Mots éparpillés

Mots Eparpillés : juin 2016

Le temps est venu de vous livrer le dernier volet des « Mots éparpillés » de la saison.

Cet article participe au rendez-vous mensuel « Mots éparpillés » de Margarida Llabrés et Florence Gindre, projet inspiré par « Mots sauvages » de Cécile Benoist.

MotsEparpillés juin2016

Le temps

Le temps de rien, le temps de tout. Ce temps chéri, aimé, adoré, estimé, ahurissant aussi.
Le temps d’être avec vous et de grandir, marcher, danser et m’en aller.
Le temps pour moi, pour savourer, pour aimer, pour rigoler et pour voler.

Le temps qu’on aime et celui qu’on déteste.

Le temps qui passe et file et dit coucou et puis s’en va.
Le temps pour le temps. Le temps des secondes, des minutes, des heures.
Le temps des attentes.

Le temps des retrouvailles et des étreintes.
Le temps des hirondelles et des amours et des étés.

Et puis le temps des hivers, des chocolats chauds et des feux de cheminé.

Le temps.

Le temps des adieux.
Le temps des mots éparpillés et ramassés, enjolivés et bien gardés.

Le temps de vous dire MERCI

DÉCOUVREZ LES AUTRES PARTICIPATIONS DE CE MOIS-CI :

– Florence Gindre de “FG-Florence Gindre”
– Vera Anda du blog “Vera Anda from the right now”
– Jacou de “Les mots autographes”
– Virginie Sequer de “Crazyprof”
– Pom de pin de “Pom de pin in Wonderland”
– Agnès Audibert de “Mes livres, mes lecteurs et moi”
– Marie de “J’habite à Waterford”

REMERCIEMENTS ET EBOOK

Le 15 de chaque mois, nous vous avons soumis une photo de ces mots éparpillés pour que vous les libériez le 15 du mois suivant par un texte.

Nous tenons à remercier toutes les personnes qui, mois après mois, ont participé à ce rendez-vous.

Dans quelques semaines, début du mois prochain, nous publierons un e-book de toutes vos participations, téléchargeable sur nos blogs et, sans doute, une version papier sur Amazon. Si vous souhaitez que votre texte n’y apparaisse pas, merci de nous le signaler lorsque vous mentionnez votre participation dans les commentaires.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Mots éparpillés

MOTS ÉPARPILLÉS : La saison 2 commence !

Avec Florence Gindre, rédactrice, biographe familiale et coach en écriture, nous nous préparons au lancement de la 2ème édition du rendez-vous mensuel inter-blogueurs : “MOTS ÉPARPILLÉS”.
Il s’inspire du principe des “Mots sauvages” de Cécile Benoist.

Pour ceux qui ne connaissent pas, voici un rappel du principe de ce projet d’écriture inter-blogueur :

Des mots égarés ornent le paysage. Certains sont éphémères, d’autres pérennes, ils attirent notre regard quelques instants. Parfois ils nous inspirent et nous transportent ailleurs. En les capturant dans une photo, nous les figeons mais nous ne leur enlevons pas leur pouvoir d’évasion.

Ils se libèrent en nous différemment. C’est cela que nous voulons explorer.

Nouveauté de cette édition : création d’un groupe Facebook

Et bien oui. Avec Florence, nous nous sommes dites qu’il fallait mettre un peu de peps pour ne pas tomber dans une routine effrayante (on n’aime pas ça !). En fait, la plus grande nouveauté est la création d’un groupe Facebook Mots Eparpillés afin que les participants puissent échanger plus librement sur leurs textes. Nous aimerions que ces échanges et ces mots éparpillés trouvent, tout de même, un lieu de réunion, un lieu pour prolonger leurs balades, … toujours dans le respect des uns et des autres.

Par ailleurs, n’hésitez pas à nous faire part de vos propositions et surtout, si vous avez des photos qui puissent servir au projet… ENVOYEZ-LES-NOUS !

Rappel des règles de participation

Le 15 de chaque mois, nous vous soumettons une photo de ces mots éparpillés pour que vous les libériez le 15 du mois suivant par un texte.

Pour participer, rien de plus simple :

– écrire un texte inspiré de la photo (entre 100 et 300 mots) et le publier sur votre blog le 15 du mois suivant.
– intégrer dans votre article la phrase “Cet article participe au rendez-vous mensuel “MOTS ÉPARPILLÉS” de Margarida Llabrés et Florence Gindre, projet inspiré par “Mots sauvages” de Cécile Benoist.” (Sans oublier d’activer les liens vers les blogs)
– nous faire savoir que vous avez écrit en commentant chez nous que votre article est en ligne.

De notre côté, sur nos blogs respectifs, nous mettrons les liens des participants à la suite de notre propre texte.

En juillet 2016, nous publierons un e-book de toutes vos participations, téléchargeable sur nos blogs. Si vous souhaitez que votre texte n’y apparaisse pas, merci de nous le signaler lorsque vous mentionnez votre participation dans les commentaires.

Voici la photo pour les textes du 15 octobre :

Elle est l’œuvre de Sofie, qui fait de belles photos de son expat à Paris. Nous la remercions de nous permettre de l’utiliser.

Mots Eparpillés : septembre 2015
Rendez-vous sur Hellocoton !

Mots éparpillés

Mots Eparpillés : eBook à télécharger (et merci !)

Les Mots Eparpillés se sont envolés.

Ces mots qui nous ont accompagnés tout au long de l’année scolaire 2014-2015. Chaque mois, petit rituel, image à l’appui et des mots qui se glissent et virevoltent entre les touches du clavier et puis, enfin, ils se posent sur nos écrans. Un moment de partage et de convivialité. Du temps pour l’imaginaire, les vocables, les paroles, les langues et la vie.

eBook Mots Eparpillés

Avec Florence Gindre, on voulait aujourd’hui, tout simplement vous dire M E R C I. Vous remercier pour vos mots et pour vous avoir prêtés au jeu. On a souri et rigolé et ému et monté les larmes aux yeux, on y a cru et puis finalement c’était autre chose. Les mots, le pouvoir des mots.

Merci, donc. Gracias.

Cette première saison nous a plu, nous avons décidé de poursuivre l’aventure, avec, sans doute, quelques petites nouveautés ! On se voit en septembre ?

Télécharger l’eBook

Vous pouvez télécharger librement l’eBook  que nous avons préparé avec amour et enthousiasme pour vous, pour eux, pour tous ceux qui sont curieux et avides de mots éparpillés. Il est là comme un petit collier de perles multicouleur enfilées avec grâce et élégance.

Prenez-les, ils s’éparpillent, ils sont à vous !

PS.- Sur la sidebar à droite, j'ai créé une rubrique où vous pouvez télécharger l'eBook, parce que cet article va défiler pour rentrer dans les archives du blog. Je me suis dit qu'il serait, ainsi, plus facile de revenir vers l'eBook, pour les retardataires dissipés et autres vacanciers...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mots éparpillés

Mots Éparpillés : Juin 2015

Le temps est venu de vous livrer le dernier rendez-vous interblogueur « Mots éparpillés ». Voici ma participation.

mots éparpillés

Cet article participe au rendez-vous mensuel « Mots éparpillés » de Margarida Llabrés et Florence Gindre, projet inspiré par « Mots sauvages » de Cécile Benoist.

Mots Éparpillés Juin 2015

*****

C’est à la Place des Moulins que le spectacle avait lieu. Le jour s’était levé souriant, ensoleillé et chatouilleux. Les heures à venir s’annonçaient plutôt douces et remplies de bonheur. Ma fille et moi étions en train de nous préparer pour ce joli moment attendu depuis de longues semaines. Il ne nous fallait pas grand-chose, juste un peu de bonne humeur et des vêtements confortables et frais. Oui, il faisait chaud aussi.

Nous sommes arrivées en avance. Quelqu’un de l’organisation nous avait prévenues que le lieu exact où se tenait le petit concert serait indiqué dès l’entrée du parc. C’était vrai. Mais face à ces petits bouts de papier, nous sommes restées un peu interloquées. C’était tout de même un peu bizarre d’indiquer si maladroitement le lieu du spectacle. Rien ne concordait. Par courrier postal, nous avions reçu deux cartons d’invitation d’une grande qualité et modernité. Aussi, dans nos respectives boîtes de courrier électronique, deux jours auparavant, nous recevions un spectaculaire rappel de ce concert. Alors, ces bouts de papier malheureusement scotchés, nous donnaient envie de rentrer à la maison. Nous sommes restées un peu, nous nous sommes baladées, nous avons visité le parc jusqu’à arriver à cette fameuse Place des Moulins.

Rien. Nada. Quelques âmes perdues. C’est tout.

Rire ou pleurer, nous ne savions plus.
Au loin, fixé à un arbre, nous avisons un autre petit bout de papier : « Merci pour ce moment ».

Nous avons fait demi-tour. Nous venions de comprendre. Nous venions de nous faire arnaquer. Une arnaque de clown. Un aller-retour sans but ultime.

*****

DÉCOUVREZ LES AUTRES PARTICIPATIONS DE CE MOIS-CI :

– Florence Gindre de « FG-Florence Gindre »;
– Jacou de  “Les mots autographes”;
– J’habite à Waterford du blog homonyme;
– Elijange de “Elijange…des mots”;
– Pom de pin de “Pom de pin in Wonderland”;
– Cracoline de “Histoires diverses”;
– Estelle du blog “Le pavillon de Diane”

Le 15 de chaque mois, nous vous avons soumis une photo de ces mots éparpillés pour que vous les libériez le 15 du mois suivant par un texte.

Nous tenons à remercier toutes les personnes qui mois après mois ont participé à ce rendez-vous.

Dans quelques semaines, début du mois prochain, nous publierons un e-book de toutes vos participations, téléchargeable sur nos blogs. Si vous souhaitez que votre texte n’y apparaisse pas, merci de nous le signaler lorsque vous mentionnez votre participation dans les commentaires.

À bientôt !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Mots éparpillés

Mots Éparpillés : Mai 2015

mots éparpillés

Voici le huitième (et avant-dernier) rendez-vous interblogueur « Mots éparpillés ». Je vous livre ma participation.

Cet article participe au rendez-vous mensuel « Mots éparpillés » de Margarida Llabrés et Florence Gindre, projet inspiré par « Mots sauvages » de Cécile Benoist.

Mots éparpillés

*****

Il me l’avait dit que de toute façon, il ne tenait plus. Les besoins primaires de l’être humain surviennent, souvent, au moment le plus inopportun de la journée. Ce panneau nous avait laissé interloqués, moi, ça me coupait toutes les envies, primaires ou pas. J’avais du mal à comprendre ce genre de signalétiques. J’allais me retenir, c’est sûr. Il est parti sans trop savoir ce qu’il trouverait, sans trop savoir à quoi s’attendre. Mais il rigolait. Moi, je trouvais ça plutôt de mauvais goût.

Bref.

J’ai continué ma balade dominicale dans ce parc qui, malgré des panneaux bizarres, était d’une beauté indescriptible et inégalable.

Je commençais à m’inquiéter quand, soudain, il fît réapparition ! Enfin ! Il souriait, je lui ai demandé et alors quoi, il m’a dit et bien fallait quand même baisser mon pantalon et il continua de sourire…

*****

DÉCOUVREZ LES AUTRES PARTICIPATIONS DE CE MOIS-CI :

– Florence Gindre de “FG-Florence Gindre”;
– Jacou de “Les mots autographes”;
– Cracoline de “Histoires diverses”;
– Jenhalie de “Ecrire un roman”;
– J’habite à Waterford du blog homonyme;
– Elijange de “Elijange…des mots”;
– Marie Kléber de “L’atmosphérique Marie Kléber”;
– Pom de Pin de “Pom de Pin in Wonderland”

Le 15 de chaque mois, nous vous soumettons une photo de ces mots éparpillés pour que vous les libériez le 15 du mois suivant par un texte.

Pour participer, rien de plus simple :

– écrire un texte inspiré de la photo (entre 100 et 300 mots) et le publier sur votre blog le 15 du mois suivant.
– intégrer dans votre article la phrase « Cet article participe au rendez-vous mensuel Mots éparpillés de Margarida Llabrés et Florence Gindre, projet inspiré par « Mots sauvages » de Cécile Benoist. » (sans oublier d’activer les liens vers les blogs).
– nous faire savoir que vous avez écrit en commentant chez nous que votre article est en ligne.

De notre côté, sur nos blogs respectifs, nous mettrons les liens des participants à la suite de notre propre texte.

En juillet prochain, nous publierons un e-book de toutes vos participations, téléchargeable sur nos blogs. Si vous souhaitez que votre texte n’y apparaisse pas, merci de nous le signaler lorsque vous mentionnez votre participation dans les commentaires.

VOICI LA PHOTO POUR LES TEXTES DU 15 JUIN :
Mots éparpillés