Web

Bloguer sans avoir de calendrier éditorial

Je blogue depuis longtemps.

Et je ne me rappelle pas d’avoir entendu parler, à l’époque où j’ai commencé (2008), de tous ces termes de “ligne éditoriale” et de “planning / calendrier éditorial”, pour ne pas citer d’autres termes comme “content marketing” ou “stratégie de contenu” qui font plus référence aux blogs professionnels ou au contenu d’entreprise.

Bref. Bien que Les mots de Marguerite soit quelque part lié à mon activité professionnelle, je ne le considère pas comme un vrai blog pro.

avoir un calendrier éditorial bloguer calendrier

Petite rétrospective

Quand j’ai ouvert mon blog, j’occupais un poste de Responsable éditorial du contenu online (2007) pour une start-up française. C’étaient les débuts du Web 2.0 et en Europe les métiers de community manager et tout ce qui relève du social média n’étaient pas encore très répandus, pour ne pas dire qu’ils étaient méconnus. Facebook est né en 2006 et il a fallu un peu de temps pour que ce fabuleux outil traverse l’Atlantique. Du temps aussi pour que les entreprises aménagent leurs postes et se rendent compte de l’importance de la communication via Internet pour leur image et leur rentabilité. Parce qu’un responsable éditorial en 2007 remplissait aussi certaines des fonctions du community manager actuel, notamment avec les forums, la gestion et surveillance des contenus, les comité de rédaction, etc.

Toujours être les meilleurs

Tout ceci pour dire que je suis et je connais la blogosphère depuis un peu de temps. Et je m’aperçois que depuis deux ans (environ), ce qu’on considérait avant des blogs personnels ou amateurs, sont en train de vouloir se professionnaliser. Je ne parle pas ici de monétisation des blogs, partenariats, etc., je parle plutôt des stratégies que les blogueurs lambda sommes en train de mettre en place pour arriver toujours plus loin et plus haut dans les rankings.

C’est bien, cela prouve que l’être humain veut avancer, veut toujours aller de l’avant, être en raccord avec les temps qui courent, il montre qu’il sait s’adapter, qu’il veut être compétitif.

Ne pas avoir de calendrier éditorial

Sauf que moi il y a certains aspects auxquels je suis incapable de me plier. Comme celui de tenir un planning éditorial. Je n’ai jamais pu. Avant, parce que je savais à peine que cela existait. Sauf pour les blogs bien spécialisés : mode, cosmétiques, enfants.. les autres on a l’habitude de les mettre dans la case Lifestyle (avant on disait “Humeur”), terme bien large pour parler de mode ou style de vie, une vraie caverne d’Alibaba…

En tant que blog lyfestyle, j’écris au gré de mes envies, de mes vécus, de mon quotidien, de mes idées, de mes rencontres. C’est pour moi énormément difficile de savoir à l’avance le sujet que j’aimerais traiter le jour N+2 ou jour N+4… Pour moi c’est vraiment impossible. J’ai fait le test pendant des périodes de vacances où j’ai voulu tout planifier et laisser mes articles prêts à être publiés. J’y arrive très difficilement. Mon écriture relève trop de l’improvisation. Une improvisation réfléchie mais improvisation tout de même.

Alors voilà, je vous l’avoue, je ne suis pas une blogueuse organisée. Les petits carnets ou organisateurs éditorials ne sont pas trop pour moi. Certes, j’ai un petit post-it collé sur mon agenda (papier) où je note quelques idées d’articles mais parfois ils ne verront jamais le jour. Je laisse les plannings pour les tâches à accomplir avec mes clients, pour les articles à rédiger pour eux, pour les posts à publier à compte de leurs entreprises… oui, là, j’ai un calendrier éditorial.

Mon petit bocal à bonbons se remplit en fonction des produits du jour, c’est un peu comme aller au marché et décider du menu en fonction de ce qu’il y a sur les étals…

Et vous, êtes-vous planning éditorial ou écriture improvisée ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 commentaires

    • Margarida

      Bonjour,

      Alors maintenant tu sais que ça existe, si un jour tu t’ennuies, tu peux en faire un 😛 !

      Bisous,

      Répondre
  1. Asmaa

    Et c’est tellement mieux ainsi !!
    Je n’ai pas de calendrier éditorial lol je tiens trop à ma liberté pour en mettre un en place. Je suis plus du genre freestyle, à la “one again / wanagain” et je compte pas changer cela 🙂

    Répondre
    • Margarida

      Hahhaha, freestyle pour un blog lifestyle !
      Oui, un blog ne doit jamais être une contrainte, sinon c’est mal barré !
      Peut-être qu’un jour on va finir par en faire un de calendrier éditorial…

      Bisous bisettes !

      Répondre
  2. fafa expat

    Je ne connaissais pas ce terme! Moi aussi je blogue selon mes envies, l’inspiration et surtout le temps dot je dispose… du coup je ne suis pas forcément régulière, mais peu importe, c’est mon espace personnel je ne veux pas m’imposer quoique ce soit! Bises

    Répondre
    • Margarida

      Oui, je trouve que plus on se laisse de la liberté, plus les blogs nous ressemblent. Après, je ne crache pas sur ce type d’organisation mais pour l’instant je n’y trouve pas trop mon compte.

      Bisous Fafa !

      Répondre
  3. Lou

    J’en ai un… et j’y trouve justement beaucoup de liberté et de spontanéité au final. Ça ne m’empêche jamais d’écrire sur un sujet au moment où j’en ai envie et de publier dans la foulée si j’en ai envie aussi. Un article qu’on a rédigé à l’avance, ça peut se déprogrammer et se republier plus tard 🙂 A l’automne dernier par exemple, mon ordi m’a lâchée et le temps que je reçoive le nouveau, il s’est écoulé presque 2 semaines, le blog a pu continuer à vivre sa vie… Idem en novembre quand j’ai été ultra malade, ni vu ni connu ^^ Ou début janvier quand j’ai eu une flemmingite aiguë (oops).

    J’ai mis ça en place parce que j’ai remarqué que j’avais souvent des problèmes d’attention, à force de passer d’une chose à l’autre y compris au boulot (community management, communication, négociation de contrats, rédaction, stratégie web & co). Ça m’aide à ne pas partir dans tous les sens en perdant du temps parce que j’ai envie d’écrire sur 12 choses à la fois sans arriver à me décider.

    Mais je pense que chacun trouve la petite routine ou non-routine qui lui convient… et je te rejoins à 100% sur le fait qu’il faut garder une part d’improvisation. Un blog qui ne serait que planifié, ça me paraîtrait tellement rigide !

    Répondre
    • Margarida

      Coucou Lou,

      Je suis ravie de lire ton expérience parce que justement si j’ai fait ce billet c’est parce que je me pose la question. Comme je l’écris, parfois j’ai essayé (pendant les vacances) mais pour l’instant je ne sais pas m’y tenir. Mon écriture relève trop de l’inspiration. Mais je suis convaincue que ça peut être très bien d’avoir un calendrier. Je me dis même que peut-être un jour je vais m’y habituer.

      Tu as tout à fait raison de dire que ça te permet aussi de moins t’éparpiller quand tu travailles. Du coup moi, les périodes où j’ai beaucoup de travail, j’écris moins, justement pour ne pas me dissiper.

      En tout cas, un blog ne doit jamais être une contrainte et il faut toujours garder une certaines souplesse/liberté !

      Bisous et belle journée !

      Répondre
  4. Add Fun And Mix

    J’essaie juste d’être régulière, pour ma part, mais après… Je ne planifie pas spécialement. J’écris quand j’ai du temps, parfois 2 ou 3 articles à la fois, et ils restent dans les brouillons à attendre d’être publiés, parce que noyer ses lecteurs ça ne sert à rien 🙂
    PS : j’aime vraiment ta nouvelle déco ici 🙂

    Répondre
    • Margarida

      Coucou,

      Oui, certes, il faut un peu de régularité, c’est sûr, mais il faut aussi garder une certaine souplesse. De temps en temps cela m’arrive d’avoir quelques articles en brouillon mais c’est rare !

      Bisous, bonne journée et je suis contente que la nouvelle déco te plaise !

      Répondre
    • Margarida

      Hihiih ! Bon maintenant que tu sais que ça existe, tu sais quoi faire à tes heures perdues alors 🙂 !

      Bisous!

      Répondre
  5. Kantu - Birds & Bicycles

    À chacun sa méthode! Bloguer de manière spontanée c’est chouette aussi. J’avoue que j’ai une liste d’articles que j’aimerais traiter dans les prochaines semaines, mais quand j’essaie de planifier tout ça, je change d’avis chaque jour et cela fini par beaucoup bouger au niveau du calendrier. Alors planifier pour se simplifier la vie, oui, pourquoi pas, mais pas pour se forcer ou se compliquer les choses si on arrive très bien sans.
    Merci pour cet article!

    Répondre
    • Margarida

      Ah oui ! Que tu as raison ! A chacun ses méthodes. Dans la vie, je suis très très organisée mais je ne sais pas pourquoi je n’arrive pas à tenir un calendrier éditorial. J’accorde aussi de l’importance à la spontanéité, et ça ne change pas grande chose si je publie un article sur les fourmis un mardi ou un jeudi… Mais bon, je me dis que peut-être un jour il y aura de nouvelles donnes et que je vais être capable de tenir un calendrier. Il faut que ce soit en accord avec soi-même afin de trouver un chouette équilibre pour nos blogs.

      Merci à toi pour ton commentaire !

      Enjoy your journée ! Bisettes !

      Répondre
  6. Marie Kléber

    Je ne m’impose rien au niveaude mon blog. Je note aussi des idées dans un carnet. Comme toi, certains sujets seront développés, d’autres pas. J’ai juste un planning pour certains projets mis en place, histoire que je ne loupe pas les dates de début et de fin. Mais pour le reste, c’est l’inspiration qui guide mes pas. Chez moi, il n’y a ni brouillons, ni billets programmés.
    Liberté, liberté chérie Marguerite!

    Répondre
    • Margarida

      Ah ben alors ! Tout comme moi, jamais de brouillons ni billets programmés !
      Hihi! Juste un petit papier avec des idées …
      Ton blog, ta liberté !!

      Bisettes Mariette (oui, j’aime bien faire les diminutifs à l’espagnole 🙂 !

      Répondre
  7. Véronique

    J’ai un calendrier éditorial, mais c’est essentiellement pour ne pas être à court d’idée, proposé une suite logique pour l’enchaînement de mes billets et fixer un cap. Par contre, il n’est pas rigide, pour certaines catégories, je me laisse essentiellement porter par mon quotidien ou l’actualité. Seule ma partie “Encyclo du web” est vraiment prévue à l’avance, en fait. J’ai défini néanmoins, des jours de publications par catégorie ce qui permet de fixer des rendez-vous avec mes lecteurs.

    Répondre
    • Margarida

      Merci Véronique pour ton commentaire !
      En fait, je trouve pas mal l’idée d’avoir un calendrier éditorial, c’est juste que pour l’instant je n’y retrouve pas trop mon compte. C’est sûr qu’il y a plein de côté positifs, notamment celui de fixer des rendez-vous (comme tu le dis si bien) pour fidéliser ses lecteurs. Je suis d’accord aussi qu’il ne faut pas qu’il soit trop rigide, ce calendrier !

      Belle journée !

      Répondre

Envie de me glisser un petit mot ? Merci - Gracias ♥

  • (ne sera pas publié)