Inspiration

Franchement, écrire des contes peut être pénible

Sacré Manuel Guisande qui dit que…

Pour moi, écrire des contes pour des enfants, à savoir mes contes de Rodribico, est quelque peu pénible. Franchement, je ne devrais même pas dire “quelque peu pénible” mais avouer ouvertement que c’est “pitoyable”. Parce que… et ben parce que tu écris un livre (en occurrence moi, Manuel Guisande) sur, par exemple, des recettes de cuisine, et pas de problème : tu l’achètes, tu arrives à la maison, tu mets ton tablier, tu te mets aux fourneaux et ale hop!! un pur bonheur que de passer des heures à faire la cuisine, à tester ces recettes et à les goûter aussi ! Génial quoi!

Si, par exemple, c’est un roman d’aventures que tu écris (enfin, moi)… et bien, le lecteur se met dans la peau des personnages, même qu’il se transforme, même qu’à minuit il se lève, même qu’il prend un couteau (car oui oui, il est à fond dedans, il se croit à l’Amazone, le pauvre !) et cherche partout dans la maison à trouver cette vipère qui est cachée, jusqu’à qu’Aurore, sa femme, lui rouspète : “Manoooolooooo, retourne au lit!!”. Et le fou de Manolo qui, pour une fois, réagit et à moitié dans le sommeil retourne à la couchette et continue à rêver de l’Amazone et de l’oxyuranus microlepidotus, autrement dit, la vipère. ça, c’est merveilleux !

Mais, et là c’est quand ça devient pénible, non pardon, pitoyable, si ce sont des contes pour des enfants qu’on se met à écrire : quel est le plus grand succès que tu peux espérer ? Que le gamin fasse voler son imagination…? et ben, non ; que le gamin apprenne des formes et des couleurs ? et ben, non ; la différence entre panthère et lion ? et ben, non ; qu’il ouvre les yeux comme des billes pendant qu’il est en train de lire ou qu’on lui lit le conte ? et ben, non, c’est justement bien au contraire : le plus grand succès est que le gamin s’endorme !!

Et c’est pour ça que je dis : My Gog My God ! C’est horrible de penser que je peux être heureux en écrivant des contes qui servent à faire dormir !!! Mais qui peut aimer cela ! C’est pitoyable, oui, oui, je le répète encore, c’est pitoyable puisque je prends le temps et le soin de penser aux choses que les enfants peuvent aimer, je mets toute mes neurones à contribution, je deviens à moitié fou, j’écris, j’écris, je me fatigue… et qu’est-ce qu’il fait le gamin ? S’endormir. Pfff, s’endormir ! Ce n’est même pas imaginable. Quelle déception !

Avouez-le, dites-moi que j’ai raison : c’est pénible, n’est-ce pas ? Et ben, vous savez quoi ? Il y a encore pire. Le pire, le vraiment horrible dans cette histoire qui est celle d’écrire des contes pour des enfants reste encore à venir. Le terriblement pire est de se retrouver face à face dans la rue avec le père, oui, le progéniteur qui d’un immense sourire et d’une petite tape sur l’épaule te lâche le morceau : “Eh Manuel, tes contes ils sont tout simplement géniaux ! Oui Manuel, oui, il suffit de commencer à les lire et ben, écoute, c’est formidable, mon petit il s’endort comme un loir, comme un loir !!”

Et c’est parce que je suis poli et que je sais me tenir, mais, sincèrement, quand j’entends cela, j’ai juste envie de dire à ces parents : “et vous, il parait que vous n’en avez pas besoin de contes, non ? parce que tu ne m’a pas l’air très éveillé !!!

Moi je vous le dis, attention à la littérature pour enfants !!!

rodribicoRodribico aprende a voar
Baia Edicions
Auteur: Manuel Guisande
Illustrations: Xosé Tomás
Inspiration

Au fond à droite (nouvelle rubrique – Partenariat)

Et voilà… !

Marguerite effleure les mots s’est fait inviter par Manuel Guisande de “Al fondo a la derecha” (Au fond à droite). Ou c’est plutôt le Manuel qui s’est fait convier chez la Marguerite ?

Quoi qu’il en soit tout a commencé il y a déjà de cela trois ans. Marguerite est tombé sur un article bien humoristique de Manuel Guisande, sur son blog “Al fondo a la derecha” qui parlait des mariages à la française. Marguerite a bien trop rigolé, elle a éclaté de rire, mais très fort (elle a même du partir vite aux toilettes) et elle a eu envie de faire rire ses lecteurs à elle qui pour la plupart sont des francophones. Alors, pour cela, Marguerite a pris son courage et a frappé à la porte de chez Manuel pour lui demander l’autorisation d’adapter son article. Il a dit oui. Il est gentil. Et drôle, très drôle, surtout. L’article de Manuel Guisande version française a connu un petit succès.

Quelques années plus tard (comprendre, là, la semaine dernière), Marguerite a reblogué l’article qui l’a fait toujours autant rire (encore un passage obligé aux toilettes après lecture). Manuel Guisande l’a su, évidemment, c’est lui l’auteur. Il a été très content, évidemment, il est drôle et sympathique.

Et puis voilà !

Voilà comme la vie parfois nous surprend et que travail et plaisir deviennent un pack indissociable.

Manuel et Marguerite ont décidé d’essayer une nouvelle formule : Marguerite effleure les mots allait devenir en quelque sorte la vitrine française pour le blog “Al fondo a la derecha” de Manuel Guisande. C’est pour cela qu’à partir de maintenant vous allez trouver une rubrique sur le menu intitulée “Au fond à droite” et qui va rassembler quelques-uns des article du journaliste espagnol, adaptés au lectorat français.

Mais une petite présentation s’impose :

Manuel Guisande est un journaliste espagnol, écrivain de littérature d’enfance et scénariste de court-métrages. Il est l’auteur de Cuentos Rodribico et a été récompensé avec le Prix de Communication du gouvernement de Galice (2000), le Prix Codorniz de Plata de l’Académie de l’Humour et le Prix Isaac Díaz Pardo da Asociación Galega de Editores.

En 2008 il commence son aventure avec le blog d’humour et de moeurs “Al fondo a la derecha” où il raconte des anecdotes avec pour seul but faire rire et sourire les gens. Le blog, publié par le journal “La Voz de Galicia” est actuellement utilisé comme modèle à l’Université de Kentucky et au Molloy Collège de New York.

Actuellement il écrit pour une vingtaine de journaux en Espagne.

Bienvenus donc Au fond à droite, une rubrique humoristique, venue de terres Galiciennes, pour nous faire passer un bon moment ensemble !

cropped-guisande2-copiaGuisande-blog_1

Inspiration

Illustrations et graphisme d’Emilie Fiala

Samedi après-midi j’étais en train de me balader tranquillement avec ma petite famille. Comme à l’habitude il faisait terriblement beau mauvais. N’ayant pas envie de mettre les pieds dans la gadoue, nous avons décidé d’aller faire un tour au centre commercial le plus proche de la maison (je vous l’ai déjà dit dans cet autre article que les sorties en centre commercial sont une des activités préférées des Français – je suis donc une vraie Française !!) et zas, on rentre, et on tombe sur un stand très joliment décoré avec de très jolis dessins et des produits soigneusement rangés : boîtes à thé, toiles, calendriers, bagues, miroirs de poche, cartes postales, livres pour enfants, etc. A partir de ses jolis (mais très jolis) dessins, la créatrice décline ses oeuvres sur pas mal de supports !

J’ai succombé au charme des produits et nous nous sommes approchés pour voir de plus près toutes ces créations coloriées, délicates, belles et parlantes ! Du coup j’ai eu l’occasion d’échanger un peu avec la graphiste-illustratrice qui est à la tête de tout ça. Elle s’appelle Emilie Fiala et vous pouvez la retrouver sur son site Emilie Fiala – La petite fabrique volante. D’une main délicate elle a dédicacé un petit calendrier que nous lui avons acheté et qui fait maintenant partie de mon quotidien, posé ici sur mon bureau.

Elle imagine aussi pour vous des faire-part de naissance, de mariage, de PACS, elle crée des invitations d’anniversaire ou pour des cocktail, elle conçoit aussi des menus pour des repas de fête ou encore des cartes de visite et de vœux. Une multiplicité de choix.

Ce fut pour moi une belle rencontre. Par hasard je suis tombée sur une jeune créatrice qui, tout comme moi, est également présente sur le réseau Hellocoton et qui habite dans le même secteur que moi. Je suis donc passé du virtuel au réel.

calendrieremiliefialacalemiliefiala

carteemiliefiala

http://emiliefiala.blogspot.fr/
Page Hellocoton Emilie Fiala
Page Facebook Emilie Fiala