Voyages

La Saint-Jean à Ciutadella, Minorque : l’amour des chevaux

Saint-Jean à Ciutadella, Minorque

Prendre soin d’eux toute l’année avec une ferveur et un amour sans égal. De noir jais vêtus, nobles, splendides, robustes et souples en même temps, avec un poil de sang chaud, énergiques… tout simplement beaux !

Saint-Jean à Ciutadella

22 juin, veille du 23. Solstice d’été, fêtes de la Saint Jean.

La Saint-Jean à Ciutadella, cette magnifique ville de Minorque aux airs nobles. Avec ses ruelles, ses palais et ses hôtels particuliers. Son port tout petit tout mignon tout beau en pleine Méditerranée. Flâner dans ses étroites rues un 23 à l’aube, tôt, très tôt, avant que cette paisible ville de 25 000 habitants se transforme en fête et ouvre les portes pour en accueillir quelques 20 000 autres. Avant que la Saint-Jean, ses chevaux et ses cavaliers empruntent et transforment la vie de Ciutadella. 48 heures non stop, des heures venues d’un autre temps, une ville aux airs médiévaux. Beaucoup d’amour et de sentiments qui s’entremêlent.

Saint-Jean à Ciutadella

Odeur à chevaux, à sueur et à noisettes qui volent dans les airs, symbole de la courtisanerie d’autrefois et dire à cette fille qu’on l’aime, à ce garçon qu’on aimerait l’embrasser. Le sérieux d’une fête aux traditions ancestrales et la gaieté de tout un peuple qui s’amuse, arrosé d’un peu de gin amb llimonada (boisson typique à base de gin produit à Minorque et citronnade). Les petits et les grands, le temps de quelques heures, les problèmes n’existent plus. Le temps s’arrête, on se laisse transporter.

Et on admire le passage de ces chevaux sublimes. Pure race minorquine. Avec leurs cabrioles. Et des olés, més l’amo més (encore cavalier, encore!). Ces chevaux montés par les différentes classes d’une société médiévale : noblesse, clergé, artisans et paysans. Au son du tambour et du flageolet minorquin (petite flûte), pom pom tirurí et les poils qui s’hérissent et le cœur qui rétrécit, les larmes montent aux yeux.

Fête d’un peuple, fête des chevaux, amour, fierté et tendresse… Ciutadella, tous les ans se transforme !

Bon Sant Joan!

Saint-Jean à Ciutadella, MinorqueSaint-Jean à Ciutadella, MinorqueSaint-Jean à Ciutadella, MinorqueSaint-Jean à Ciutadella, MinorqueFête de la Saint-Jean à Ciutadella, Minorque

Pour en savoir plus sur les fêtes de la Saint-Jean et sur les chevaux de pure race minorquine


LA FÊTE
- Web des fêtes de la Saint-Jean à Ciutadella
- Site officiel de visitbalears.com
- Site officiel de la Fundació Destí Menorca
LES CHEVAUX
- Site officiel de l'Association d'éleveurs et propriétaires de chevaux de pure race minorquine
- Site officiel du Syndicat National des éleveurs et propriétaires de chevaux de pure race minorquine en France
LA VILLE DE CIUTADELLA
Site officiel de tourisme de Minorque

Quelques précautions à prendre

La Saint-Jean à Ciutadella est devenue, au fil du temps, une fête massifiée. Par méconnaissance ou par un "trop plein" de gens, parfois il y a des incidents. Afin d'éviter tout danger, il est recommandable d'être tout le temps vigilant. Il faut savoir où l'on va, il faut avoir quatre yeux, il ne faut pas laisser les enfants seuls... Voici une page officielle gérée par la mairie de Ciutadella diffusant ces avertissements : Conseils pour une fête de la Saint-Jean sans incidents

Recommandations Sant Joan Ciutadella

P.-S.
Hélas, cela fait trop longtemps que je n’ai pas pu profiter de cette magnifique fête, toutes les photos proviennent du site Web officiel des fêtes de la Saint-Jean.
Je tiens à remercier LLAC, journaliste et consultant responsable du plan de communication des fêtes de la Saint-Jean à Ciutadella, sans qui, je n’aurai pas eu accès à la version anglaise du visuel des recommandations.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Minorque

L’île de MINORQUE, à la télé ~ MENORCA en la tele francesa

Les premiers froids matinaux et les arbres qui perdent leurs feuilles. On choisit avec un mélange d’envie et de paresse nos petites laines, on enfile les bottes que nous avons déjà achetées ou celles de la saison passée… des signes que l’automne est là et que l’hiver approche. Des petits messages subliminaux qui se glissent comme ça dans notre quotidien pour nous rappeler que nos vacances d’été sont finies.

Comme par un coup de baguette magique, mercredi dernier, le 17 septembre, alors que j’étais en train de ranger quelques débardeurs, petites jupes et jolies sandales, j’ai entendu, un peu de loin, des mots qui me sont familiers : île, Minorque, Baléares, Espagne, paradis naturel, beauté… J’ai pris Petite Princesse dans mes bras et je me suis approchée de cet écran plat qui trône (oui !) dans notre salon. Un frisson a subitement parcouru tout mon moi, du coeur au plus profond de mon âme. Des paroles qui décrivaient mes vacances, des saveurs de mon enfance, des têtes connues, des lieux magiques sillonnés des centaines de fois. Minorque présentée aux français, sur la chaîne M6.

Je vais faire taire mes mots pour laisser parler cette vidéo.

Vous êtes de plus en plus nombreux à m’écrire pour me demander des renseignements sur Minorque. Je ne pouvais donc pas manquer de diffuser ce petit reportage.

[wpvideo bXXBB1vb]

Los primeros fríos matinales y los árboles que se van deshojando. Elegimos nuestras chaquetitas con una mezcla de euforia y de pereza, nos ponemos las botas, las nuevas que ya hemos comprado o las de la temporada pasada. Todo esas cosas nos vienen a decir que el otoño ya llegó y que el invierno se avecina. Pequeños mensajes subliminales que se entrometen como si no pasara nada en nuestro día a día y nos recuerdan que las vacaciones de verano ya se han terminado.

El miércoles pasado, 17 de septiembre, mientras estaba guardando mis camisetas, faldas de verano y sandalias, oí a lo lejos algunas palabras que resonaron en mí como si me hubieran dado con una varita mágica: isla, Menorca, Baleares, España, paraíso natural, belleza… Cogí en brazos a la princesita y me acerqué de esta pantalla plana que luce en nuestro salón (¡pues sí!). Un escalofrío recorrió todo mi ser, desde el corazón hasta lo más profundo de mi alma. Palabras que describían mis vacaciones, sabores de mi infancia, caras conocidas, lugares mágicos por donde he pasado centenares de veces. Menorca estaba siendo presentada a los franceses, en el canal M6.

Silencio mis palabras para dejar hablar este video.

Minorque

Douce fin de mois d’août ~ Dulce final de agosto

En train de s’écouler. Le joli mois d’août touche bientôt à sa fin. Le mois de la détente, des nouveaux projets, le mois de la famille et le mois des amis. On en profite pour bronzer, respirer, vivre, rigoler.  Le mois d’août on voyage, on découvre, on partage. Nous garderons pour toujours cette odeur de sable mouillé, le bruit de ces vagues qui viennent fracasser les châteaux de sable. Des châteaux, des châteaux en Espagne, au soleil, sous les cocotiers, on vit des rêves, on songe au lendemain.

platja de la vall

Il partira mais il reviendra. L’au revoir du mois d’août, avec le sourire et dans la mélancolie. Un mois de souvenirs de robes blanches, de célébrations d’anniversaires, un mois de douces balades. Août, le mois qui s’habille en blanc, la pureté de nos coeurs qui viennent se nourrir de soleil, et d’autres miam miam. Voyager léger, le numéro 8 de ce mois d’été, un cabas, des petites avarcas et des flip-flop.

Port Mahón

Sur une île au mois d’août, pour les vacances et pour les mots. Avec des chevaux qui trottent au galop, voir les jours filer. Des bisous. Des larmes. A bientôt. Prendre les valises, les souvenirs de-dans.

imágenes de verano

El mes de agosto ya se está escurriendo. Bonito mes que está llegando a su final. El mes para el relax, para los nuevos proyectos, el mes de la familia y de los amigos. En agosto aprovechamos para broncear, respirar, vivir, reir. El mes de agosto viajamos, descubrimos, compartimos. Y para siempre guardaremos ese olor a arena mojada, el chasquido de las olas que rompen en los castillos de arena. Construir castillos al sol, bajo los pinos, vivimos de los sueños y soñamos con el mañana.

blanc

Marchará pero volverá. El adiós del mes de agosto, con esa sonrisa melancólica. Un mes de recuerdos de vestidos blancos, de celebraciones de cumpleaños, la pureza de nuestros corazones que se nutre del sol y de otros deliciosos ñam ñam. Viajar ligeros, el número 8 de este mes de verano, un capazo, pequeñas avarcas y algunos flip-flop.

chevaux de minorque

En una isla, el mes de agosto, para las vacaciones y para las palabras. Con caballos que trotan al galope, ver los días pasar. Besos. Lágrimas. Hasta pronto. Coger las maletas con los recuerdos a-dentro.

nains à grosses têtes