Web

Quel usage faites-vous des réseaux sociaux ?

Il ne faut pas se voiler la face, les réseaux sociaux sont bien là (ohh oui, quelle découverte !!) et quoi qu’on en dise, je pense que plus personne peut y échapper. Facebook, Twitter, Linkedin, Viadeo, Google +, Pinterest, Instagram et d’autres que je dois oublier sont devenus des outils pour tout un chacun. Que ce soit professionnellement ou pour la vie privée être connecté signifie bien de choses. Il y a encore des gens qui n’ont aucun compte sur ces réseaux sociaux, j’en connais. Mais, même eux, même ces réfractaires de l’Internet subissent aussi les conséquences de cette ultra-connexion car leurs maris ou leurs femmes, leurs parents ou leurs enfants sont connectés et qui n’a jamais dit “regarde ce que Untel vient de publier sur Facebook” ou “tiens maman je te montre un truc que j’ai vu passer sur Twitter”. Les réseaux sociaux font partie de notre propre vie de famille.

Et parfois j’ai envie de dire MERCI. Merci parce que grâce à ces plateformes de communication je me sens plus proche de tous ces gens qui sont loin de moi. Mais j’ai également, de temps en temps, envie de dire MERDE. Merde parce que je m’en fiche royalement de si Untel ou Untelle a mal au crâne ou vient de s’acheter un nouveau pull.

Essayons de décortiquer un peu toutes ces envies de MERCI et de MERDE.

Quant à notre vie privée

AVANTAGES :

– Rapprochement (familles et amis, retrouver des relations perdues) ;
– Relationnel (on peut élargir notre cercle de connaissances, pour certains voire d’amitié) ;
– Partage (quand on partage des photos ou des informations) ;
– “Guérisseurs” de solitudes (je laisse ça en interrogation car je n’en suis pas sûre, des “guérisseur” à l’instantané oui mais à long terme j’émets mes doutes) ;
– …

INCONVENIENTS:

– Risque de fausses relations (faire croire une chose quand ce n’est une autre, le “je t’aime moi non plus”) ;
– Envies et jalousies (il a plus de J’aime que moi, il RT ses tweets et pas les miens, oui ça existe tout ça, le genre humain peut être, parfois, très primitif) ;
– Intimidation (regardez sinon tout ce qui se passe avec les ados qui souffrent harcèlement, ce qui se voit accentué de par l’usage des réseaux sociaux) ;
– …

Quant à notre vie professionnelle*

AVANTAGES :

– Des informations utiles qui circulent (recherche d’emploi, informations de la vie sociale, etc.) ;
– Elargissement du marché (ce n’est pas la peine de dire ô combien sont importants les RS afin d’élargir le marché) ;
– La viralité (la capacité de promouvoir X produit grâce à la recommandation d’un usager pour un autre usager) ;
– Visibilité (Internet et ses réseaux sociaux est une grande vitrine) ;- …

INCONVENIENTS :

– Eviter le bad buzz (autrement dit la mauvaise pub) ;
– Ne pas rendre public des données confidentielles (gare aux mauvais “clic” puisqu’une fois l’information est partie cela court très vite) ;
– Le contenu peut expirer très vite donc il faut sans cesse être présent ;
– …

Voilà mes amis, comme vous le constatez je n’ai fait que commencer des listes. Je vous invite à le compléter tous ensemble, car je suis sûre que mon usage des réseaux sociaux n’est pas le même que le votre, tout comme l’usage de mon voisin diffère de celui de ma cousine.

Seulement une chose, un conseil qui vaut, je pense, tant pour le privé que pour le professionnel :

N’ÉCRIVEZ PAS SUR LES RESEAUX SOCIAUX CE QUI POURRAIT SCANDALISER VOTRE GRAND-MÈRE

* Petite précision : pour certains métiers ou secteurs d’activité on est d’accord que l’incidence des réseaux sociaux est proche à 0.

Icons Social MediaIcons by Webtoolkit4.me

6 commentaires

  1. vachefollette

    Excellente récapitulatif, Miss Daisy. Les réseaux sociaux ne sont pas omniprésents dans ma vie – je n’utilise que Facebook, et cela uniquement pour rester en contact pour ma famille et mes amis proches. En 4 ans, j’ai toujours moins de 100 contacts.. Ma page FB pro va disparaitre car il ne sert à rien en dehors d’avoir aidé une concurrente à tenter de me voler mes clients (ils mettent des commentaires sur la page donc la pêche au gros devient tentant).
    JE ne connais pas le monde de Tumblr, Twitter et leurs acolytes; mes blogs me suffisent.
    Facebook m’énerve souverainement quand les gens se sentent obligés de poster trente mille fois dans la journée – comme tu le dis, ça ne m’intéresse pas de voir l’assiette de steak frites au restau.

    Répondre
    • Margarida

      Hello !

      Avant je n’avais qu’un Facebook personnel où j’ai toujours un peu de mal à mettre des photos privées, quoi que, de temps en temps il y en a qui s’y glissent. Car j’ai remarqué aussi un autre phénomène : plein de gens me demandent via whatsapp o sms des photos de ma petite famille, quand je leur en envoie via email je n’obtiens pas de réponse (pas tout le temps mais assez souvent) mais quand j’en mets sur Facebook tout le monde s’apprête à laisser un commentaire. Ah! Et j’essaye toujours de bien cadenasser les paramètres de confidentialité. Je le vis un peu mal, j’avoue, parce que du coup je ne crois pas que ce soit de l’intérêt mais de la curiosité. Enfin, comme les modes de communication évoluent on y peut presque rien ! Maintenant j’ai une PageFan pour mon blog, ainsi qu’un Twitter mais depuis septembre seulement. Il parait que c’est Google + qui est en train de prendre un bel envol.

      C’est vrai qu’une concurrente essayait de te voler les clients sur FB ? et ben dis-donc…je ne parle pas bcp traduction et tout ça sur le blog, c’est un milieu particulier je pense aussi.

      Répondre
      • vachefollette

        Non, je ne connais pas cette association. C’est bon à savoir. Je travaille surtout en relecture scientifique, et mes traductions sont plutôt dans le domaine des sites webs etc. Cela dit, je rêve de traduire un livre:-)

        Répondre
  2. Elodie REP

    Pour moi, le gros avantage des RS, c’est qu’on y fait des rencontres, des rencontres pro mais aussi des amies 🙂
    Sinon pour éviter de choquer ma grand-mère avec des propos hum choquants, j’utilise deux profils Facebook différents :
    -l’un plus pro avec nom et prénom, où je parle principalement de mon activité pro (pour qu’une recherche google ne ressorte pas de messages et photos perso)
    -l’autre très personnel où j’ai très peu d’amis car ce sont des amis très proches avec lesquels je partage mes humeurs 🙂 et même sur cette page, j’ai crée deux groupes différents (un pour mes amis proches et un pour ma famille, comme ça je filtre et ne choque personne 😉 )

    Répondre
    • Margarida

      Salut,

      Moi je dis toujours qu’il faut faire usage et pas “abusage” des RS et surtout, tant qu’on sait bien les utiliser, pas de problème. Tiens, je n’avais pas pensé à faire plusieurs groupes sur le Fcbk personnel !

      Bisous et belle journée !

      Répondre

Envie de me glisser un petit mot ? Merci - Gracias ♥

  • (ne sera pas publié)