Minorque

Les meilleures plages d’Espagne, à Minorque

Je sais que vous aimez voyager. Je sais que vous rêvez de vos prochaines vacances. Je sais que vous adorez aller à la plage. Le temps est venu d’enfiler sandalettes et maillots de bain, de planter le parasol dans le sable chaud, de piquer une tête, de bouquiner, de lire vos magazines préférés, d’oublier tout et de profiter de tout.

C’est la pause estivale. Cette pause tant attendue, tant rêvée !

Ce titre, là-haut, je ne l’ai pas inventé. Ce titre, c’est Géo, le magazine de la photo et du voyage qui l’a trouvé. Quand j’ai vu, hier, passer l’info, j’ai su qu’il fallait que je la partage avec vous, vous qui voulez vous évader.

En effet, Géo Espagne vient de publier un numéro extraordinaire consacré aux plages espagnoles. Il en a fait un classement des 100 meilleures. C’est une sorte d’hommage photographique aux presque 8 000 kilomètres de plages recensées en Espagne. Les dix premières plages du ranking ont été votées par les lecteurs du site web du magazine. Les autres plages ont été élues par la rédaction de Géo qui a tenu compte de plusieurs facteurs : esthétiques, environnementaux, services…

Les dix premières plages de ce classement sont :

Cala Mitjana (Minorque), plage de Rodas (Pontevedra), plage de Ses Illets (Formentera), Cala Macarella (Minorque), plage de Caños de Meca (Cadix), Cala Saona (Formentera), plage de La Concha (Guipuscoa), plage de Santa Marina (Asturies), Cala Jugadora (Creus) et plage de los Escullos (Almería).

Comme vous le voyez, Minorque est deux fois présente.

La première place remportée par Cala Mitjana (à côté de chez moi, là où on allait avec l’école, les premières fois de plage avec les amis, beaucoup de souvenirs, une grande beauté!). Cala Mitjana a une petite soeur, Cala Mitjaneta, une mini-piscine naturelle. A la quatrième place on y trouve Cala Macarella (où j’ai passé tous mes étés de petite fille, où je descendais à pied, à peine que je savais marcher, je passais mes étés dans une ancienne ferme en haut de la plage, nous étions privilégiés, nous avions un accès semi-privé à cette perle qu’est Macarella.) Tout comme Cala Mitjana, Cala Macarella a aussi une petite soeur, encore une toute petite crique, d’une eau on ne peut plus turquoise !

J’arrête mes paroles, je vous laisse mes images

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voyages

Promenade bretonne, dans le Morbihan

Parfois, le temps de quelques heures, nous remontons en Bretagne, nous laissons petite princesse avec papi et mamie et nous en profitons pour nous balader en amoureux. En même temps, avec des paysages aussi jolis que ça, il nous suffit de bien peu pour nous sentir heureux et chanceux d’être tout près de ces endroits aussi superbes.

Nous avons fait Larmor-Baden, une matinée d’un ciel un peu voilé, mais peu importe, ça faisait plus ambiance bretonne ! Nous avons contemplé l’île de Berder. Cela me fait toujours esquisser un sourire quand on me parle “d’île”. Pour moi qui vient d’une île – une vraie !!, je pense qu’un bout de terre comme ça devrait plutôt s’appeler îlot !!! enfin… vous l’aurez compris, parfois chez nous ça se taquine!

Le soleil s’est enfin convié et avec un ami aussi chouette que lui, nous ne pouvions que prolonger notre balade. Nous avons donc filé vers le joli port de Saint-Goustan, à Auray. Là-bas, je me suis sentie submergée par une vague immense de souvenirs, de ma vie à Lorient, ma copine andalouse qui habitait à Auray et de nos longues après-midi d’hiver où sans voiture notre activité se limitait à boire des chocolats chauds dans les cafés du coin. Je lui ai envoyé une photo par Whatsapp. Elle a deviné où j’étais. Vous voyez, il y a des choses qui ne s’oublient pas !

Ensuite nous avons fait une halte à Vannes. Nous aimons cette ville. Je trouve qu’elle est tellement belle ! Une petite-grande ville bretonne avec plein de charme. C’était le Salon du Livre, du haut des remparts nous avons eu une très belle vue des jardins, avec les chapiteaux qui accueillaient libraires et auteurs, jardins parsemés de tables bien colorées, c’était beau ! Nous sommes descendus, nous avons fait le Salon.

La soirée s’annonçait, il était temps de rentrer…

larmor baden 072

Rendez-vous sur Hellocoton !

Minorque

La Saint Jean de Ciutadella, à Minorque

De temps en temps j’aime bien vous faire voyager. Et aujourd’hui j’ai décidé de partir avec vous faire la fête ! Vous êtes prêts ?

C’est la Saint Jean et la jolie ville de Ciutadella, à Minorque, a une manière très spéciale de la fêter.

La Saint Jean de Ciutadella est le coup d’envoi des fêtes patronales qui, week-end après week-end, ont lieu tout l’été jusqu’au mois de septembre.

Photo:ElMundo

Ce sont des fêtes pleines de sentiment et de traditions, de coutumes et surtout des fêtes qui se vivent de manière intense comme si le monde allait s’arrêter. Pendant trois jours, les villes se transforment, prennent une autre dimension et des chevaliers venus de siècles bien lointains débarquent pour faire valser les gens au rythme du “jaleo”. Les chevaux, sous un soleil de plomb, se cabrent et font le bonheur de tous ces gens qui avec des vieux jeans et vieux t-shirts ne ressentent point de fatigue.

Photo: AbcViajes

Tout le monde est content, les rues noires de monde, des sourires, un peu de “gin amb llimonada” (boisson typique), on se lance des noisettes vides, on s’embrasse et on caresse ces chevaux de race minorquine que nous aimons tellement.

Sant Joan, fête de tout un peuple, maisons blanches et chevaux à la robe noir jais font un si bel ensemble !

Je partage avec vous une très belle vidéo  !

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=BlwexPIZhT4?feature=player_detailpage&w=640&h=360]