Inspiration

Jeu de mots

Je vous livre aujourd’hui un petit jeu de mots réalisé à partir de la lettre P. J’avais déjà fait cet exercice mental, linguistique et littéraire en espagnol et je dois dire que j’en étais plus fière. Comme quoi les langues ne sont pas pareilles et ne peuvent pas recevoir le même traitement. En espagnol ce petit paragraphe avait donné quelque chose de chantant, de mignon et ce côté poétique je ne le retrouve plus en français. Hélas.

Par ce paragraphe je fais passer un message, je veux dire que je ne me suis pas restreint à coller des mots qui commencent par P, bien au contraire je suis allée creuser dans mon cerveau pour trouver des mots en P qui m’aident à exprimer ce que je voulais dire.

Pourquoi j’ai choisi le P ? Et bien je n’ai pas de raison, juste comme ça, après dix secondes de réflexion j’ai cru que c’était la lettre avec laquelle je pourrais jouer le plus… Peut-être que je devrais faire cet exercice tous les jours avec une lettre différente !

Et en cadeau une photo de marionnettes, prise à Prague… qui commence par P !

A vous de lire maintenant :

Parce que pour pouvoir penser, passons précisément par période pittoresque ; Peindre par propres pas, paysages poétiques, précieuses paroles par petits pinceaux.

Peignons personnes parfaitement poétiques, pensons parenthèses pleinement participatives. Participantes puisque planète pâlit, pour palier principaux problèmes périphériques

Pentagramme, polka, peuples prêts pour passer pathétisme, pour provoquer passages privilégiant ponts prévisibles. Prestige puits polyglottes, perpétuant pérennité personnes pensives, parlantes, plaisirs privilégies.

Prisons pénibles, presser privations personnelles pour pouvoir partir, places puissantes.

Pétunias, pensées…

Praga

Inspiration

Changement de tenue

Je viens aujourd’hui vous annoncer quelque chose dont vous êtes déjà au courant, et  oui, si vous êtes sur ce Blog vous vous êtes bien aperçu qu’il y a eu des petits changements,  vous êtes quand même pas aveugles 🙂

Le printemps arrive (malgré ce crachin sans arrêt) et Marguerite effleure les mots a envie de commencer à renouveler ses habits, quelques changements de couleur, un peu plus de personnalisation, une petite touche par ci et un petit mot par la… Le changement risque de prendre un peu de temps, parfois n’est pas facile de se décider sur une couleur, un carré ou un rectangle, la vie n’est pas facile, eeihhn ?

Je souhaite seulement rendre plus doux le design de ce Blog, qu’il soit aussi plus fonctionnel et beau à regarder… N’hésitez donc pas à me faire parvenir des suggestions si vous en avez ! Peut-être que les jours à venir vous allez voir des trucs qui changent à droite et à gauche, ne vous en faites pas, c’est bien une étape importante du relooking !

Je vais vous laisser, j’ai encore du boulot avec le CSS et tout le tralala… Naaan, c’est vendredi, je vais déconnecter un peu !

PS, En cadeau, une petite belle photo, un morceau de vitrine prise lors d’un voyage..

 

Vitrine&

Rendez-vous sur Hellocoton !

Inspiration

Je me conjugue au pluriel

Cela fait longtemps que l’idée de faire un billet à ce sujet se balade dans ma petite tête… à propos de “Je me conjugue au pluriel”. Je me décide donc aujourd’hui à le faire car après lecture de l’article De la douceur d’être à deux de May je me suis dit qu’il était temps d’en faire ici un peu de poésie. May me demandait de qui était la phrase, à vrai dire ce n’est pas une phrase célèbre mais tout simplement une belle phrase volée à Juliette, double clin d’oeil aujourd’hui !

Je me conjugue au pluriel ou le passage de la vie à un à la vie à deux, c’est aussi quand on se regarde dans les yeux de l’Autre, quand une personne n’est plus une mais deux, autrement dit quand deux personnes n’en font qu’une seule. Je me conjugue au pluriel tout en gardant mon Moi puisque le plus important est d’avoir un Moi fort, costaud et intègre afin d’en parvenir à un Nous bien unifié, sincère et vrai. On trouve dans le dictionnaire une première acception pour le verbe Conjuguer : unir, assembler, regrouper… rien de plus vrai, unir deux coeurs qui veulent battre à l’unisson, assembler deux corps prêts à vieiller ensemble, regrouper deux êtres et en faire une âme plus complète.

Pluralité ne doit pas cacher la notion d’effacer, d’éliminer, de supprimer, Je me conjugue au pluriel pour nous multiplier, pour partager et aller de l’avant main dans la main.

Quatre yeux et quatre mains,
deux coeurs et une vie
un je qui devient nous
il n’y a qu’un seul chemin.

Je me regarde dans l’autre
et je suis moi-même
un je qui devient nous
une vie qui est la nôtre.

 Je me conjugue au pluriel, Tu te conjugues au pluriel, Il se conjugue au pluriel, Elle aussi se conjugue au pluriel, Nous tous nous conjugons au pluriel….

 

Lys

 

Rendez-vous sur Hellocoton !