Voyages

Petit tour de Palma de Mallorca

Palma de Mallorca est une jolie capitale en pleine Méditerranée. Palma, d’environ 400 000 habitants est une charmante ville de taille moyenne chargée d’histoire et ça, ça se voit et se ressent en se baladant dans la vieille ville. Même pas besoin de l’écrire, si vous vous y rendez, vous le devinerez tout de suite.

Palma de Mallorca en quelques joursPalma de Mallorca en quelques jours Palma de Mallorca en quelques jours

Palma est la capitale de l’île de Mallorca mais aussi la capitale de la communauté autonome (région) des Iles Baléares bien que, séparés par la mer, les minorquins et les eivissencs (habitants d’Ibiza), nous y rendons assez rarement. Je n’ai jamais parlé du sentiment d’être insulaire, il va bien falloir qu’un jour je le fasse.

Bref, pour des raisons professionnelles, j’ai passé trois jours à Palma, dans le centre ville. Ensuite, je me suis rendue ailleurs sur l’île : j’ai visité et parcouru la magnifique Serra de Tramuntana (patrimoine mondiale de l’Unesco).

Palma de Mallorca en quelques joursPalma de Mallorca en quelques joursPalma de Mallorca en quelques jours

Palma des touristes

Palma, que je connaissais déjà mais peut-être pas assez profondément. J’ai eu le temps et l’occasion d’arpenter ses jolies ruelles, je me suis aperçue ô combien le magnifique port a du être un port stratégique en Mare Nostrum (la mer Méditerranée). Fin juillet, Palma est remplie-bondée de touristes. On entend tous les accents et dans les mignonnes et charmantes ruelles, il est difficile d’entendre un accent majorquin. Les touristes sont partout mais, chose improbable, on peut tout de même marcher tranquillement. Du côté de l’ombre, bien sûr. Dans les grandes artères (les Avenues, comme on dit) , il y a déjà plus de monde et il est parfois difficile de trouver une place en terrasse. Je me suis mise dans la peau d’un touriste et je me suis dit que Palma devait être un Eldorado pour les fans de shopping : il y a de boutiques partout !

Palma des autochtones

Puisque j’étais touriste mais pas vraiment, j’ai également eu l’occasion de partager des moments avec des gens de Palma : mon cousin et les anciens collègues de ma période à Bruxelles auprès de l’Union européenne. Après quelques olives et un shandy (panaché pour les français), j’ai eu le sentiment que les palmesanos fuyaient la ville en juillet et août. Bref, même ceux qui ne sont pas en vacances, essayent de partir -après le boulot- dans leurs maisons secondaires, plutôt en bord de mer. Oui, sur les îles, nous sommes capables d’avoir une seconde maison tout tout tout près de la mer même si, en vrai, on est tout le temps près de la mer ! Nous avons une notion des distances différente à celle des continentaux.

Palma de Mallorca en quelques joursPalma de Mallorca en quelques joursPalma de Mallorca en quelques jours

Et enfin, je vous dévoile mes deux quartiers préférés…

La Llotja-Born : tout près de la magnifique Cathédrale, connue sous le nom de La Seu et deuxième plus grand bâtiment religieux d'Espagne. Elle est juste imposante impressionnante, perchée sur la mer !
Es Portitxol-Es Molinar : c'est le prolongement de la plage de Palma. Ce quartier se trouve à l'endroit de l'ancien petit port de pêcheurs et il garde encore tout son charme. Le soir, les gens s'y baladent tranquillement avant de s'arrêter prendre un verre ou manger du poisson dans les nombreux restaurants.
Ensaimada Palma de Mallorca

Pour une très bonne ensaïmada (la pâtisserie majorquine par excellence), je vous conseille El horno de Santo Cristo !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Minorque

La jolie plage de Cala Galdana à Minorque

Plage de Cala Galdana à Minorque

C’est une plage au sud de l’île de Minorque, une plage aimée, une plage de souvenirs, de premières baignades, d’étés passés là-bas. Une plage à 7 km de la ville, de ma ville, Ferreries. Cala Galdana et sa forme de coquille, sable fin et blanc. Avec des eaux bleues qui parfois tournent au vert. Un torrent à côté, et le plus beaux des ravins de Minorque : Algendar.

Idéale pour les familles. Idéale pour les randonneurs, 2 km à pied par un joli sentier littoral et on arrive à des merveilleuses criques vierges. Station balnéaire des plus connues à Minorque. Elle est grande mais pas étouffante. Elle est petite, en fait.

On l’a aimée et puis un peu moins, on a dit des blablas sur le béton. On y allait moins, en privilégiant les plages vierges qui se trouvent autour.

Et puis on devient maman, et on cherche des plages faciles d’accès et des zones d’ombres. Et finalement, Cala Galdana se révèle être idéale. Cala Galdana, pavillon bleu.

Belle le matin, belle le soir.

Plage de Cala Galdana à MinorquePlage de Cala Galdana à Minorque

Plage de Cala Galdana à MinorquePlage de Cala Galdana à MinorquePlage de Cala Galdana à MinorquePlage de Cala Galdana à MinorquePlage de Cala Galdana à Minorque

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voyages

La Saint-Jean à Ciutadella, Minorque : l’amour des chevaux

Saint-Jean à Ciutadella, Minorque

Prendre soin d’eux toute l’année avec une ferveur et un amour sans égal. De noir jais vêtus, nobles, splendides, robustes et souples en même temps, avec un poil de sang chaud, énergiques… tout simplement beaux !

Saint-Jean à Ciutadella

22 juin, veille du 23. Solstice d’été, fêtes de la Saint Jean.

La Saint-Jean à Ciutadella, cette magnifique ville de Minorque aux airs nobles. Avec ses ruelles, ses palais et ses hôtels particuliers. Son port tout petit tout mignon tout beau en pleine Méditerranée. Flâner dans ses étroites rues un 23 à l’aube, tôt, très tôt, avant que cette paisible ville de 25 000 habitants se transforme en fête et ouvre les portes pour en accueillir quelques 20 000 autres. Avant que la Saint-Jean, ses chevaux et ses cavaliers empruntent et transforment la vie de Ciutadella. 48 heures non stop, des heures venues d’un autre temps, une ville aux airs médiévaux. Beaucoup d’amour et de sentiments qui s’entremêlent.

Saint-Jean à Ciutadella

Odeur à chevaux, à sueur et à noisettes qui volent dans les airs, symbole de la courtisanerie d’autrefois et dire à cette fille qu’on l’aime, à ce garçon qu’on aimerait l’embrasser. Le sérieux d’une fête aux traditions ancestrales et la gaieté de tout un peuple qui s’amuse, arrosé d’un peu de gin amb llimonada (boisson typique à base de gin produit à Minorque et citronnade). Les petits et les grands, le temps de quelques heures, les problèmes n’existent plus. Le temps s’arrête, on se laisse transporter.

Et on admire le passage de ces chevaux sublimes. Pure race minorquine. Avec leurs cabrioles. Et des olés, més l’amo més (encore cavalier, encore!). Ces chevaux montés par les différentes classes d’une société médiévale : noblesse, clergé, artisans et paysans. Au son du tambour et du flageolet minorquin (petite flûte), pom pom tirurí et les poils qui s’hérissent et le cœur qui rétrécit, les larmes montent aux yeux.

Fête d’un peuple, fête des chevaux, amour, fierté et tendresse… Ciutadella, tous les ans se transforme !

Bon Sant Joan!

Saint-Jean à Ciutadella, MinorqueSaint-Jean à Ciutadella, MinorqueSaint-Jean à Ciutadella, MinorqueSaint-Jean à Ciutadella, MinorqueFête de la Saint-Jean à Ciutadella, Minorque

Pour en savoir plus sur les fêtes de la Saint-Jean et sur les chevaux de pure race minorquine


LA FÊTE
- Web des fêtes de la Saint-Jean à Ciutadella
- Site officiel de visitbalears.com
- Site officiel de la Fundació Destí Menorca
LES CHEVAUX
- Site officiel de l'Association d'éleveurs et propriétaires de chevaux de pure race minorquine
- Site officiel du Syndicat National des éleveurs et propriétaires de chevaux de pure race minorquine en France
LA VILLE DE CIUTADELLA
Site officiel de tourisme de Minorque

Quelques précautions à prendre

La Saint-Jean à Ciutadella est devenue, au fil du temps, une fête massifiée. Par méconnaissance ou par un "trop plein" de gens, parfois il y a des incidents. Afin d'éviter tout danger, il est recommandable d'être tout le temps vigilant. Il faut savoir où l'on va, il faut avoir quatre yeux, il ne faut pas laisser les enfants seuls... Voici une page officielle gérée par la mairie de Ciutadella diffusant ces avertissements : Conseils pour une fête de la Saint-Jean sans incidents

Recommandations Sant Joan Ciutadella

P.-S.
Hélas, cela fait trop longtemps que je n’ai pas pu profiter de cette magnifique fête, toutes les photos proviennent du site Web officiel des fêtes de la Saint-Jean.
Je tiens à remercier LLAC, journaliste et consultant responsable du plan de communication des fêtes de la Saint-Jean à Ciutadella, sans qui, je n’aurai pas eu accès à la version anglaise du visuel des recommandations.

Rendez-vous sur Hellocoton !