Mots éparpillés

Mots Eparpillés Saison 2 : eBook à télécharger

Les Mots Eparpillés se sont envolés.

Ces mots qui nous ont accompagnés tout au long de ces deux dernières années. Chaque mois, une image et des mots qui se sont glissés entre les touches de nos claviers. Un moment de partage et de convivialité. Du temps pour l’imaginaire, les vocables, les paroles, les langues et la vie. Cette vie qui, elle aussi, est parfois éparpillée.

ebook Mots Eparpillés saison 2

Avec Florence Gindre, on aujourd’hui envie de vous dire un grand M E R C I.  Merci de nous avoir accompagné tout au long de ce projet (inspiré de celui de Cécile Benoist “Mots Sauvages“) et de nous avoir fait sourire et rigoler avec ces mots, ce pouvoir des mots.

Vous pouvez télécharger librement l’eBook que nous avons préparé avec amour et enthousiasme.

Prenez-les ces mots, ils s’éparpillent, ils sont à vous !

Téléchargez l'ebook (155 téléchargements)

Je vous rappelle que sur la sidebar à droite du blog, il y a un encadré où vous pouvez télécharger facilement l'eBook, parce que cet article va défiler pour rentrer dans les archives du blog. Une manière plus facile de revenir vers l'eBook, pour les retardataires dissipés et autres vacanciers...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mots éparpillés

MOTS ÉPARPILLÉS : La saison 2 commence !

Avec Florence Gindre, rédactrice, biographe familiale et coach en écriture, nous nous préparons au lancement de la 2ème édition du rendez-vous mensuel inter-blogueurs : “MOTS ÉPARPILLÉS”.
Il s’inspire du principe des “Mots sauvages” de Cécile Benoist.

Pour ceux qui ne connaissent pas, voici un rappel du principe de ce projet d’écriture inter-blogueur :

Des mots égarés ornent le paysage. Certains sont éphémères, d’autres pérennes, ils attirent notre regard quelques instants. Parfois ils nous inspirent et nous transportent ailleurs. En les capturant dans une photo, nous les figeons mais nous ne leur enlevons pas leur pouvoir d’évasion.

Ils se libèrent en nous différemment. C’est cela que nous voulons explorer.

Nouveauté de cette édition : création d’un groupe Facebook

Et bien oui. Avec Florence, nous nous sommes dites qu’il fallait mettre un peu de peps pour ne pas tomber dans une routine effrayante (on n’aime pas ça !). En fait, la plus grande nouveauté est la création d’un groupe Facebook Mots Eparpillés afin que les participants puissent échanger plus librement sur leurs textes. Nous aimerions que ces échanges et ces mots éparpillés trouvent, tout de même, un lieu de réunion, un lieu pour prolonger leurs balades, … toujours dans le respect des uns et des autres.

Par ailleurs, n’hésitez pas à nous faire part de vos propositions et surtout, si vous avez des photos qui puissent servir au projet… ENVOYEZ-LES-NOUS !

Rappel des règles de participation

Le 15 de chaque mois, nous vous soumettons une photo de ces mots éparpillés pour que vous les libériez le 15 du mois suivant par un texte.

Pour participer, rien de plus simple :

– écrire un texte inspiré de la photo (entre 100 et 300 mots) et le publier sur votre blog le 15 du mois suivant.
– intégrer dans votre article la phrase “Cet article participe au rendez-vous mensuel “MOTS ÉPARPILLÉS” de Margarida Llabrés et Florence Gindre, projet inspiré par “Mots sauvages” de Cécile Benoist.” (Sans oublier d’activer les liens vers les blogs)
– nous faire savoir que vous avez écrit en commentant chez nous que votre article est en ligne.

De notre côté, sur nos blogs respectifs, nous mettrons les liens des participants à la suite de notre propre texte.

En juillet 2016, nous publierons un e-book de toutes vos participations, téléchargeable sur nos blogs. Si vous souhaitez que votre texte n’y apparaisse pas, merci de nous le signaler lorsque vous mentionnez votre participation dans les commentaires.

Voici la photo pour les textes du 15 octobre :

Elle est l’œuvre de Sofie, qui fait de belles photos de son expat à Paris. Nous la remercions de nous permettre de l’utiliser.

Mots Eparpillés : septembre 2015
Rendez-vous sur Hellocoton !

Mots éparpillés

Mots Éparpillés : Février 2015

Voici le cinquième rendez-vous interblogueur “Mots éparpillés”. Je vous livre ma participation.

Cet article participe au rendez-vous mensuel “Mots éparpillés” de Margarida Llabrés et Florence Gindre, projet inspiré par “Mots sauvages” de Cécile Benoist.

Projet Mots Éparpillés

À l’âge de 53 ans, il était tombé grièvement malade. Depuis quelques années, il subissait des examens médicaux. Toutes les semaines il était tenu de se rendre à l’Hôpital public de la mer, face à ces innombrables rochers et cette eau transparente qui lui transmettaient tant d’espoir. Espérer. Il ne pouvait faire que ça. En même temps, cette incertitude commençait à devenir très pesante.

L’incertitude de ne pas savoir à quoi s’attendre. L’incertitude de ne pas pouvoir donner un nom à cette fichue maladie. L’incertitude de ne pas savoir jusqu’à quel jour son cœur battrait. Les médecins, eux aussi, étaient stupéfaits devant son histoire. Leurs visages en disaient long. Du sourire aux larmes. Son quotidien était un peu ça.

Une fois les examens passés, il prenait le chemin de retour. Il s’apprêtait à rentrer à la maison, où sa femme l’attendait impatiemment avec l’assiette sur la table. Une soupe chaude, pour réchauffer les esprits, et ce coeur, justement. Ils ne parlaient plus de ça. Que quelques regards et cela suffisait. Il hochait de la tête pour un oui, il fronçait les sourcils quand c’était plutôt non. Parce qu’encore une fois, il n’avait pas de nom à donner, pas plus d’explications que ça.

Les jours passaient, les semaines aussi, ces allers-retours à l’hôpital faisaient dorénavant partie de son quotidien. Il avait été obligé d’arrêter de travailler. Au début, ça avait été dur. Après, une fois la paperasse réglée il avait senti une espèce de soulagement. Il ne se résignait pas, non, ce n’était pas ça. Mais il fallait bien “faire avec” comme il avait tellement l’habitude de dire à chaque fois que quelqu’un lui posait une question.

Quand il n’était pas avec les médecins, ses journées se remplissaient à base de balades. Heureusement, il vivait dans le sud, là où il fait beau. Il adorait entendre le chant des cigales, aller en bord de mer. Et un jour, en rentrant à la maison, avec une grande envie de retrouver sa femme et de lui faire un énorme bisou, il décida de changer un peu la route, marre finalement de ce quotidien un peu trop plat, un peu trop sombre. Il arpenta les rues de la ville et se retrouva dans un passage secret qui lui dévoila une inscription unique : Votre coeur c’est une brique, oui, mais qui ne bat que pour vous. Ce fut comme une révélation. Des mots qui le soulagèrent, il suffit de bien peu -se dit-il. C’est à ce moment-là qu’il réalisa que c’était ça, que son coeur était atteint d’une grave maladie sans nom, que son coeur était devenu une sorte de brique dure et sans âme mais qu’il continuait de battre rien que pour elle, rien que pour vous.

Découvrez les autres participations de ce mois-ci :

– Florence Gindre de “FG-Florence Gindre”,
– Angélique de “Elijange-des mots”,
– Pomdepin de “Pom de Pin in Wonderland”,
– Cracoline de “Histoires diverses”,
– Laura(Aur) de “Écrire un roman”,
– Patrizia de “Patrizia…Mizamots”
– M. de “J’habite à Waterford”,
– Agnès Audibert de “Mes livres, mes lecteurs et moi”

Le 15 de chaque mois, nous vous soumettons une photo de ces mots éparpillés pour que vous les libériez le 15 du mois suivant par un texte.

Pour participer, rien de plus simple :

– écrire un texte inspiré de la photo (entre 100 et 300 mots) et le publier sur votre blog le 15 du mois suivant.
– intégrer dans votre article la phrase “Cet article participe au rendez-vous mensuel Mots éparpillés de Margarida Llabrés et Florence Gindre, projet inspiré par “Mots sauvages” de Cécile Benoist.” (sans oublier d’activer les liens vers les blogs).
– nous faire savoir que vous avez écrit en commentant chez nous que votre article est en ligne.

De notre côté, sur nos blogs respectifs, nous mettrons les liens des participants à la suite de notre propre texte.

En juillet prochain, nous publierons un e-book de toutes vos participations, téléchargeable sur nos blogs. Si vous souhaitez que votre texte n’y apparaisse pas, merci de nous le signaler lorsque vous mentionnez votre participation dans les commentaires.

Voici la photo pour les textes du 15 mars :

image Mots Éparpillés mars

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mots éparpillés

Avis aux blogueurs ! Nouveau projet inter-blogueur : MOTS ÉPARPILLÉS

Avec Florence Gindre, rédactrice, biographe familiale et coach en écriture, nous lançons le rendez-vous mensuel inter-blogueurs : “MOTS ÉPARPILLÉS”.
Il s’inspire du principe des “Mots sauvages” de Cécile Benoist.

Des mots égarés ornent le paysage. Certains sont éphémères, d’autres pérennes, ils attirent notre regard quelques instants. Parfois ils nous inspirent et nous transportent ailleurs. En les capturant dans une photo, nous les figeons mais nous ne leur enlevons pas leur pouvoir d’évasion.

Ils se libèrent en nous différemment. C’est cela que nous voulons explorer.

Le 15 de chaque mois, nous vous soumettons une photo de ces mots éparpillés pour que vous les libériez le 15 du mois suivant par un texte.

Pour participer, rien de plus simple :

  • écrire un texte inspiré de la photo (entre 100 et 300 mots) et le publier sur votre blog le 15 du mois suivant.
  • intégrer dans votre article la phrase “Cet article participe au rendez-vous mensuel “MOTS ÉPARPILLÉS” de Margarida Llabrés et Florence Gindre, projet inspiré par “Mots sauvages” de Cécile Benoist.” (Sans oublier d’activer les liens vers les blogs)
  • nous faire savoir que vous avez écrit en commentant chez nous que votre article est en ligne.

De notre côté, sur nos blogs respectifs, nous mettrons les liens des participants à la suite de notre propre texte.

En juillet prochain, nous publierons un e-book de toutes vos participations, téléchargeable sur nos blogs. Si vous souhaitez que votre texte n’y apparaisse pas, merci de nous le signaler lorsque vous mentionnez votre participation dans les commentaires.

Voici la photo pour les textes du 15 octobre :

 Mots éparpillés

 Laissez libre cours à votre inspiration !