos países, un livre bilingue (comprendre : qui n'est, donc, jamais à l'envers). Je n'ai pas hésité une seconde, je l'ai tout de suite acheté (et non, je ne suis pas sponsorisée, je ne connais pas les gens de Imaginemos ni Hélène Oldendorf, auteure ni Julie Martin, illustratrice). Bien sûr, PrincesseThelma ne lit pas encore mais elle adore le livre de Cara !

Rendez-vous sur Hellocoton !